HomeTypesStudy days




  • Metz

    Study days - Political studies

    Democracy and populism: dangerous liaisons?

    Cette journée d’étude à deux objectifs : discuter la pertinence même de la notion de populisme et étudier les modalités de son application dans différents contextes nationaux (France, Italie, Hongrie). Devant la variété des formes de populisme et la banalisation du terme dans le champ médiatique, la notion a été critiquée, affinée voire affirmée. Que faire alors de cette catégorie d’analyse ? Faut-il l’abandonner dès lors qu’elle sert à qualifier des partis aussi divers que le Rassemblement national, la France insoumise, le Mouvement 5 étoiles, la Ligue du Nord ou le Fidesz-Union civique hongroise ? Doit-on y voir avant tout un style politique ? Que nous apportent la science politique, l’histoire et les sciences de l’information et de la communication pour appréhender ces phénomènes ?

    Read announcement

  • Paris

    Study days - America

    Dialogues around social mobilisations in Latin America

    Que faire lorsque votre terrain de recherche s'embrase ? Aux problèmes éventuels de fermeture de l'accès au terrain, peuvent s'ajouter la subite indisponibilité des interlocuteurs, l'ajournement sine die de rendez-vous pris de longue date, la disparition d'institutions sur lesquelles vous travailliez. Plus largement, ou simplement, les questions qui animent une recherche scientifique peuvent être bousculées, reformulées, ou encore rendues caduques par les événements en cours. De nouvelles questions peuvent alors également émerger. C'est sous cet angle que cette journée d’étude propose d'interroger les multiples convulsions qui agitent depuis plusieurs mois différents pays latino-américains (Bolivie, Chili, Colombie, Équateur, entre autres), en demandant à sept jeunes chercheur3e·s en doctorat d’expliquer comment ces mobilisations les amènent à penser ou à repenser leurs travaux en cours, des considérations les plus matérielles et prosaïques aux enjeux plus strictement scientifiques.

    Read announcement

  • Lyon

    Study days - Political studies

    Inaudibility and resistances

    "Finding a voice" junior laboratory study day

    Le point départ de notre réflexion est le constat selon lequel certains sujets n’ont pas accès à la parole dans l’espace public. Cette exclusion de la sphère de la parole concerne une pluralité de sujets, et ne saurait être limitée au groupe de ceux et celles qui n’ont pas voix au chapitre car ne peuvent pas voter (citoyen-ne-s mineur-e-s, étranger-ère-s ou privé-e-s de droits civiques). On peut songer à l’ensemble des groupes marginalisés dans la société (sans-abris, prisonnier-ère-s, malades, migrant-e-s, minorités sexuelles…), mais aussi plus généralement à l’ensemble des groupes dominés, que cette domination se fasse au nom de critères de sexe, de genre, de race ou de classe. L’hypothèse générale qui sous-tend notre réflexion est celle selon laquelle exclusion sociale et impossibilité à parler sont corrélées : l’effacement de la voix des sujets sociaux vulnérabilisés est solidaire ou même cause de leur exclusion, de sorte que l’on peut parler d’une « vulnérabilité linguistique ».

     

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Political studies

    Feminism and penal abolitionism - around the work of Gwenola Ricordeau

    Autour de l’ouvrage de Gwenola Ricordeau

    La réponse pénale est-elle une bonne solution aux violences faites aux femmes ? Les protège-t-elle vraiment, et peut-elle être un moteur de transformations sociales ? Que fait réellement la prison aux femmes et à leur(s) condition(s) ? Le croisement entre approche féministe et abolitionnisme pénal oblige à se confronter directement à ces questions.

    Read announcement

  • Pierrefitte-sur-Seine

    Study days - History

    The break-up of Action catholique spécialisée (1965-1979)

    Christian Youth Workers (JOC), Christian Students (JEC), Christian Youth Independent (JIC), Christian Youth Maritime (JMC) and the Christian Youth Rural (MRJC) movements

    JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne), JEC (étudiante), JIC (indépendante), JMC (maritime) et MRJC (rurale) : comment dater, décrire et comprendre l'effondrement des mouvements d'Action catholique de la jeunesse soutenus par L'Église pour rechristianiser la société ? Le 6 décembre 2019, aux Archives nationales, une journée d'étude interdisciplinaire pose des jalons, fait le point sur les sources et les méthodes pour analyser cet aspect de la « crise catholique ».

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Sociology

    For a public sociology of the hospital: work, mobilisation and the construction of knowledge

    La grève engagée le 18 mars dernier par un collectif de soignant·e·s de cinq services d’urgences des hôpitaux parisiens à la suite d’une série d’agressions n’a cessé de s’étendre au fil des semaines pour compter plus de 266 services mobilisés partout en France (chiffre du collectif inter-urgences au 4 octobre 2019). Nombreux sont les acteurs - soignant·e·s, syndicaux, politiques, universitaires -, qui la considèrent déjà comme l’une des plus importantes mobilisations de l’histoire de l’hôpital public. Au-delà de son caractère inédit et de sa couverture médiatique, le mouvement de grève des urgences constitue un objet d’étude ouvrant plusieurs perspectives de recherche, tant sur l’institution hospitalière en elle-même que du point de vue du travail, des mobilisations et des dynamiques d’enquête.

    Read announcement

  • Tokyo | Strasbourg

    Study days - Sociology

    Back to the earth: thoughts, utopias and ecologies

    Comparisons between Japan and Europe

    Ce seminaire a pour objectif d’explorer et d’interroger les philosophies, les idées et les utopies sur lesquelles reposent les mouvements de retour à la terre dans leur dimension culturelle et historique au Japon et en Europe. Les conceptions de la nature et de la vie sont au cœur de ces pensées et des mouvements sociaux écologistes. C’est pourquoi ce seminaire abordera les pensées de la nature, la notion de vie dans la pensée européenne et japonaise, et comment ces notions prennent forme, circulent, sont adaptées et participent des transformations sociales.

    Read announcement

  • Metz

    Study days - Epistemology and methodology

    Politics, powers, wars and conflicts

    Doctoral conference in politics and conflicts at Université de Lorraine

    Les doctorants en histoire contemporaine de l’axe « Politique et conflits » de l’Université de Lorraine-Metz ont souhaité mettre en place une journée d’étude concernant leurs problématiques particulières, qui a vocation à se pérenniser et à se reproduire annuellement. Pour cette première occurrence, le choix de la thématique s’est posé sur la méthodologie, c’est-à-dire les questions théoriques et pratiques qui structurent la recherche dans le champ de la politique, des pouvoirs, des guerres et des conflits. À cette occasion, trois panels seront proposés à la suite d’une conférence d’honneur du professeur François Cochet. Le premier regroupera trois participations sur les concepts et les outils pour la recherche. Le deuxième portera aux questions générales que soulèvent les archives, avant que le troisième ne s’intéresse aux particularités propres à leur exploitation.

    Read announcement

  • Paris 03 Temple

    Study days - Epistemology and methodology

    Transversal study days for research into expertise (JTRE 2019)

    Les journées transversales sur les recherches autour de l'expertise ont pour objectif de saisir les dynamiques d'usage de l'expertise dans divers domaines tels que l'économie, la médecine, le développement durable ou encore le numérique. Dans un contexte de fragilité de l'expertise, il s'agit dans un premier temps de s'interroger sur la généalogie de l'expertise en essayant de saisir les points d'évolutions dans les domaines majeurs. Quelle généalogie des modèles pouvons-nous construire à partir de nos expériences de recherches et d'études autour de l'expertise ? Finalement, qu'est-ce que l'expertise, et en quoi consiste-elle, concrètement? On peut d'ores-et-déjà attribuer à l'expert deux fonctions majeures : celle d'authentification - c'est le cas, par exemple, de l'expertise dans le domaine de l'art - et celle d'orientation des décisions - on peut citer l'expert en économie qui, sollicité par des décideurs politiques donne son avis sur une problématique donnée.

    Read announcement

  • Toulouse

    Study days - America

    Memories of violence in Mexico since 1968: between literature and theatre

    En lien avec la pièce franco-mexicaine Auxilio 68 (compagnies Théâtre 2 l’Acte / TeatroSinParedes) jouée le 21 mai à la Fabrique (UT2J), et dans la continuité du spectacle Para la libertad. México 68 (Omar Olvera Calderón) présentée cette année par la troupe universitaire Barracrónicas lors du festival Universcènes, cette journée d’études s’offre comme un espace d’échanges autour de la question de la représentation, au théâtre, dans le roman et la poésie, de la violence au Mexique depuis 1968.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Africa

    Revolutionary Cosmopolitanism Africa’s Positionality and International Solidarities (1950s-1970s)

    Revolutionary Cosmopolitanism Africa’s Positionality and International Solidarities (1950s-1970s)

    En 2018, Sarah Fila-Bakabadio et Eugénia Palieraki ont coédité un dossier pour la revue African Identities, publiée par Routledge"Revolutionary CosmopolitanismAfrica’s Positionality and International Solidarities (1950s-1970s)”. Ce dossier proposait une approche transnationale de la politique africaine en période de Guerre froide partant d'un concept, central dans l'historiographie anglo-saxonne mais encore marginal dans l'historiographie française, celui de « cosmopolitisme ». La table ronde vise à présenter le dossier, à effectuer un bilan des défis historiographiques posés par le concept de « cosmopolitisme révolutionnaire », ainsi qu'à réfléchir aux possibles prolongements de ce débat, en comptant aussi sur la participation de trois importants africanistes français.

    Read announcement

  • Roubaix

    Study days - Sociology

    Child victims of slavery - the warning signs for action and protection

    Le mardi 28 mai 2019, le site central (Roubaix – Hauts-de-France) de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse accueille une journée d’étude intitulée « Enfants victimes de traite : mieux repérer pour agir et protéger ». Organisée en partenariat avec la Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), la CNAPE et Hors La Rue, elle vise à permettre aux professionnels intervenants auprès d’enfants et d’adolescents vulnérables de mieux connaître le phénomène afin de déconstruire les représentations et d’améliorer le repérage d’une part, d’adapter les modes d’intervention pour protéger plus efficacement d’autre part.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    Education policies, schools and pupils in Africa

    From mid-19th C. to the end of the 1970s

    L'histoire de l'éducation offre une perspective unique pour comprendre les constructions nationales, l'impérialisme et la structuration des sociétés ; elle renseigne sur les dynamiques politiques, économiques, sociales et culturelles de l'Afrique coloniale et post-coloniale. Penser les sociétés coloniales africaines, les indépendances et les constructions nationales à travers la scolarisation enrichira une perspective comparatiste à l’échelle du continent car les questions liées à l'instruction et à la scolarisation ont occupé une place importante dans la constitution des empires coloniaux, des réseaux sociaux et intellectuels qui les ont structurés et des débats qui les ont animés.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Political studies

    Riots (II) - a historical, conceptual and political object

    Objet historique, conceptuel et politique

    L’émeute est, pour les sciences sociales, un objet d’étude problématique. Charles Tilly soulignait que le mot appartient au répertoire de la répression, à tout cet ensemble « des paroles infamantes que ne prononcent presque jamais les acteurs eux-mêmes ». Pourtant, son constat n’est pas entièrement exact : « émeute », y compris avec la charge de violence, de désordre et d’improvisation que porte le mot, est parfois revendiqué comme désignant une forme d’action jugée légitime par certains groupes. Pour Tilly, le biais qu’il soulignait était ainsi une raison pour ne pas employer le terme comme catégorie d’analyse du politique. Pour nous, la question reste ouverte. L’émeute oblige à s’interroger sur les critères qui permettent de penser la légitimité d’une contestation violente dans un État de droit : peut-on penser l’émeute comme une modalité d’exercice du droit de résistance ? Où doit-on la situer dans la distinction entre guerre et paix ?

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    A comparative history of how work law came to be

    Journée d’étude en hommage à Sabine Rudischhauser

    Sabine Rudischhauser (1961-2017) a introduit un regard nouveau sur l’émergence de la négociation collective en intégrant, au-delà de la seule conflictualité sociale, les initiatives politiques, législatives, juridiques, mais aussi sociologiques qui contribuent à définir la catégorie même de convention collective en France et en Allemagne. Sur la séquence 1900-1920, elle met au jour une véritable dynamique institutionnelle, dans laquelle se justifie un rapprochement entre l’Allemagne et la France, en faisant apparaître non seulement un parallélisme, mais aussi des emprunts réciproques et une référence commune, l’Angleterre. Geregelte Verhältnisse, son dernier ouvrage, couronne ainsi une vie de recherche que sa disparition précoce a interrompue brutalement.

     

    Read announcement

  • Mont-Saint-Aignan

    Study days - Modern

    The riot - a historical, conceptual and political subject

    Objet historique, conceptuel et politique

    L’émeute est, pour les sciences sociales, un objet d’étude problématique. Charles Tilly soulignait que le mot appartient au répertoire de la répression, à tout cet ensemble « des paroles infamantes que ne prononcent presque jamais les acteurs eux-mêmes ». Pourtant, son constat n’est pas entièrement exact : « émeute », y compris avec la charge de violence, de désordre et d’improvisation que porte le mot, est parfois revendiqué comme désignant une forme d’action jugée légitime par certains groupes. Pour Tilly, le biais qu’il soulignait était ainsi une raison pour ne pas employer le terme comme catégorie d’analyse du politique. Pour nous, la question reste ouverte. L’émeute oblige à s’interroger sur les critères qui permettent de penser la légitimité d’une contestation violente dans un État de droit : peut-on penser l’émeute comme une modalité d’exercice du droit de résistance ? Où doit-on la situer dans la distinction entre guerre et paix ?

    Read announcement

  • Tours

    Study days - Geography

    The relationship to space and forms of engagement - anchoring, attachmenet and territorialisation

    L’objectif de ces journées est d’analyser la place qu’occupe la question des rapports à l’espace des individus et des groupes au sein des travaux sur les mobilisations locales, sur les conflits de proximité, sur les modalités d’engagement territorialisées.

    Read announcement

  • Reims

    Study days - Modern

    Secessions -

    The will for independence and its expression across territories

    Le thème de l’édition 2018 des journées géopolitiques de Reims (JGR), les « Sécessions », s’inscrit dans l’actualité. Le référendum écossais en 2014 et la situation en Catalogne fin 2017 soulignent l’importance du sujet dans l’Europe contemporaine (mais aussi en France où la nouvelle Calédonie votera une dizaine de jours avant la tenu de ces JGR). Hors d’Europe, la question des sécessions est sensible au Kurdistan (référendum de septembre 2017), sur l’île de Bougainville, à Mindanao, etc. Ainsi, la volonté d’indépendance s’exprime dans de nombreux territoires. Les intervenants souligneront ce paradoxe dans un contexte de mondialisation.

    Read announcement

  • Nanterre

    Study days - Sociology

    Looking back on the Spring movements of 2018: narrations, relationships, innovations

    Cette journée d’étude est organisée dans le cadre du séminaire public de l’équipe Genre, travail, mobilités du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-GTM) « Classer, partager, contester » pour l’année universitaire 2018-2019 par Michel Kokoreff (sociologue, université Paris 8, CRESPPA-GTM) et Sabine Fortino (sociologue, université Paris Nanterre, CRESPPA-GTM).

    Read announcement

  • Montpellier

    Study days - Political studies

    Mobilisations and vulnerability - feminist perspectives about acting and resisting

    Perspectives féministes sur l'agir et le résister

    Loin d'être un phénomène unifié, la vulnérabilité prend des formes multiples et se différencie quant à ses causes et ses degrés, ou encore selon ses contextes. Cependant, on tend souvent à la réduire à une sorte de passivité fragile et impuissante, à une réceptivité inerte qui exclut tout agir, à un être-affecté dépourvu de toute puissance d’affecter. Le fait d’être vulnérable suffit-il pour ôter au sujet sa capacité d’agir ? Dans le cadre de cette journée d’étude, nous nous tournerons vers les théories et les recherches féministes, afin de mettre en question la prétendue incompatibilité entre la vulnérabilité et l’agir, de saisir et d’approfondir le potentiel de la vulnérabilité en tant que force mobilisante et condition inébranlable de la résistance et de l’action politique. 

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Study days

    Delete this filter
  • Political and social movements

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Years

Subjects

Places