AccueilTypesJournée d'étude




  • Paris 06 Luxembourg

    Journée d'étude - Pensée

    Désartification de l'art

    Congrès 2018 de la Société française d'esthétique

    Formulé pour la première fois en 1953 dans un article consacré au jazz publié dans la revue Merkur, le concept d’Entkunstung(désartification) marque la pensée tardive d’Adorno qui s’exprime dans sa Théorie esthétique. Ce néologisme désigne chez lui l’idée que l’art, au cours du XXesiècle, a été progressivement « privé de son caractère artistique » (Kunst wird entkunstet). Pour Adorno, cette désartification résulte du développement de ce qu’il nomme l’industrie culturelle. Productrice de divertissements faciles, d’expériences pauvres (compréhension aisée de significations simples, effets dramatiques faciles, émotions stéréotypées), celle-ci est aux antipodes des exigences du grand art qui ennoblit. L’industrie culturelle produit un succédané de culture, très proche de ce que Clément Greenberg, à la même époque, désigne par le terme de Kitsch (Avant-garde et Kitsch).

    Lire l'annonce

  • Angers

    Journée d'étude - Sociologie

    Penser la rupture : définitions et représentations

    Cette journée d’études s’inscrit dans le programme des rencontres scientifiques « Ruptures » de l’équipe de recherche pluridisciplinaire LÉMIC, inauguré par deux Journées d’études « Ruptures : Approches méthodologiques » (17 novembre 2017 et 15 juin 2018).La troisième journée d’études a pour ambition de s’interroger plus en profondeur sur le sens et les usages de cette notion familière mais floue, en questionnant les significations et les représentations qui lui sont associées selon les contextes linguistiques, historiques et sociétaux. L’hypothèse de départ est que la rupture est une catégorie d’intelligibilité de l’histoire des hommes et des sociétés. Elle contribue à construire une représentation du temps et de l’espace.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Journée d'étude - Sociologie

    Le bouc émissaire au regard du « Bookathon »

    Défi d’analyse de production collaborative sur le bouc émissaire en contexte professionnel

    Pour la cinquième édition, le conseil « Études et réflexion sur le bouc émissaire réel et symbolique » (CERBERES) propose un nouveau format à sa journée d’études scientifique. Même démarche et même ambition avec encore davantage d’espaces proposés aux participants. Dans la lancée des work-coffee, le CERBERES expérimente une transversalité des différents savoirs théoriques, expérientiels et existenciels. Forts de l’expérience du bookhaton « Variations émissaires », nous rééditons l’expérience en l’ouvrant à toute personne motivée par le phénomène, plus particulièrement les étudiants, les formateurs et les professionnels dans les champs de l’éducation, de la santé, et de l’entreprise.

    Lire l'annonce

  • Angers

    Journée d'étude - Pensée

    Du cheval au bestiaire fantastique dans la légende arthurienne

    Chevaux, dragons, animaux fantastiques dans la légende arthurienne et ses réceptions

    Dans la légende arthurienne, la magie et le merveilleux sont toujours très liés à la nature. Les animaux appartiennent à cet univers sauvage qui échappe à la raison des hommes et qui est encore dirigé par des forces mystérieuses et anciennes. À ce titre, eux aussi possèdent une forme de magie, eux aussi peuvent être un lien entre le monde des hommes et le monde féerique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Moyen Âge

    Trier, classer, organiser : ordonner le monde au Moyen Âge

    Quatre axes principaux guideront la réflexion : 1) textes de savoirs ; 2) théologie et symbolique ; 3) la société : représentations et imaginaire ; 4) écrits politiques, écrits pragmatiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Droit

    "Du discours au récit constitutionnel : analyses extra-juridiques du constitutionnalisme"

    Le constitutionnalisme, comme principe d'action, est une ambition politique forte, dès lors qu’il se donne pour tâche de déterminer les éléments fondamentaux de structuration de l'espace politique, social, économique, en bref, de l'espace sociétal. La Constitution est le discours qui porte cette ambition. Plus encore, la Constitution raconte quelque chose du monde qu'elle aborde, et il est certainement possible de la connaître de manière un peu plus « anthropologique », en considérant d'un côté qu'on peut y lire bien plus sur une collectivité humaine que ce qu'elle semble vouloir dire de prime abord, et que, d'un autre côté, un récit constitutionnel peut être là où, selon toutes les apparences, il ne se présente pas comme tel.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque moderne

    Faut-il avoir peur ?

    René Girard, penseur de la violence

    Le monde va mal. En ce début de millénaire, les menaces s'accumulent et l'humanité ne semble pas prête à y faire face (« 2017, année de tous les dangers », titre un magazine). Jamais la contradiction n'a été aussi forte entre, d’une part, la nécessité de coopérer pour affronter les problèmes du moment et, de l’autre, les tendances au repli sur soi et à la légitimation du recours à la force. L'objet de cette journée sera, en hommage à ce grand penseur de la violence disparu en 2015, d’interroger l’œuvre de René Girard pour tenter d'éclairer notre situation. La théorie mimétique fournit, de fait, un cadre précieux pour analyser l'emballement des rivalités. Mais qu'a-t-elle à nous dire pour susciter et orienter une action responsable ? Ne nous force-t-elle pas à donner un contenu concret à l'espérance, sans pour autant nous bercer d'illusions sur notre penchant à la violence ? De quels prophètes avons-nous aujourd’hui besoin ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Pensée

    Habiter en étranger

    Quand le récit contemporain interroge notre rapport au monde

    « Habiter en étranger » : l’expression semble paradoxale, car habiter suggère une familiarité avec l’espace vécu. Mais la littérature contemporaine ne cesse de défaire ce lien entre le sujet et son ancrage territorial, pour nous rappeler la fragilité de nos constructions identitaires, les illusions du chez-soi comme celles du voyage. Il s’agit d’explorer comment l’écriture littéraire travaille cette expérience de l’étranger – les bouleversements induits par le décentrement géographique, sous les figures du réfugié, du migrant ou de l’expatrié –, et comment ces parcours interrogent en retour la possibilité même d’un habiter stable.

    Lire l'annonce

  • Paris 05 Panthéon | Paris

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Life between construction and destruction: Forms, rules and norms

    Aside from the biological processes to which it is subjected from birth to death, human existence is characterized by the permanent effort all individuals and groups make to influence and control these processes, in order to live together. Whether occurring during a rite of passage or whether part of the interactions of everyday life, this construction invites us to question the various manners forms are made – be them “Life Forms” or “Forms of Life” – by carefully looking at the diversity of processes through which norms and rules become established .

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Enfants musiciens et enfance musicale

    Journées d'étude de la Société Française d'Ethnomusicologie

    Les journées d’étude de la Société française d’ethnomusicologie proposent de se pencher sur l’univers musical des enfants dans différentes cultures, sur la reprise et la réappropriation des thèmes et des répertoires enfantins par des musiciens adultes et sur les représentations de l’enfance musicale dans différentes sociétés et groupes culturels. L’enfant est-il, ainsi qu’on se le figure souvent, un être malléable sur un plan cognitif et sensible ? Dans quelle mesure cette conception se vérifie-t-elle dans les observations et expériences des chercheurs, pédagogues et praticiens de la musique ? Pour répondre à ces questions, nous convoquerons l’ethnomusicologie, la psychologie de l’enfant mais aussi la musicologie historique, l’anthropologie, les sciences cognitives et les sciences de l’éducation.

    Lire l'annonce

  • Bourges

    Journée d'étude - Représentations

    L’objet de l’exposition : le regard ethnographique #2

    Après une journée d’études en 2015 consacrée à un ensemble de questions reliant pratiques artistiques, stratégies curatoriales et ethnographie, cette année notre champ de recherche entend aborder de manière plus directe la question d’une possible décolonisation de l’espace de l’exposition. L’histoire de l’exposition – comme celle de l’ethnographie, dont elle sert le discours – est en effet hantée par les questions de la « race », du genre et de l’ethnicité, dont les stratégies rhétoriques méritent encore d’être examinées dans ce cadre précis de la mise en vue.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Histoire

    Homme sauvage, qui es-tu ?

    Sur les traces d’une figure polymorphe

    Dans le champ de la littérature, l'homme sauvage est tour à tour homo sylvestris, homo sylvanus ou homo diabolicus. La question de la détermination et de la distinction de ces variantes du motif est centrale pour comprendre les enjeux poétiques, politiques et éthiques que les auteurs ont attribués à la mise en scène de l'homme sauvage. Dans les arts visuels, il renvoie l'image d'une créature protéiforme. Construite au fil des siècles, cette image s'est nourrie de codes fixés par des normes culturelles et artistiques variées.

    Lire l'annonce

  • La Plaine-Saint-Denis

    Journée d'étude - Études des sciences

    Neuroscènes

    Les jeunes chercheurs du réseau « arts du spectacle vivant et ethnoscénologie » poursuivent leurs recherches fédératives sur les rapports et les possibles relations interdisciplinaires entre sciences de la vie et arts du spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, performance, etc.). Malgré tous les points de contact entre le milieu du spectacle vivant et celui des sciences de la vie, des malentendus peuvent se multiplier de part et d’autre : comment mettre en place des protocoles d’expérience pour les artistes ou les chercheurs pour étudier les connaissances implicites des performeurs ? Quelle conscience les neuroscientifiques ont-ils de la variabilité des résultats qui pourraient résulter d’une même étude impliquant des acteurs de différentes écoles de jeu ?

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    À la croisée des sens

    Synesthésies et polysensorialité dans les sociétés anciennes et contemporaines : approche comparée

    L’univers sensoriel des anciens nous échappe largement, en raison de l’éloignement temporel et des lacunes documentaires qui rendent difficile tout effort de reconstitution du « paysage sensible » qui caractérisait ces sociétés disparues. Comment les Mésopotamiens, les Grecs, les Romains percevaient-ils leur environnement et surtout quelles valeurs attribuaient-ils aux couleurs, aux odeurs, aux sons, aux goûts, aux surfaces qu’ils touchaient ? Privilégiaient-ils certaines associations polysensorielles, en fonction des contextes et des pratiques sociales qui les réunissaient ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Politics of Taste

    Cette université d’été réunira à l’Institut d'études avancées une cinquantaine de doctorants et de professeurs ainsi que des intervenants invités. Le thème choisi est celui des « Politiques du goût », sujet à la convergence des questions d’ordre esthétique, économique, sociologique, anthropologique et artistique, susceptible d’apporter aux doctorants participants une approche critique élargie de leur travail de recherche.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    La nouvelle écriture de l’histoire avec Simmel, sur la forme, l'image, et la coloration

    L’histoire et sa forme est un thème philosophique et historiographique ancien et décisif, que Marc Bloch, Walter Benjamin, Kracauer, Arlette Farge, Ricoeur, Deleuze, Rancière, Philippe Artières et bien d’autres ont abordé avec éclat. Le sujet semble connaître une véritable renaissance en France, dans et à travers les pratiques d’écriture. Des historiens expérimentent sur la forme tandis que les théoriciens de l'histoire, du présent, et du contemporain manient des notions telles que « l’égohistoire » (Nora), les « régimes d'historicité » (Hartog) ou proposent l'histoire comme « littérature » (Jablonka).

    Lire l'annonce

  • Rome

    Journée d'étude - Pensée

    Esthésies

    Approches plastiques du sensible

    La peinture semble révéler, avant toute chose, l’expérience sensible du voir. Mais ne peut-elle pas, aussi, dans certains cas, faire percevoir par l’œil quelque chose qui relèverait d’un autre ordre sensoriel ? Peut-on goûter, sentir, entendre, toucher avec les yeux ? Si les spécialistes se sont beaucoup interrogés sur le passage du sensible à l’art – notamment sur la place de la nature dans les œuvres d’art anciennes, où on sait l’importance culturelle qu’y exerçait la mimesis –, le passage de l’art au sensible est, quant à lui, plus rarement considéré.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Journée d'étude - Histoire

    Artémidore et l'interprétation des rêves

    Cinquième journée d'études

    Le seul traité antique d’onirocritique préservé dans sa totalité est celui d’Artémidore de Daldis, auteur grec de la fin du IIe siècle de notre ère. Depuis septembre 2007, le groupe Artémidore en a entrepris une nouvelle édition et traduction annotée. En mars 2009, il a organisé une première journée d’études autour de cette œuvre et de l’interprétation des rêves en général. Celle-ci sera la cinquième.

    Lire l'annonce

  • Limoges

    Journée d'étude - Épistémologie et méthodes

    Sémiotique et anthropologie des modernes

    Dans le cadre du programme de recherches CEMES (ANR CULT 005, Cultures émergentes et médiations sémiotiques 2013-2017) est organisée à Limoges, avec le CeReS, une Journée d’Études : « Sémiotique et anthropologie des modernes » le 22 avril 2015. Cette journée de réflexions interrogera la rencontre entre le projet sémiotique, qui revendique de plus en plus fortement son appartenance au champ des sciences humaines et sociales, et tente de se forger l’appareil conceptuel susceptible de traduire cette orientation, et le vaste projet d’anthropologie des Modernes élaboré par Bruno Latour, qui a trouvé une formulation complète avec la publication de l’Enquête sur les modes d’existence en 2012.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Identités narratives ou Storytelling ?

    Écriture et lecture de soi à l'ère numérique

    Christian Salmon, dans Storytelling: l'art de fabriquer des histoires et de formater les esprits (2007) dénonce l'emprise sur nos sociétés hypermédiatiques d'un « nouvel ordre narratif », dans lequel « l’art de raconter des histoires » est devenu, à grande échelle, le moyen par excellence de vendre et de gouverner en assurant un traçage des expériences individuelles dont l'autocontrôle narratif des individus dans la « blogosphère » est une modalité exemplaire. Selon C. Salmon lui-même cependant, certaines pratiques minoritaires résistent à ce « hold up sur l'imaginaire ». L'injonction au de soi sur les réseaux sociaux numériques, dans les blogs, dans certains jeux en ligne, est en effet porteuse d'un risque d'aliénation de soi dans des dispositifs préformatés, mais elle est riche également de possibles contournements et résistances indissociables par lesquels s'inventer soi-même.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Pensée

    Supprimer ce filtre
  • Anthropologie culturelle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux