AccueilLieux




  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Archéologie(s) coloniale(s) : approche transversale

    L’archéologie en situation coloniale a servi à mettre au jour une double altérité spatio-temporelle, fondée sur une dialectique de reconnaissance et distanciation. Pourtant, s’il existe à l’évidence, plusieurs nations coloniales – en y incluant l’empire russe et le Japon – et systèmes de domination (colonie sous direct ou indirect rule, protectorat, pays sous influence à l’exemple de l’Afghanistan), existe-t-il une archéologie coloniale dont les caractéristiques structurelles et les négociations conjoncturelles pourraient être dégagées, à l’échelle d’un siècle (1860-1960) et au travers d’exemples pris dans plusieurs aires culturelles, de l’Asie à l’Afrique sub-saharienne et au Pacifique, du bassin méditerranéen aux mondes de l’Islam ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Sociabilité, communication et « l’imagination forte » à l’âge classique

    À l’âge classique, une « imagination forte » est considérée comme ingrédient essentiel pour la sociabilité et d’aucuns le considérait comme crucial pour la construction des sociétés. Le but de la journée est d’élucider la transformation des puissances de l’imagination en une force sociale, créative et esthétique.

    Lire l'annonce

  • Guyancourt

    Journée d'étude - Représentations

    La pornographie en France, XIXe-XXe siècle

    Quelques travaux ont pointé tout l'intérêt que représente l'étude de cette contre-culture qu'est la pornographie, dont Robert Darnton a montré pour le XVIIIe siècle le potentiel séditieux. Malgré cela, l'histoire culturelle du contemporain peine toujours à s'emparer de la pornographie comme objet d'étude. Ce retard n'est pas réellement surprenant : volontairement ou non, l'histoire culturelle reprend les hiérarchies culturelles et la pornographie est sans doute l’une des plus illégitimes des catégories de la « culture populaire ». Cette journée d'études a pour objectif de combler les lacunes de la recherche sur la pornographie contemporaine, à travers un regard portant à la fois sur ses productions et ses consommations, ses acteurs et ses pratiques.

    Lire l'annonce

  • Cergy

    Séminaire - Histoire

    Patrimoines européens : faux et fictions en histoire et géographie (2011-2012)

    Tandis que la fiction relève d’un genre bien connu – une création originale – le faux peut revêtir plusieurs sens : un mensonge, une contrefaçon ou un pastiche par exemple. Des « faux » sont devenus célèbres par leurs conséquences : de la fausse donation de Constantin par laquelle l’empereur romain Constantin Ier (IVe s. après JC) aurait donné au pape la primauté sur les Églises d’Orient et la puissance sur les Églises d’Occident à la fausse dépêche d’Ems qui conduit la France à déclarer la guerre à la Prusse en 1870, l’histoire compte de nombreuses falsifications, intentionnelles ou non, dévoilées ou non. Depuis une vingtaine d’années, l’histoire des représentations s’intéresse à tous ces faux repérés car, s’ils ne disent pas le vrai ils peuvent révéler une autre vérité. Le séminaire, à destination des étudiants de master professeur de lycées et collèges en histoire et géographie, est ouvert à toutes les personnes, en particulier les enseignants intéressés par ces sujets.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Comprendre le XXe siècle des musées (II)

    Choisir d’installer sur la table universitaire le musée du XXe siècle comme objet historique suppose d’apprécier les enjeux politiques, sociaux, culturels et économiques qu’il suscite, à l’échelle de l’État comme des collectivités territoriales, dans une société ouverte à la novation esthétique et patrimoniale en même temps qu’elle adopte l’acculturation des codes hiérarchiques et les évolutions entrepreneuriales ou technologiques. Outre le commentaire, sur le mode historiographique, de la production scientifique du domaine - plurielle car distribuée, parfois en tensions, autour de deux pôles souvent opposés : l’Histoire culturelle et l’Histoire de l’art – un panorama des matériaux disponibles à la recherche s’avère l’indispensable préalable. Puis, prenant appui sur des fondations méthodologiques dès lors posées, plusieurs thèmes sont abordés, questionnant, en longue durée, le musée et ses représentations, entre élitisme social, promotion de la culture pour tous ou merchandising des biens culturels.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Géographie

    Géographie, arts et littérature (2011-2012)

    Le séminaire Géographie, arts et littérature s'intéresse aux représentations de l’espace à travers différentes approches : la géographie, la littérature et les arts au sens large – arts plastiques, musique, photographie, cinéma... à travers des disciplines et des techniques pour lesquelles l’espace n’est pas a priori l’objet d’étude principal. Les séances s'articulent autour de thématiques géographiques à partir de corpus de textes littéraires, d’œuvres d’art, d’images, de musiques, en adoptant une démarche essentiellement pluridisciplinaire : des intervenants issus de différentes disciplines seront donc invités à expliquer comment ils appréhendent la dimension spatiale de leurs objets.

    Lire l'annonce

  • Créteil

    Journée d'étude - Moyen Âge

    Les modèles scientifiques en science et en littérature au Moyen Âge

    Quelle conscience eurent les auteurs médiévaux des cadres qui ordonnaient leur réflexion et leur création dans le domaine des sciences et de la littérature ? Comment la relation à une tradition s’établissait-elle dans ces deux domaines? Cette question, qui recoupe, sans s'y réduire, les problèmes de l'autorité, de l'innovation, voire du trop célèbre et discuté « paradigme », mérite d'être posée en privilégiant cette fois la subjectivité, la conscience qu'a l'auteur de ces modèles et de sa capacité à les utiliser, à les modifier, à les contester ou à les contourner. La journée d'étude réunira des spécialistes de littérature médiévale et de la science médiévale.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Représentations

    Les processus créatifs

    Représentations et expériences de la production de l'œuvre d'art au vingtième siècle

    Entre méconnaissance et représentations, les conditions et les modes de création artistiques font l’objet de nombreuses interrogations pour l’historien de l’art. Les modifications de la nature et du statut de l’œuvre d’art, de même que la redéfinition des rapports entre les pratiques artistiques au cours du vingtième siècle, et peut-être plus manifestement au tournant des années 1950-1960, soulignent l’importance de comprendre la création comme un processus. Il s’agira, au cours d’une douzaine de séances auxquelles s’ajouteront des entretiens avec des artistes, d’introduire à un rapport critique aux processus créatifs.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2011

    Supprimer ce filtre
  • Épistémologie

    Supprimer ce filtre
  • Histoire culturelle

    Supprimer ce filtre