AccueilTypesAppel à contribution




  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Le mou : saisir la mollesse de la matière au motif dans les arts visuels à l'époque moderne

    Dans la continuité des conférences qu’il organise chaque mois et de sa journée d’études annuelle, le Groupe de recherche en histoire de l’art moderne (GRHAM) vous propose de réfléchir cette année 2018 au thème suivant : « Le mou : saisir la mollesse de la matière au motif dans les arts visuels à l’époque moderne ». « Son pinceau est mou » ; c’est ainsi que le Dictionnaire de l’Académie qualifie, en 1798, une manière de peindre caractérisant « une faiblesse d’expression dans le mécanisme de l’art, une nonchalance répandue dans l’imitation ». Si cette appréciation apparaît définir péjorativement l’art du peintre qui se laisse aller à cette manière molle, elle ne reflète que très partiellement l’ensemble des enjeux qui se nouent autour de la notion de mollesse et ne rend pas compte de l’ampleur du champ sémantique que le mou désigne.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque moderne

    Représenter le conflit et le désordre au XVIIIe siècle (1715-1799)

    Depuis deux ans, l’équipe du Salon XVIIIe organise des séminaires et des Journées d’études consacrés à des thèmes variés liés à la recherche en histoire de l’art de l’époque moderne. Si, l’année dernière, le thème proposé était celui de la survivance d’un motif décoratif du XVIe au XVIIIe siècle, nous souhaitons à présent organiser une journée d’études consacrée au thème du conflit au XVIIIe siècle, et plus particulièrement sur ses représentations, ses significations et les manières de le mettre en scène. Nous avons choisi une borne chronologique allant de la mort de Louis XIV (1715) à la fin de la Révolution française (1799), en nous intéressant à tous les supports visuels (gravure, peinture, sculpture, architecture) afin de voir comment, mises en synergie, les différentes formes d’art expriment, de façon plus ou moins évidente, la notion de conflit, de trouble et de désordre.

    Lire l'annonce

  • Paris | Versailles | Royaumont

    Appel à contribution - Représentations

    Repenser la musique en France à l’époque baroque

    Depuis la parution du livre de James Anthony sur la musique baroque française en 1974, les recherches sur la musique jouée et composée en France durant l’époque baroque se sont enrichies de nombreuses connaissances et de nouvelles approches. Et pourtant, on constate que les études sur la musique française n’ont pas une visibilité analogue à celles des musiques allemandes et italiennes. Le 350e anniversaire de la naissance de François Couperin en 2018 offre aux chercheurs et aux interprètes une occasion de réévaluer les travaux antérieurs, et de mener une réflexion plus large sur les perspectives de recherche sur la musique des XVIIe et XVIIIe siècles en France. En écho aux Goûts réunis et aux Nations de Couperin, ces réflexions concerneront un périmètre géographique élargi aux échanges internationaux et permettront de dégager de nouvelles pistes pour l’avancée des connaissances.

    Lire l'annonce

  • Tours

    Appel à contribution - Représentations

    Marges et interstices en histoire de l’architecture (XVIII-XXIe siècle)

    Questionner les limites historiographiques

    Destinée aux jeunes chercheurs en histoire de l'architecture (XVIII-XXIe siècle), cette journée d'étude  vise à explorer les nouvelles approches méthodologiques de notre discipline autour du concept de « marge » (fréquemment convoqué dans les sciences humaines ces dernières années) dans ses définitions et contours les plus vastes et pas uniquement sous l'angle géographique.

    Lire l'annonce

  • Trois-Rivières

    Appel à contribution - Époque moderne

    Le corps sensoriel au sein des loisirs et des divertissements

    Le goût, l’odorat, le toucher, l’ouïe et la vue répondent à tout stimulus de manière variée et complexe. Difficile à saisir et à cerner, il est toutefois possible de brosser un portrait du corps sensoriel qui émerge au sein de la société de l’Ancien Régime. L’époque moderne, du 16e au début du 19e siècle, catalyse la genèse des pratiques culturelles liées aux loisirs et aux divertissements : théâtre, musée, exposition temporaire, promenade, jeu de cartes ou de table, café, taverne, foire, jardin, voyage. Ces activités placent l’individu dans un cadre spécifique, au cœur d’une action ; action qui incite et excite chacun des sens, à des degrés divers. Les cinq sens, toujours en veille, ne demandent qu’à s’émouvoir, s’épanouir et s’exprimer. Il ne reste plus qu’à cueillir les témoignages et à tenter de relever les caractéristiques, les limites et la substance de chacun des sens.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Métiers d’art itinérants. Artisans en migration (Europe XVIIe-XIXe siècle)

    Il s'agit d'étudier, dans un contexte de migration, la nature des dynamiques sociales à l’œuvre avec l’arrivée de populations émigrées d’artisans des métiers d'art, en milieu urbain et/ou rural, du XVIIe au XIXe siècle. Si une partie du dossier portera sur la présence des Italiens en France, d'autres cas peuvent être abordés en Europe et pour diverses spécialités (peintre-décorateur, maître-verrier, stucateur, mosaïste, figuriste, etc.). Une approche par les réseaux et les transferts culturels est souhaitée. Envisager la question des circulations invite également à conduire une réflexion sur l’identification d’une « identité artistique » de ces artisans émigrés. 

    Lire l'annonce

  • Zurich

    Appel à contribution - Représentations

    « Num’rous uses, motions, charms, and arts ». L’éventail : image, accessoire et outil gestuel du XVIIe au XVIIIe siècles

    La conférence va interroger de façon interdisciplinaire l’importance artistique, historique et sociale des éventails européens du XVIIe au XVIIIe siècles. Le regard croisé permettra de discuter la diversité visuelle et matérielle croissante de ces objets multifonctionnels.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Interpréter l’Histoire dans les arts décoratifs au XVIIIe siècle

    À la suite de Félibien, qui hisse le « grand genre » au sommet de la hiérarchie des sujets à représenter en 1667, la peinture d’histoire est devenue un enjeu important de l’historiographie. Elle est notamment l’objet d’un ouvrage, daté mais fondamental, de Jean Locquin qui la définit « au XVIIIe siècle, [comme] toute œuvre dont le sujet, emprunté à un texte historique ou littéraire, mettait en scène un ou plusieurs personnages, réels ou non » (1978, p. XXIX). Cette définition, qui assimile à juste titre l’Histoire (« récit des faits donnés pour vrais » selon l’Encyclopédie) et la Fable (« récit des faits donnés pour faux »), révèle la multiplicité des sujets offerts à l’imagination des artistes. La journée d’étude propose de sortir du double carcan de l’institution (Académie royale de peinture et de sculpture) et du support (le tableau) afin d’apprécier la place de l’Histoire dans les arts décoratifs.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Représentations

    Des hommes et des objets en voyage

    La réception de l’art suisse dans le contexte du Grand Tour européen du XVIIIe siècle

    La Revue suisse d'Art et d'Archéologie prévoit en 2018 un numéro consacré à l’art suisse du XVIIIe siècle. L’enjeu principal sera l’étude de l’art suisse dans le contexte du voyage européen. La question est de savoir comment les objets d’art ont été perçus, acquis et collectionnés par les voyageurs pendant et après leur Grand Tour. Cette perspective devrait donner de nouvelles connaissances sur la diffusion et la réception de l’art suisse dans l’Europe du XVIIIe siècle.

    Lire l'annonce

  • Lisbonne

    Appel à contribution - Histoire

    Changements et continuités. Histoire globale, culture visuelle et itinérances

    Dans la continuité des deux premiers workshops internationaux « Changements et continuités », réalisés en 2014 et en 2015, l’Instituto de Estudos Medievais, le Centro de História d'Aquém e d'Além-Mar, l’Instituto de História Contemporânea et l’Instituto de História da Arte organisent le troisième workshop intitulé « Changements et continuités. Histoire globale, culture visuelle et itinérances », les 14 et 15 septembre 2017.

    Lire l'annonce

  • Florence

    Appel à contribution - Représentations

    Les lieux du rêve

    Architectures fantastiques dans la littérature : textes et images

    Ce colloque propose de mettre en perspective commune le rêve et l’architecture. Unis, opposés, croisés, ces deux thèmes peuvent se décliner sous plusieurs aspects : l’architecture du rêve, les rêves d’architectures, la ville rêvée, les constructions projetées, l’imaginaire de l’architecture dans les rêves, les constructions oniriques des romans médiévaux, les visions fantastiques de la Jérusalem céleste… Les travaux devront porter sur des éclairages novateurs de cette thématique double et sur des cas d’études originaux, avec une approche spécifique croisant architecture et imaginaire. La thématique inclut le sacré et le profane.Les périodes ciblées s’échelonnent de l’Antiquité au Baroque. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Vie et survie d'un motif décoratif (1550-1789)

    Cette journée d'études doctorales est l'occasion d'interroger la survivance de certains motifs dans l'œuvre d'art de la période moderne, de 1550 à 1789. En effet, un certain nombre de motifs iconographiques récurrents dans l’œuvre posent question. Il s'agit de définir le motif, quelque soit sa nature, de son origine jusqu'à ses usages les plus tardifs, afin de proposer une réflexion sur le statut et la fonction du motif ainsi que sur ses modalités de réception et les modifications d'interprétation au cours du temps.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Appel à contribution - Représentations

    Transferts artistiques sous contrainte des Lumières tardives au romantisme (France, Allemagne, Pologne)

    Les études sur les transferts culturels ont mis en évidence, face à des cultures longtemps envisagées selon des approches nationales, un socle commun, des échanges et nous invitent à « penser les métissages » qui en découlent (Michel Espagne). Les œuvres et objets d’art, les œuvres musicales et dramatiques, les artistes, se prêtent particulièrement, en raison de leurs déplacements, à l’observation de ces juxtapositions, imbrications, transformations et adaptations, fécondations réciproques. Ces journées d’étude, organisées à l’Université d’Aix-Marseille les 10 et 11 mars 2017, s’inscrivent dans le cadre du renouvellement de l’histoire des transferts artistiques durant la période charnière de la fin du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe siècle, au regard notamment des études récentes sur le « patrimoine culturel déplacé et annexé » (Bénédicte Savoy). 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Europe

    Objets nomades

    Circulations, appropriations et identités à l’époque moderne, XVI-XVIIIe siècles

    Ce colloque pluridisciplinaire vise à confronter une approche historique des objets dans leur dimension sociale, économique et technique, à l’étude des objets dans l’art et la littérature, qui offrent autant de « traces » de la vie de ces objets nous permettant de définir leur trajectoire et les modalités de leurs appropriations. Les objets, entendus comme les biens matériels divers (vêtements et accessoires, objets du quotidien, instruments techniques, scientifiques ou de musique, objets d’art...) et leurs circulations seront étudiés pour comprendre les différents phénomènes d’appropriation, de transculturation ou d’hybridation qui animent et accompagnent ces mouvements à la fois dans l’espace européen et entre l’Europe et le reste du monde.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Appel à contribution - Représentations

    Décor et architecture (XVIIe - XVIIIe siècles)

    Entre union et séparation des arts

    Le décor, à la période moderne, est considéré comme l’une des parties fondamentales de l’architecture. Grâce à lui, celle-ci se distingue de la simple maçonnerie et peut revendiquer une forme d’excellence. Dans une telle perspective, le décor est une condition essentielle à l’architecture et non pas un élément marginal. Ce statut privilégié n’empêche cependant pas les commentateurs de s’en méfier : ils craignent la prolifération incontrôlée de l’ornement, qu’ils jugent nuisible à l’architecture. Le présent colloque ambitionne d’interroger la manière dont les rapports entre décor et architecture ont été pensés et pratiqués dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Liturgie et architecture

    Constructions, usages et aménagements des églises (XIIIe-XVIIIe siècle)

    Dans le cadre de l'ANR Lodocat. Chrétientés en Lotharingie et dorsale catholique (IXe-XVIIIe siècles), l'université de Lorraine souhaite organiser une journée d'études sur les liens entre architecture et liturgie entre les XIIIe et XVIIIe siècle. Il sera alors question des aménagements ou réaménagements intérieurs des édifices religieux, l'émergence des pratiques liturgiques et leurs implications sur le bâti architectural...

    Lire l'annonce

  • Berlin

    Appel à contribution - Représentations

    All the Beauty of the World. The European Market for non-European Artefacts (18th-20th century)

    In the wake of the Western expansion, a fast growing number of non-European artefacts entered the European market. They initially made their way into princely cabinets of curiosities. Enabled by the forced opening and exploitation of more and more parts of the world and pushed by social and technological changes of the time, the 18th century brought a boom of the market of non-European artefacts in Europe. This came along with the emergence of a broader collecting culture and the development of a rich museumscape. This market and its development in terms of methods and places of exchange and monetary and ideological value of the objects are in the focus of an international symposium that will take place in October 2016 in Berlin.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Appel à contribution - Histoire

    Les artisans italiens en France aux XVIIIe et XIXe siècles : barbouilleurs, stucateurs, mosaïstes et autres métiers d’art

    Autour des notions de réseaux et de transferts artistiques

    Cette journée d'études veut examiner la place des artisans italiens itinérants en France, durant la période charnière de la fin du XVIIIe et la première moitié du XIXe siècle. Les provinces françaises ont gardé le souvenir de l’activité de peintres italiens que la littérature a désignés péjorativement par l’expression « barbouilleurs d’églises ». D'autres métiers d'art (mosaïstes, figuristes, stucateurs, etc.) sont également concernés par ette enquête qui a pour objectif d’analyser le milieu des migrants, de documenter leur arrivée en France, leur intégration professionnelle dans les paroisses rurales et les petites villes, les réseaux qu’ils ont constitués.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    La jeunesse s’engage : art et politique en France (XVIIIe-XXIe siècle)

    La jeune équipe du Centre d’histoire « Espaces et cultures » (CHEC) éprouve la nécessité d’organiser une journée d’étude appréhendant la notion d’engagement du point de vue de la jeunesse. Si, comme l’a montré Hannah Arendt, chaque nouvelle génération a pour fonction de s’arroger, au détriment du passé, l’espace nécessaire à l’exercice de sa liberté, assurant ainsi le renouvellement de la vie politique, il semble important de s’interroger sur les causes, les formes et les conséquences de l’engagement de la jeunesse.

    Lire l'annonce

  • Londres

    Appel à contribution - Époque moderne

    Fabrications: Designing for Silk in the Eighteenth Century

    Joubert de la Hiberderie’s Le Dessinateur d’étoffes d’or, d’argent, et de soie (1765) was the first book to be published on textile design in Europe.  In preparation for the publication of an English translation and critical edition of the text this one day conference calls for papers that will analyse, critique, contextualise, review or otherwise engage with the Le dessinateur in the light of its themes: production, design, technology, education, botany and art.  Joubert’s manual argues for both a liberal and a technological education for the ideal designer. Such a person must, he argues, have detailed knowledge of the materials, technologies and traditions of patterned silk in order successfully to propose new designs; he or she must also have taste and an eye for beauty, which call, he says, for travel in order to see both the beauties of nature and those of art gathered in the gardens and galleries of Paris and the île de France.  

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Histoire de l'Art

    Supprimer ce filtre
  • XVIIIe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux