HomeTypesStudy days

HomeTypesStudy days




  • Nanterre

    Study days - Political studies

    Mémoires des évènements violents et mobilisations collectives

    Qu’elles s’expriment ou non dans des cadres institutionnels, qu’elles soient portées par des mobilisations collectives ponctuelles ou entretenues par des pratiques mémorielles routinières, les mémoires d’événements violents ne cessent de se manifester au présent. En croisant les approches disciplinaires (sociologie, histoire, science politique, anthropologie, géographie), ces journées d’étude auront pour but d'interroger les interactions entre mobilisations sociales et mémoire des évènements violents.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    The politics of culture: the first "new left" in Britain (1956-1962)

    Intellectual contexts and heritage

    La « nouvelle gauche » (New Left) désigne un vaste ensemble de mouvements politiques et de courants d’idées qui émergent d’abord en France et en Angleterre dans les années 1950, puis dans les années 1960 aux États-Unis et dans le reste de l’Europe, ainsi qu’en Amérique du Sud et au Japon. Cet ensemble très divers se caractérise par une forte mobilisation étudiante, un rejet conjoint du stalinisme, du capitalisme consumériste et de leur commun militarisme, et la recherche de nouvelles manières de vivre et de lutter. Cette journée d’étude interdisciplinaire s'intéressera à la « nouvelle gauche » anglaise dans sa première phase (1956-1962) et explorera sa fécondité intellectuelle et son rôle dans l’avènement des cultural studies.

    Read announcement

  • Aubervilliers

    Study days - History

    Telling, exhibiting and commemorating minority histories in the United States

    U.S. museums and historic sites, and minority narratives

    Alongside the national myth, which participates in the construction of an "imagined community", multiple narratives exist, either included as an aspect of the national narrative, or proposing a parallel or even adverse history. We would like to question the ways in which different minorities have sought to integrate their particular histories into the national narrative, to amend it, to contest it, or even to dissociate themselves by striving for the reappropriation of their autonomous history. Minority narratives mobilize collective memories and processes of patrimonialization and different mediations of history, notably in the school and medias. We propose to focus on one of their concrete forms, namely museums and heritage sites in the United States. Museums are indeed at the focus of political and historiographic issues in the way they articulate, or not, the narrative of minorities and the national narrative.

    Read announcement

  • Nanterre

    Study days - Representation

    Representing the absent body

    Privant les humains de leurs rapports réels aux autres, le nouvel ordre du monde provoqué par le contexte pandémique a banalisé les échanges virtuels dans tous les domaines de la vie professionnelle, personnelle et culturelle. Les images des lieux dépeuplés à travers le monde – rues désertes de capitales, bureaux abandonnés, transports déserts – constituent des représentations insolites de l’absence qui interpellent et semblent déjà ancrées dans la mémoire collective. L’impact de la disparition physique du corps de l’autre et de la perte du lien social qu’induit l’isolement n’est pas anodin sur les pratiques corporelles collectives (manifestations culturelles, célébrations, mouvements sociaux…). L’omniprésence de la virtualité comme alternative aux rapports sociaux traditionnels, la peur implicite du corps des autres et le renversement d’une société où les corps sont présents mais invisibles nous amènent donc, dans le cadre de cette journée d’étude, à repenser la corporalité et sa visibilité dans le champ de la représentation.

    Read announcement

  • Study days - Sociology

    Working, studying and mobilising: students and the challenge of job security

    Terme emblématique des mutations du capitalisme, à la fois polysémique et polymorphe, la « précarité » est un phénomène central de l’époque dans laquelle nous vivons. Aujourd’hui, c’est dans le contexte de la crise sanitaire, et alors que la réouverture des universités se fait attendre, que la question plus spécifique de la précarité étudiante réapparaît dans le champ médiatique et politique. La condition étudiante étant concernée par une multitude de situations spécifiques, comment en définir la précarité ? En effet, est-elle une forme de misère ou de pauvreté ? Est-elle partagée par toutes et tous ? Autrement dit, la précarisation des conditions de vie des étudiant·e·s est-elle une forme subjective ou une dynamique sociale ? Est-elle une situation relative ou une condition partagée ?

    Read announcement

  • Study days - Political studies

    Understanding China, understanding the world

    China scholars have long worked in a closed circuit and China studies have rarely been able to have a disciplinary impact beyond their field. After 1978’s Open and reform policy, Chinese scholars have intensely striven to catch up with Western concepts and theories and have, along with foreign scholars, tried to apply them to Chinese contexts. Since the 2010s and China’s greater rise and confidence, academia has also engaged in indigenization (bentuhua), and some researchers have tried to build and use local concepts presumably better suited to China’s conditions. These endeavors have however mostly failed to China being a “limit case”, some analyses however manage to enlighten cases beyond China’s borders. As David Ownby said, Chinese intellectuals “speak to the world” and it is high time Chinese studies, and more specifically political science and sociology in our case, speak to the academic community at large.

    Read announcement

  • Study days - Political studies

    Political Mobilization in the US: New Stakes and Evolutions

    Les dernières élections présidentielles ont démontré la forte capacité de mobilisation de blocs d’électeurs bien connus depuis le début des années 1980 tels que les chrétiens évangéliques, toujours fidèles au parti républicain, mais aussi d’électeurs dont la volatilité est plus grande, sans oublier la portée de la mobilité démographique. Alors que l’État fédéral continue de se désengager du contrôle des lois et procédures électorales (à la suite de l’arrêt Shelby County v. Holder de 2013), des initiatives sont prises dans ce domaine par les citoyens (comme en Floride avec l’Amendement 4 destiné à réintégrer sur les listes électorales les anciens détenus), mais aussi par les gouverneurs comme les législateurs de certains États pour encadrer ces procédures ainsi que l’accès aux urnes. Dans ce contexte, le record de participation de 2020 et la contestation violente du verdict des urnes marquent un probable tournant pour la démocratie états-unienne. Les trois intervenants de cette journée d’étude, spécialistes de l’intersection entre politique, religion et droits des femmes et des personnes LGBT+, tireront des leçons de cette mobilisation inégalée.

    Read announcement

  • Aubervilliers | Dijon

    Study days - History

    Art and politics. Around the painter André Claudot (1892-1982)

    An artist committed to his century

    « La biographie du peintre André Claudot, suit une trajectoire étonnante tant sur le plan géographique - entre Dijon, Paris et la Chine - que sur le plan politique, de l’anticléricalisme à l’anarchisme en passant par la gauche de la SFIO puis le Parti communiste français. L’une des constante est qu’il mit chaque fois son art au service de ces différentes causes, y compris alors qu’il était au front, durant la première guerre mondiale ou plus tard dans la Résistance durant la Seconde, jusque dans les années soixante-dix contre la guerre du Vietnam. » (Paul Boulland, Maitron en ligne). Autour de ce parcours individuel hors du commun, les journées s'attacheront à des thèmes politiques et sociaux qui traversent le XXe siècle : socialisme, anarchisme, communisme, pacifisme, guerres mondiales, antifascisme, guerre d’Espagne, guerre d’Algérie, Guerre froide, guerre du Vietnam, ainsi qu'à des questions liées à l'histoire de l'art.

    Read announcement

  • Saint-Denis

    Study days - Political studies

    Peoples without State

    Les Peuples sans État nés de la modernité politique et coloniale parlent des langues différentes de l’histoire, du social, de la vie commune et de la politique. L’injonction étatique-nationale, fondée sur l’unicité de l’État, de la nation, de l’histoire, de l’identité et de la langue où l’État organise à son bénéfice les rapports de production sociale, de classe, de genre, d’origine etc. a ainsi généré autant de frontières auxquelles ils ne peuvent être assignés. Nous voulons proposer à l’occasion de cette journée des perspectives à contrario inter- et transdisciplinaires qui s’attachent aux autres formes de l’histoire et du récit, à même d’interroger les termes de la recherche, et des perspectives transfrontalières à l’intérieur et à l’extérieur des États existants, là où les conditions de vie et la différenciation des statuts imposés, l’absence de droits, ont donné lieu à l’aspiration à de nouveaux projets sociaux et politiques ouverts sur les mouvements de solidarité transnationaux.

    Read announcement

  • Study days - Sociology

    Participation and competition among hopeful qualifiers for the Olympic and Paralympic Games

    Cette journée d’étude propose d’analyser la place qu’occupent les citoyens dans la définition des politiques publiques en matière de méga-événements sportifs, et en particulier des Jeux olympiques et paralympiques. À l’occasion des candidatures des métropoles intéressées et de leurs États respectifs, des mouvements de contestation se développent de plus en plus souvent, parallèlement aux opérations de promotion de ces événements.

    Read announcement

  • Study days - Law

    The age of decolonisation

    From De Gaulle to the present day

    Favorisant une approche diachronique et objective, cette rencontre vise à analyser davantage les relations entre la France et ses anciennes colonies afin d’en mieux saisir les relations contemporaines. Les réflexions menées et présentées permettront de réaliser une analyse des risques engendrés par le maintien des structures coloniales. Un des enjeux consiste à mettre en lumière la façon dont le processus de décolonisation a rendu les territoires vulnérables, du fait de leur évolution politique, et surtout la manière dont le droit s’est adapté ou a été impacté, par la nécessité d’appréhender et d’administrer les risques qu’il a induits. Enfin, ces journées d’études visent à interroger principalement le droit et à croiser l’approche juridique avec les autres sciences humaines et sociales. Chercheurs de différentes disciplines, ainsi qu’académiciens et politiciens, analysent dans une approche interdisciplinaire, le rôle des acteurs, les moyens mis en œuvre et les finalités d’une histoire ayant déterminé les relations entre la France et ses anciennes colonies.

    Read announcement

  • Study days - Europe

    Health influencers? The voices of bodies of the social networks

    Dans une période de prolifération de contenus numériques et médiatiques portant sur la santé, le bien-être et le lifestyle, nous souhaitons explorer l’influence en ligne dans le cadre de la santé. Cette journée s’intéresse à l’influence exercée par les patient·es, les praticien·es ou les usager·es des politiques de santé, à travers l’animation d’un ou plusieurs comptes sur les réseaux sociaux. Ceux-ci offrent à ces internautes la possibilité de sensibiliser leur communauté d’abonnés, les espaces publics numériques constituant des nouvelles arènes de déploiement d’un type d’influence axé sur la construction dialogique de l’identité en ligne.

    Read announcement

  • Metz

    Study days - Political studies

    Democracy and populism: dangerous liaisons?

    Cette journée d’étude à deux objectifs : discuter la pertinence même de la notion de populisme et étudier les modalités de son application dans différents contextes nationaux (France, Italie, Hongrie). Devant la variété des formes de populisme et la banalisation du terme dans le champ médiatique, la notion a été critiquée, affinée voire affirmée. Que faire alors de cette catégorie d’analyse ? Faut-il l’abandonner dès lors qu’elle sert à qualifier des partis aussi divers que le Rassemblement national, la France insoumise, le Mouvement 5 étoiles, la Ligue du Nord ou le Fidesz-Union civique hongroise ? Doit-on y voir avant tout un style politique ? Que nous apportent la science politique, l’histoire et les sciences de l’information et de la communication pour appréhender ces phénomènes ?

    Read announcement

  • Paris

    Study days - America

    Dialogues around social mobilisations in Latin America

    Que faire lorsque votre terrain de recherche s'embrase ? Aux problèmes éventuels de fermeture de l'accès au terrain, peuvent s'ajouter la subite indisponibilité des interlocuteurs, l'ajournement sine die de rendez-vous pris de longue date, la disparition d'institutions sur lesquelles vous travailliez. Plus largement, ou simplement, les questions qui animent une recherche scientifique peuvent être bousculées, reformulées, ou encore rendues caduques par les événements en cours. De nouvelles questions peuvent alors également émerger. C'est sous cet angle que cette journée d’étude propose d'interroger les multiples convulsions qui agitent depuis plusieurs mois différents pays latino-américains (Bolivie, Chili, Colombie, Équateur, entre autres), en demandant à sept jeunes chercheur3e·s en doctorat d’expliquer comment ces mobilisations les amènent à penser ou à repenser leurs travaux en cours, des considérations les plus matérielles et prosaïques aux enjeux plus strictement scientifiques.

    Read announcement

  • Lyon

    Study days - Political studies

    Inaudibility and resistances

    "Finding a voice" junior laboratory study day

    Le point départ de notre réflexion est le constat selon lequel certains sujets n’ont pas accès à la parole dans l’espace public. Cette exclusion de la sphère de la parole concerne une pluralité de sujets, et ne saurait être limitée au groupe de ceux et celles qui n’ont pas voix au chapitre car ne peuvent pas voter (citoyen-ne-s mineur-e-s, étranger-ère-s ou privé-e-s de droits civiques). On peut songer à l’ensemble des groupes marginalisés dans la société (sans-abris, prisonnier-ère-s, malades, migrant-e-s, minorités sexuelles…), mais aussi plus généralement à l’ensemble des groupes dominés, que cette domination se fasse au nom de critères de sexe, de genre, de race ou de classe. L’hypothèse générale qui sous-tend notre réflexion est celle selon laquelle exclusion sociale et impossibilité à parler sont corrélées : l’effacement de la voix des sujets sociaux vulnérabilisés est solidaire ou même cause de leur exclusion, de sorte que l’on peut parler d’une « vulnérabilité linguistique ».

     

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Political studies

    Feminism and penal abolitionism - around the work of Gwenola Ricordeau

    Autour de l’ouvrage de Gwenola Ricordeau

    La réponse pénale est-elle une bonne solution aux violences faites aux femmes ? Les protège-t-elle vraiment, et peut-elle être un moteur de transformations sociales ? Que fait réellement la prison aux femmes et à leur(s) condition(s) ? Le croisement entre approche féministe et abolitionnisme pénal oblige à se confronter directement à ces questions.

    Read announcement

  • Pierrefitte-sur-Seine

    Study days - History

    The break-up of Action catholique spécialisée (1965-1979)

    Christian Youth Workers (JOC), Christian Students (JEC), Christian Youth Independent (JIC), Christian Youth Maritime (JMC) and the Christian Youth Rural (MRJC) movements

    JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne), JEC (étudiante), JIC (indépendante), JMC (maritime) et MRJC (rurale) : comment dater, décrire et comprendre l'effondrement des mouvements d'Action catholique de la jeunesse soutenus par L'Église pour rechristianiser la société ? Le 6 décembre 2019, aux Archives nationales, une journée d'étude interdisciplinaire pose des jalons, fait le point sur les sources et les méthodes pour analyser cet aspect de la « crise catholique ».

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Sociology

    For a public sociology of the hospital: work, mobilisation and the construction of knowledge

    La grève engagée le 18 mars dernier par un collectif de soignant·e·s de cinq services d’urgences des hôpitaux parisiens à la suite d’une série d’agressions n’a cessé de s’étendre au fil des semaines pour compter plus de 266 services mobilisés partout en France (chiffre du collectif inter-urgences au 4 octobre 2019). Nombreux sont les acteurs - soignant·e·s, syndicaux, politiques, universitaires -, qui la considèrent déjà comme l’une des plus importantes mobilisations de l’histoire de l’hôpital public. Au-delà de son caractère inédit et de sa couverture médiatique, le mouvement de grève des urgences constitue un objet d’étude ouvrant plusieurs perspectives de recherche, tant sur l’institution hospitalière en elle-même que du point de vue du travail, des mobilisations et des dynamiques d’enquête.

    Read announcement

  • Tokyo | Strasbourg

    Study days - Sociology

    Back to the earth: thoughts, utopias and ecologies

    Comparisons between Japan and Europe

    Ce seminaire a pour objectif d’explorer et d’interroger les philosophies, les idées et les utopies sur lesquelles reposent les mouvements de retour à la terre dans leur dimension culturelle et historique au Japon et en Europe. Les conceptions de la nature et de la vie sont au cœur de ces pensées et des mouvements sociaux écologistes. C’est pourquoi ce seminaire abordera les pensées de la nature, la notion de vie dans la pensée européenne et japonaise, et comment ces notions prennent forme, circulent, sont adaptées et participent des transformations sociales.

    Read announcement

  • Metz

    Study days - Epistemology and methodology

    Politics, powers, wars and conflicts

    Doctoral conference in politics and conflicts at Université de Lorraine

    Les doctorants en histoire contemporaine de l’axe « Politique et conflits » de l’Université de Lorraine-Metz ont souhaité mettre en place une journée d’étude concernant leurs problématiques particulières, qui a vocation à se pérenniser et à se reproduire annuellement. Pour cette première occurrence, le choix de la thématique s’est posé sur la méthodologie, c’est-à-dire les questions théoriques et pratiques qui structurent la recherche dans le champ de la politique, des pouvoirs, des guerres et des conflits. À cette occasion, trois panels seront proposés à la suite d’une conférence d’honneur du professeur François Cochet. Le premier regroupera trois participations sur les concepts et les outils pour la recherche. Le deuxième portera aux questions générales que soulèvent les archives, avant que le troisième ne s’intéresse aux particularités propres à leur exploitation.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Study days

    Delete this filter
  • Political and social movements

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Event format

Languages

Secondary languages

Years

Subjects

Places

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search