AccueilFrontières, frontière…

*  *  *

Publié le mardi 13 mai 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine Frontières, frontière… 26 et 27 février 2004 Longtemps considéré, non sans tort ni raison, comme un homme qui dessine des cartes, le géographe est familier des limites : les traits de côte, l

Annonce



Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine


Frontières, frontière…
26 et 27 février 2004


Longtemps considéré, non sans tort ni raison, comme un homme qui dessine des cartes, le géographe est familier des limites : les traits de côte, les isohypses, les lignes de partage des eaux, les fleuves, rivières et lacs, sont les repères que la nature lui a confiés pour en faire des représentations pertinentes.
Mais, la planète étant trop vaste pour constituer un seul pays, les sociétés humaines ont émietté l’espace, le plus souvent par le fer et par le feu, plus rarement à l’amiable. Ainsi la carte du monde, encore bougeante au fil de l’Histoire, offre-t-elle l’image d’un vaste puzzle dont on ne sait pas toujours si les pièces étaient singulières avant d’être découpées ou si ce sont les limites qui en ont généré l’identité. Aujourd’hui, la plupart des frontières politiques sont bornées, ce qui en dit long sur la souplesse de l’esprit.
Heureusement, le géographe échappe aisément au carcan des cartes politiques ; il sait non seulement lire les inscriptions spatiales de nombreux phénomènes mais aussi définir toutes sortes de discontinuités, identifier et circonscrire des plages dès qu’il aperçoit un continuum, faire varier les démarcations, et comprendre ce qui se passe sur les seuils ou les zones de rupture.
Il sait donc qu’il ne reste plus que les océans pour offrir à l’homme des espaces sans limites. Sur terre, les nomades ne se déplacent plus que dans les discontinuités larges que leur laissent les no man’s land subdésertiques, ou dans les interstices étroits des vides juridiques européens. Bientôt peut-être, grâce à l’OMC, les capitaux, les produits et les services circuleront sans barrières, mais des fossés creuseront de nouvelles frontières entre la pauvreté et l’aisance, entre le besoin et la satiété, entre les uns et les autres pour dessiner une gigantesque carte des inégalités.

La construction : peut-on parler de frontières naturelles ? Des militaires, des diplomates, des géomètres, des juristes, mais aussi des aventuriers et parfois, mais rarement, des géographes, ont contribué à dessiner la carte politique du monde. Ils se sont souvent appuyés sur des éléments naturels, mais il ne s’agissait pas forcément de limites entre deux cultures.
(Retour sur un mythe)

La transgression : la frontière, comme limite, est-elle inévitablement génératrice de violences ? Braver l’interdit n’est pas seulement un jeu pour contrebandiers et douaniers, ou pour touristes et marchands. Si la Chine se croyait à l’abri de sa Muraille, l’eldorado yankee est mal protégé par le Rio Grande, et les Kurdes sautent de multiples frontières avant de gagner l’Angleterre. On fait aussi des affaires de part et d’autre des frontières et, parfois, l’animation y est si dense que ces zones évoquent davantage le centre que la périphérie.
(Illustrations d’un paradoxe apparent)

La représentation : l’identité précède-t-elle la frontière ? Depuis le droit du premier occupant jusqu’à la revendication autonomiste, on a beaucoup fantasmé sur les racines, à l’intérieur. Mais on est parfois tout autant fasciné par les mirages de l’ailleurs, de l’autre côté, surtout depuis que les images circulent autour de la planète et trahissent les différences. Les sociologues, les romanciers et les artistes dessinent une autre géographie.
(L’appropriation du territoire)

La déconstruction : vers de nouvelles frontières ? Des mouvements contraires agitent la planète : pendant que les frontières européennes sont abolies, pendant que la mondialisation cherche à abattre toutes les barrières commerciales, l’ex-URSS s’est rebalkanisée et les pays africains souffrent des tracés coloniaux. Parallèlement, le seuil de pauvreté est une frontière insidieuse que les pays riches sont tentés de bétonner pour se protéger.
(La carte du monde en 2010)

Comité Scientifique

La présidence sera assurée par Michel Foucher.

François Bart (géographie, Bordeaux), Maria Graciete Besse (littérature portugaise, Bordeaux), Christian Bouquet (géographie, Bordeaux), Dominique Crozat (géographie, Montpellier), Ruggerro Crivelli (géographie, Genève), Bernard Debarbieux (géographie, Genève), Guy Di Méo (géographie, Bordeaux), Marie-Christine Fourny-Kober (géographie, Grenoble), Patrick Gonin (géographie, Poitiers), Hélène Guétat (géographie, Toulouse), Jérémie Kouadio (sciences du langage, Abidjan), Frédéric Lasserre ( Géographie, Québec), Gilles Lepesant (géographie, Bordeaux), Joël Pailhé (géographie, Bordeaux), Michèle Périssère ( Musée national des Douanes, Bordeaux), Gérard Peylet (littérature, Bordeaux), Jean-Luc Piermay (géographie, Strasbourg), Olivier Ribeton (Musée basque, Bayonne), Jean-Pierre Renard (géographie, Lille), Hélène Sorbé (arts plastiques, Bordeaux), Hélène Velasco-Graciet (géographie, Bordeaux).

Certaines communications pourront être publiées dans la revue Géographie et Cultures ; les autres feront l’objet d’une publication à part.


Proposition de Communication à envoyer avant le 31 août 2003
Nom : Prénom :
Organisme, équipe de recherche :
Adresse
Tél e-mail :
Titre proposé :
Joindre un résumé de 3 000 signes :


A adresser à
Maison de Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Colloque Frontières
Esplanade des Antilles
33 607 PESSAC Cedex
http://www.msha.fr
fbart@dymset.u-bordeaux.fr
bouquet@u-bordeaux3.fr
joel.pailhe@msha.u-bordeaux.fr
helene.velasco@u-bordeaux3.fr





Pour être informé du déroulement du colloque sans adresser de proposition :
Nom : Prénom
Adresse


Tel : e-mail :

Catégories

Lieux

  • Bordeaux, France

Dates

  • dimanche 31 août 2003

Mots-clés

  • Territoire, représentations, normes, transgressions

Contacts

  • Hélène Velasco-Graciet
    courriel : helene [dot] velasco [at] u-bordeaux3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Velasco Helene
    courriel : helene [dot] velasco [at] u-bordeaux3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Frontières, frontière… », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 13 mai 2003, http://calenda.org/188101