AccueilHistoire de la psychiatrie légale en Europe

*  *  *

Publié le vendredi 15 octobre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

A l’heure de la construction d’une Europe politique et sociale se révèlent, autour d’affaires très médiatisées, de nouvelles possibilités de collaborations judiciaires supra-nationales. La Justice, dans tous les pays d’Europe, a pour collaborateurs maintenant indispensables le médecin, le psychiatre, le psychologue : légistes, experts, criminologues ou spécialistes du soin en milieu pénitentiaire sont et seront eux aussi, sans aucun doute possible, amenés à confronter ou à ajuster leurs pratiques et leurs théories.

Annonce

A l’heure de la construction d’une Europe politique et sociale se révèlent, autour d’affaires très médiatisées, de nouvelles possibilités de collaborations judiciaires supra-nationales. La Justice, dans tous les pays d’Europe, a pour collaborateurs maintenant indispensables le médecin, le psychiatre, le psychologue : légistes, experts, criminologues ou spécialistes du soin en milieu pénitentiaire sont et seront eux aussi, sans aucun doute possible, amenés à confronter ou à ajuster leurs pratiques et leurs théories.

Si le droit de chaque pays repose sur des filiations et des traditions qui lui sont propres, et qu’il convient de reconnaître pour opérer des conversions à venir, on pourrait en dire autant de la psychiatrie légale. Rejeton, légitimé au XIX° siècle, de la médecine légale d’un côté et de la psychiatrie d’un autre, cette psychiatrie légale que nous connaissons s’enracine dans des traditions théoriques et pratiques assez diverses, même si l’on peut considérer que l’Europe de la Science s’est constituée avec quelques siècles d’antériorité sur l’Europe politique.

La tâche de l’historien, dans cette perspective, serait sans doute, de faire avancer la connaissance de telles traditions, en d’autres termes de se pencher sur la constitution historique des différentes psychiatries légales européennes, avec le souci d’utiliser la comparaison comme outil d’élucidation. C’est à une tentative en ce sens que vous convie ce colloque organisé par le GEHP, et par son entremise, l’European Association for the History of Psychiatry.


Vendredi 5 Novembre 2004

09h00 : Accueil

09h45 : Ouverture : Jacques ARVEILLER

Président de séance : Gérard MILLERET

10h00 : Jean GARRABÉ

« Introduction à l’histoire des origines de la psychiatrie légale en France au 19ème siècle »

10h20 : Rafaël HUERTAS

« Sur l’histoire de la psychiatrie légale en Espagne et en Europe »

10h40 : Discussion

11h00 : Pause

11h30 : François BING

« Sur la dégénérescence dans le champ de la psy­chiatrie légale »

11h50 : Discussion

12h10 : Déjeuner

Président de séance : Hubert DELARUE

14h00 : Jacques ARVEILLER

« Histoire de la psychiatrie légale de l’enfant en France »

14h20 : Jacques POSTEL

« Un cas d’autopsie psychiatrique au 19ème siècle »

15h00 : Pause

15h30 : Arnaud MARTORELL

« De la psychose carcérale »

15h50 : Discussion

16h10 : Fin de la journée

Samedi 6 Novembre 2004

09h30 : Ouverture : Jean GARRABÉ

Président de séance : Jacqueline CARROY, Historienne

10h00 : Marc RENNEVILLE

« La psychiatrie dans le projet de réforme du Code Pénal dans l’entre-deux guerre »

10h20 : Christian CARLIER

« Prévention de la délinquance juvénile dans les mai­sons de correction au 19ème siècle »

11h30 : Jacques GASSER

« Les débuts de la psychiatrie légale en Suisse »

Lieu : École Nationale de la Magistrature - 3 Quai aux Fleurs - 75004 Paris

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mardi 05 octobre 2004

Contacts

  • Valérie Waziniak
    courriel : EAHP [dot] secretary [at] elan-retrouve [dot] asso [dot] fr

Source de l'information

  • Groupe d'Études sur l'Histoire de la Psychiatrie
    courriel : EAHP [dot] secretary [at] elan-retrouve [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire de la psychiatrie légale en Europe », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 15 octobre 2004, http://calenda.org/189477