AccueilTexte et contexte. Littérature et histoire de l'Europe médiévale

*  *  *

Publié le lundi 29 septembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Colloque international et pluridisciplinaire à l'université de Paris Est Marne-la-Vallée sur les liens entre histoire et littérature dans l'Europe médiévale (23-24 octobre 2009). Les médiévistes peuvent-ils opposer réel et imaginaire ? 1. Interdépendance littérature et histoire. Les grand textes littéraires, miroir de la société. 2. Rhétorique des documents historiques. 3. Des genres hybrides : chroniques, Vies de Saints, etc. 4. Liens entre réalité et fiction. Expériences et analyses. Faits et images. Choses et légendes. Imagination et création. Histoire et vérité. 5. Les historiens au Moyen Age : rapports au passé, à l'actualité. Définitions médiévales d'un fait, d'un document historiques, les autorités. 6. Mises en scène, propagande, sous-entendus, mensonges, manipulation : les textes (historiques, politiques, économiques, etc.) orientés. 7. Mentalités médiévales : comment rendre compte de l'inconnu, l'ailleurs, l'incompréhensible. Connaissances et signification(s). 8. Usage de plus en plus courant par les historiens actuels de sources littéraires et, inversement, éclairage d'un poème, d'une romance par son contexte historique. Regards croisés et complémentaires d'historiens et de spécialistes de la littérature. 9. Palette multidisciplinaire des études médiévales.

Annonce

Texte et Contexte. Littérature et histoire de l'Europe médiévale

Appel à communications / Call for papers (date limite 15 novembre 2009)

Université de Paris Est-Marne-la-Vallée

Colloque organisé par M.-F. Alamichel et Robert Braid (Labo ANGLE/IMAGER, EA 3958)

23-24 octobre 2009

On pourra s'inspirer des mots clés suivants et du texte de cadrage (en anglais).

Les médiévistes peuvent-ils opposer réél et imaginaire ?

  • Interdépendance littérature et histoire. Les grand textes littéraires, miroir de la société. Rhétorique des documents historiques. 
  • Des genres hybrides : chroniques, Vies de Saints, etc.
  • Liens entre réalité et fiction. Expériences et analyses. Faits et images. Choses et légendes. Imagination et création. Histoire et vérité.
  • Les historiens au Moyen Age : rapports au passé, à l'actualité. Définitions médiévales d'un fait, d'un document historiques, les autorités.
  • Mises en scène, propagande, sous-entendus, mensonges, manipulation : les textes (historiques, politiques, économiques, etc.) orientés.
  • Mentalités médiévales : comment rendre compte de l'inconnu, l'ailleurs, l'incompréhensible. Connaissances et signification(s).
  • Usage de plus en plus courant par les historiens actuels de sources littéraires et, inversement, éclairage d'un poème, d'une romance par son contexte historique. Regards croisés et complémentaires d'historiens et de spécialistes de la littérature.
  • Palette multidisciplinaire des études médiévales.  

Les propositions de communication (résumé de 200 à 300 mots) doivent être adressés à robert_braid(at)yahoo[point]fr

Text and Context.  Literature and History of Medieval Europe.

Call for papers

Université de Paris Est-Marne-la-Vallée

Organised by M.-F. Alamichel and R. Braid

23-24 October 2009

Economic, political and social historians have often used to great advantage the information gleaned from narrative and literary sources in order to understand better the structures and events of the medieval period.  Scholars of medieval literature study the historical context of authors to analyze their texts.  Writers and cinematographers have combined historical data and imagination to render more or less accurate portraits of people and events in the Middle Ages.  It is impossible to separate completely the real from the imagined in medieval history and literature.  Medieval authors of literary texts and poems most often included fictionalized accounts of events that occurred around them.  Very few medieval sources can even be considered void of imagination, from the events recounted by plaintiffs, witnesses and defendants in court records, to the more or less fictional rendering of accounts by manor reeves, to the exaggerated tales of chroniclers and authorities in preambles to legislation.  It is quite unlikely that historical actors even saw a line between fact and fiction, let alone attempt to draw one in their discourse.  Scholars of the medieval period are constantly confronted with the difficult task of delineating what was real and what was imagined. 

Papers for this conference should address questions related to the confluence of imagination and fact in medieval literature and history.  Proposals both from graduate students and confirmed researchers, are welcome.  The organisers are seeking to attract scholars specialized in different fields (political, social, cultural and economic history, literature, etc.) to speak on a broad array of topics (including attempts to turn historical events into fiction for modern audiences).  Papers should be roughly 30-minutes long, and they will be arranged into panel sessions on related topics by the conference organisers.  A half hour will be reserved for discussion on the papers after each panel. 

Please send abstracts of 200 to 300 words to : 

robert_braid(at)yahoo[point]fr

Lieux

  • Université Paris Est- Marne-la-Vallée
    Champs-sur-Marne, France

Dates

  • samedi 15 novembre 2008

Mots-clés

  • Histoire, lettres, littérature médiévale, Moyen Age

Contacts

  • Braid Robert
    courriel : robert_braid [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Marie-Françoise Alamichel
    courriel : marie-francoise [dot] alamichel [at] univ-mlv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Texte et contexte. Littérature et histoire de l'Europe médiévale », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 29 septembre 2008, http://calenda.org/195585