AccueilLe lecteur lu : Nietzsche entre ses sources et sa réception

Le lecteur lu : Nietzsche entre ses sources et sa réception

Reading a Reader: Nietzsche Between Sources and Reception

Appel à contribution, colloque bilingue à Montréal (printemps 2010)

Call for Papers, Nietzsche Panel in Montreal (spring 2010)

*  *  *

Publié le mardi 15 septembre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Le Centre canadien d'études allemandes et européennes (CCÉAE) et la société Théorie et culture existentialistes et phénoménologiques (TCEP) invite les soumissions de communication portant sur les sources de Nietzsche, sur la réception de Nietzsche, sur les lectures de Nietzsche ou encore plus largement sur le rapport de Nietzsche à la philosophie ou la littérature européennes, pour la participation à un colloque sur les sources et la réception de Friedrich Nietzsche, tenu à l'Université Concordia (Montréal, Canada) au printemps 2010.

Annonce

Au cours de la vingtaine d’années pendant lesquelles il écrivit, Friedrich Nietzsche se positionna continuellement par rapport à la tradition littéraire et philosophique européenne dont il lisait et commentait les œuvres, et dont il était issu. Ses lectures étaient multiples et ses appréciations, variées : c’est ce que montrent les nombreux éloges (de Schopenhauer et de Wagner, par exemple), emprunts (des présocratiques, de Lange), citations (de Stendhal, d’Emerson ou de Chamfort), critiques (de Strauss, de Hartmann, comme de Düring) ou dialogues (avec Taine, Brandes ou Burckhardt) qui ponctuent ses livres. Depuis maintenant un siècle, les lecteurs et commentateurs de Nietzsche cherchent à rendre compte (de manière parfois critique, parfois « prophétique ») de l’inscription de la pensée nietzschéenne dans la philosophie européenne. Aussi la réception de cette pensée est-elle souvent orientée vers la question des lectures de Nietzsche et de la position de ce dernier au sein de la tradition philosophique. Aborder Nietzsche comme un lecteur demande alors que l’on prête attention à ses sources, tout en gardant à l’œil le processus continu de réception dont sa pensée fait l’objet.

Dans le cadre de cette thématique générale, nous invitons les soumissions de communications portant, par exemple, sur les sources de Nietzsche, sur la réception de Nietzsche, sur les lectures de Nietzsche ou encore plus largement sur le rapport de Nietzsche à la philosophie ou la littérature européennes.

Ce colloque bilingue se tiendra au cours d’une journée (fin mai/début juin) à l’Université Concordia (Montréal, Canada), dans le cadre de la rencontre annuelle de TCEP et du congrès 2010 de la Fédération canadienne des sciences humaines.

Les soumissions…

1. doivent être à double interligne, sans mention permettant d’identifier l’auteur;
2. doivent être composées pour remplir une plage horaire d’une trentaine de minutes;
3. doivent être accompagnées d’une page indiquant le nom de l’auteur, son adresse, son statut académique, le titre de sa communication, un résumé de 10 lignes max. et la date.

Date limite : Les textes (en français ou en anglais) doivent être soumis par courriel à l’organisatrice au plus tard le lundi 4 janvier 2010.

Organisatrice : Martine Béland, CCÉAE
Plus d’info sur le CCÉAE : www.cceae.umontreal.ca
Plus d’info sur TCEP : http://eptc-tcep.net/

Lieux

  • Université Concordia
    Montréal, Canada

Dates

  • lundi 04 janvier 2010

Mots-clés

  • Nietzsche, réception, philosophie

Contacts

  • Martine Beland
    courriel : martine [dot] beland [at] videotron [dot] ca

Source de l'information

  • Martine Beland
    courriel : martine [dot] beland [at] videotron [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Le lecteur lu : Nietzsche entre ses sources et sa réception », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 15 septembre 2009, http://calenda.org/198885