AccueilLa représentation de la guerre dans les conflits récents: enjeux esthétiques, éthiques et politiques

La représentation de la guerre dans les conflits récents: enjeux esthétiques, éthiques et politiques

The representation of war in recent conflicts: aesthetic, ethical and political issues

*  *  *

Publié le vendredi 14 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Les vingt dernières années ont vu la dissolution de l’URSS, de la Yougoslavie et de nombreuses guerres et conflits ont agité la planète dans différentes régions du monde (Irak, Afghanistan, Tchétchénie, Israël, Palestine, Somalie, etc...). Le colloque propose de s’intéresser aux différents moyens esthétiques mis en œuvre pour représenter la guerre : films, romans, récits, bandes dessinées, photographie, reportages.

Annonce

APPEL À COMMUNICATIONS / CALL FOR PAPERS (ENGLISH TEXT BELOW)

La représentation de la guerre dans les conflits récents: enjeux esthétiques, éthiques et politiques.

Colloque international / International Conference
Université Lille 3 Domaine Universitaire du Pont de Bois BP 60149

Argumentaire

Les vingt dernières années ont vu la dissolution de l’URSS, de la Yougoslavie et de nombreuses guerres et conflits ont agité la planète dans différentes régions du monde (Irak, Afghanistan, Tchétchénie, Israël, Palestine, Somalie, etc...).

Le colloque propose de s’intéresser aux différents moyens esthétiques mis en œuvre pour représenter la guerre : films, romans, récits, bandes dessinées, photographie, reportages. S’il est une question qui est au centre de cette thématique, c’est la question de l’irreprésentable ou de l’indicible.

La période récente a, d’autre part, vu apparaître, en liaison avec la révolution technologique, de nouvelles formes de guerre et de nouvelles formes de représentation de la guerre.
Il pourrait être très intéressant d'évoquer les nouveaux moyens de
communication, tels que l'Internet, Twitter, les portables (ou aujourd'hui
l'exemple de WikiLeaks) qui transforment profondément le rapport à la guerre des populations, le rapport entre les peuples et leurs dirigeants.
L'immédiateté des nouvelles transmises, la difficulté de vérification des faits, l'impact émotionnel sur les peuples des images ou informations sont des éléments qui semblent incontournables si l'on veut présenter une étude globale du problème.

La question esthétique peut y trouver sa place dans la mesure où l'étymologie du mot dans son utilisation ancienne implique le ressenti, la perception en tant que telle avant d'exprimer "la science du beau".

Plusieurs problématiques peuvent être abordées.

La notion de vérité est souvent au centre des préoccupations artistiques dans ce genre de représentation. L’œuvre ou les œuvres analysées reflètent-elles la ligne officielle du pays évoqué, ont-elles un rôle de propagande ou bien participent-elles à une critique franche ou déguisée de la politique du pays en question ? Quel impact alors peuvent-elles avoir sur l’opinion publique en général ? Comment peut-on évaluer l’usage trompeur des images et comment créer des images qui évoquent l’irreprésentable ? De quelle vérité s’agit-il ?
Quelles sont les différences entre documentaires et productions d’œuvres d’art dans ce genre de thématique ?

D’autre part, le rôle de l’art sous ses différentes formes est-il de toucher, d’indigner, de faire réagir, de divertir, d’exprimer la créativité de l’artiste ? Quel est le but recherché ? Touche-t-il les jeunes et de quelle façon ? Doit-il avoir un rôle moralisateur ou bien tout est-il permis au nom de la liberté artistique?
La représentation de la violence a-t-elle des limites ? Contribue-t-elle à une prise de conscience des jeunes générations des dérives possibles au niveau individuel ou collectif du déchainement des passions ? ou bien l’encourage-t-elle indirectement ?
Telles sont quelques unes de questions que peut susciter la représentation de la guerre.

Plan du colloque

La représentation de la guerre dans les conflits récents : enjeux esthétiques, éthiques et politiques (22- 23 novembre 2012)

I- GUERRE ET IDEOLOGIE

A- Dénonciation de la guerre
B- Exaltation de la guerre (dans des pays démocratiques ou dictatoriaux)

II- GUERRE ET TECHNOLOGIE (internet, twitter, Wikileaks, etc…)

A- Déshumanisation : rapport fiction et réalité (jeux vidéo, guerre vue comme un jeu, etc. …)
B- Hypersensibilisation (instantanéité des images transmises à travers le monde et impact émotionnel immédiat)
C- Images de guerre ou guerre des images

III- GUERRE ET AFFECT

A- Survivre à la guerre (représentation des expériences traumatiques vécues, processus de résilience)
B- Guerre et jouissance : l’au-delà du principe de plaisir (point de vue psychanalytique, etc.)

IV- ESTHETIQUE ET ENGAGEMENT: LA RESISTANCE A LA GUERRE

Modalités de soumission et de sélection

Merci d’envoyer vos propositions de communications (titre, même provisoire, de la communication, résumé de 300-500 mots maximum, bref CV)

avant le 1 novembre 2011

à Mme Dalipagic (Courriel : dalipagiccatherine@yahoo.fr).

Il est souhaitable que la communication s’insère dans l’une des parties du plan - celui-ci pourra, suivant les suggestions, recevoir quelques subdivisions supplémentaires –.
Une publication des actes du colloque est envisagée.

Comité d’organisation

  • Mme Dalipagic Catherine
  • Mme Subbotina Galina

Membres du comité scientifique

  • Mme Josiane Paccaud-Huguet (Université de Lyon 2)
  • M. Marc Crépon (CNRS)
  • Mme Catherine Géry (Inalco, Paris)
  • Mme Catherine Dalipagic (Université Charles de Gaulle, Lille3)
  • Mme Galina Subbotina (Inalco, Paris)

Call for papers

“The representation of war in recent conflicts: aesthetic, ethical and political issues”
International Conference
University of Lille 3 Charles de Gaulle, France,
November 22-23, 2012

In the last twenty years many events have taken place in the world (such as the dissolution of the USSR, or of Yougoslavia), while various wars and conflicts affected different regions of the world (Irak, Afghanistan, Tchetchnia, Palestine, Israel, Somalia, etc..)

The aim of the conference will be to examine the various aesthetic means used to represent war: films, novels, comic strips, photography, reports. At the core of this theme is the question of the unspeakable, of what cannot be represented.
In recent times, new forms of war and of representation of the war have appeared, as a correlate of the technological revolution, It will be of interest to consider the impact of such means of communications as the Internet, Twitter, mobile phones (or the recent example of WikiLeaks) that deeply transform the attitude of populations towards the war, the way people and their rulers see each other.
The immediacy of television news, the difficulty of verifying facts, the emotional impact of the images or of the information on the population will be essential to a global assessment of the problem.
The aesthetic question will also need to be considered, since, as the etymology of the word implies, it concerns the way one feels and perceives the world. Besides, the issue of how to convey the truth is often crucial to artistic preoccupation in this kind of representation.

The following issues will be particularly relevant to the conference :

  • Does the analyzed work (or works) of art reflect the official line of the country under consideration, does it play a part in propaganda or does it offer a direct or disguised criticism of the policy of that country ?
  • What impact can this kind of work have on public opinion in general ? How can one evaluate the use of the images and how can one create images which evoke the unrepresentable?
  • What are the differences between documents and works of art where such issues are concerned?
  • To what extent does the role of art in its various forms consist in touching, provoking indignation, strong reactions? Does it tend to divert or does it merely express the artist’s creativity ? What is its ultimate aim ?
  • How can the younger generations be affected ? Is the chosen artistic medium supposed to have a moral role or can we say that everything is permitted in the name of artistic freedom ?
  • What are the limits to the representation of violence? Does it contribute to acknowledgment by the younger generations of possible deviations on the individual or collective levels, due to the unbridling of passions ? Or does it encourage it indirectly ?

Plan

The representation of war in recent conflicts: aesthetic, ethical and political issues (November 22-23, 2012)

I- War and Ideology

A- The denunciation of war
B –The glorification of war (in democratic or dictatorial countries)

II – War and Technology (Internet, Twitter, WikiLeaks, etc.)

A- Dehumanization : fiction versus reality (video games, war seen as a game, etc.)
B- Hypersensitization (immediacy of the images transmitted throughout the world and their immediate emotional impact)
C- War images and war of images.

III -War and Affect

A- How to live through the war (representation of traumatic experiences, process of resilience)
B- War and sensual enjoyment: « beyond the pleasure principle » (psychoanalytical point of view)

IV- Aesthetics and Engagement: resistance to war.

How to submit

Please submit your proposals (the title, a short abstract -300 to 500 words maximum, and short CV) by

November 1st, 2011

to the following address:

dalipagiccatherine@yahoo.fr.

Please try to relate your proposal as closely as possible to one of the conference themes, as outline above.
The Conference Proceedings will be published. They may be written either in English or in French.

Scientific comittee

  • Mme Josiane Paccaud-Huguet (Université de Lyon 2)
  • M. Marc Crépon (CNRS)
  • Mme Catherine Géry (Inalco, Paris)
  • Mme Catherine Dalipagic (Université Charles de Gaulle, Lille3)
  • Mme Galina Subbotina (Inalco, Paris)

Lieux

  • Domaine Universitaire du Pont de Bois (Université Lille 3)
    Villeneuve-d'Ascq, France

Dates

  • mardi 01 novembre 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • guerre, conflit, représentation, esthétique, éthique, politique

Contacts

  • Dalipagic Catherine
    courriel : dalipagiccatherine [at] yahoo [dot] fr
  • Subbotina Galina
    courriel : subbotinagalina [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Catherine Dalipagic
    courriel : catherine [dot] dalipagic-malavaux [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La représentation de la guerre dans les conflits récents: enjeux esthétiques, éthiques et politiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 14 octobre 2011, http://calenda.org/205536