AccueilGap et les territoires gapençais de la préhistoire à nos jours

Gap et les territoires gapençais de la préhistoire à nos jours

Gap and the area around Gap from prehistory to the present day

*  *  *

Publié le lundi 12 mars 2012 par Elsa Zotian

Résumé

L'histoire de la ville de Gap a fait l'objet de quelques solides ouvrages qui sont encore utilisés de nos jours. Toutefois ils sont anciens et épuisés. De surcroit, ils reposent sur une optique quelque peu dépassée tendant à privilégier l'événementiel et à traiter de façon très inégale les différentes périodes qui la constituent au détriment, en particulier, de celles des XIXe et XXe siècles. Le moment semble venu d'élargir et d'approfondir les connaissances sur le sujet. Aussi la Société d'études des Hautes-Alpes se propose-t-elle d'organiser en partenariat avec l'université de Provence (département d'histoire) et l'université de Grenoble (LARHRA / laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes et UMR CNRS 5190 / Université Pierre Mendès France Grenoble 2) un colloque au printemps 2013 ,les 5 et 6 avril, sous le titre « Gap et les territoires gapençais de la préhistoire à nos jours ».

Annonce

Tout en tenant compte de l'ensemble des travaux effectués au cours des quarante dernières années, il conviendrait d'inscrire ce projet dans les nouveaux champs de l'historiographie actuelle des territoires et d'ouvrir de nouvelles pistes de recherche.

Thématiques

Aussi est-il proposé d'aborder le thème du colloque à partir de la question suivante : quelle est, à travers les étapes de son histoire, la place singulière de Gap au sein de l'arc alpin ? De quelle manière les territoires se sont-ils construits et comment cette cité modeste a pu devenir un centre de pouvoir en divers domaines ?

1- Gap et l'organisation territoriale du pouvoir politique.

Les premiers occupants.
La place de Gap dans la romanisation des Alpes du Sud.
Les enjeux de pouvoirs entre Provence et Dauphiné au Moyen Âge.
Gap chef-lieu de bailliage, sa position dans le réseau des dix villes dauphinoises de l'Ancien Régime. Gap, chef-lieu de département en 1790.
Politique, société et culture à Gap aux XIXe et XXe siècles.
Gap dans les structures régionales.
Gap dans son rapport à l'ensemble du territoire national.

2 - Gap et son territoire religieux.

Les influences religieuses avant et au début de la christianisation.
Les origines du diocèse et ses limites jusqu'en 1790. La relation avec l'archidiocèse d'Embrun. Les relations de l'évêque avec les habitants de la cité épiscopale.
Implantation et influences monastiques.
Gap dans la tourmente religieuse du XVIe siècle.
Mentalités religieuses et nouvelle dévotions à l'heure de la Contre Réforme.
Un département, un seul diocèse : le choix de Gap en 1790. De l'ancienne à la nouvelle cathédrale du XIXe siècle.
L'Église de Gap aux XIXe et XXe siècles ; la recherche de nouveaux territoires d'apostolat.

 3 - Gap et son espace économique, hier et aujourd'hui.

Une question clé : au fil des siècles, Gap dans le réseau de communications locales, régionales, nationales et internationales.
Les richesses propres du territoire.
Les rapports entre le territoire urbain et le territoire rural. Permanence de l'activité agricole intra-muros.
De l’artisanat, à la naissance et au développement de l’industrie.
Gap centre de marchés et de foires, mais aussi lieu d’échanges proches et lointains.
La croissance urbaine et la périurbanisation gapençaise.
Conflits d'usage et conflits d'aménagement : acteurs, enjeux et actions dans le cadre du territoire gapençais (A51, rocade, intercommunalité…). Problématique qui croise les thèmes économique et politique.
Gap dans son environnement montagnard : l’essor du tourisme.
Le rayonnement de la ville : Gap, ville tertiaire, capitale des Alpes du sud ; l’évolution démographique de la ville.

 4 - Gap et son territoire urbain.

Le tracé de la ville.
Le poids de l'histoire (par ex Gap détruite en 1692 et reconstruite au xviiie siècle). L'architecture urbaine du XVIIIe au XXIe siècle.
Gap et son patrimoine monumental, la perception qu'en ont les habitants et les voyageurs de passage.

Recommandations

Ces pistes de recherche ne sont pas limitatives, étant entendu que les divers domaines constitutifs d'une histoire urbaine tant politiques et institutionnels qu'économiques et sociaux s'appuyant sur des éléments nouveaux de connaissance pourront être abordés. Les propositions de communication devront être adressées à la Société d'Études des Hautes-Alpes par courrier ou par mail, présentées par un résumé de 1500 signes environ (espaces compris)

 d'ici le 31 mai 2012

Ces communications ne devront pas excéder 20 à 25 minutes. Chaque intervenant est invité à présenter une brève note bio-bibliographique le concernant.

Un comité scientifique examinera ces propositions et fera part aux auteurs de la suite qui sera donnée. De même la publication des communications présentées lors du colloque sera examinée par un comité de lecture.

Selon le nombre de communications, ce colloque pourra durer un ou deux jours. D’ores et déjà les dates des vendredi 5 avril et samedi 6 avril 2013 sont arrêtées. Les frais de participation au colloque des intervenants (déplacements, logement et repas) seront pris en charge par la Société d'Études des Hautes-Alpes.

Lieux

  • 23 rue Carnot
    Gap, France

Dates

  • jeudi 31 mai 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Gap, histoire, territoires, ville

Contacts

  • Société d'Etudes des Hautes-Alpes
    courriel : soc [dot] etudes [dot] 05 [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Société d'Etudes des Hautes-Alpes
    courriel : soc [dot] etudes [dot] 05 [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Gap et les territoires gapençais de la préhistoire à nos jours », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 12 mars 2012, http://calenda.org/207628