AccueilFoucault et la psychanalyse

Foucault et la psychanalyse

Foucault and psychoanalysis

Histoire de la folie à l'âge classique, cinquante ans après ?

The history of madness in the classical age, fifty years on?

*  *  *

Publié le lundi 15 octobre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

En 1961 Foucault publie L'histoire de la folie à l'âge classique. Ce livre fait événement mais cinquante ans après sa parution, que reste-t-il des débats passionnés qu'il a suscité ? Et comment donne-t-il à penser les conditions de possibilité des discours et des pratiques (de pouvoir) envers la folie dans notre univers contemporain ? Nous posons également ce livre comme une matrice qui questionne le dialogue ou le débat entre la psychanalyse et la théorie foucaldienne. Quelles sont les pierres d'achoppement entre Foucault et la psychanalyse ? Y- a-t-il une fonction de la psychanalyse à l'intérieur de l'économie discursive de Foucault ? Et en quoi le discours de Foucault affecte et met en travail la psychanalyse et l'élaboration de sa clinique ?

Annonce

Université Paris-Diderot Paris7 - UFR d’Etudes Psychanalytiques, journée scientifique du CRPMS, organisé par Laurie Laufer et Amos Squverer :Foucault et la psychanalyse : Histoire de la folie à l'âge classique, 50 ans après ? 

Argument

En 1961 Foucault publie L'histoire de la folie à l'âge classique. Ce livre fait événement en déconstruisant l'histoire du positivisme psychiatrique à partir de la mise à nu d'un partage et d'un oubli qui le fondent. Contesté pour ses approximations historiques et sa méthode, encensé par les psychiatres, tenant de l'antipsychiatrie, ce livre n'a cessé de faire débat en traversant toutes les disciplines des sciences humaines: histoire, littérature, philosophie, psychologie, médecine, psychiatrie et psychanalyse.

50 ans après sa parution, que reste-t-il de ces débats passionnés ? Que reste-t-il de la pensée de la folie et de son traitement contemporain ?

Foucault esquisse dans ce livre une structure fondée sur l'exclusion qui traverse l'histoire.Chaque période historique (renaissance, âge classique, et modernité positiviste) met en acte, à sa manière, une forme de l'oubli de la folie. Les signifiants se modifient mais pas son altérité que le discours positiviste radicalise. Est-ce que notre (post) modernité organise cette structure de partage ? Comment épingle-elle l'altérité de la folie ? Quels sont ses opérateurs et les modalités de la constitution du savoir sur la folie ? Autrement dit, comment ce livre donne-t-il à penser les conditions de possibilité des discours et des pratiques (de pouvoir) contemporaines qui transforment l'expérience de la folie en une maladie mentale ?

L'histoire de la folie est-il aujourd'hui, 50 ans après sa parution, un livre politique ?

Nous posons également ce livre comme une matrice qui questionne le dialogue ou le débat entre psychanalyse et la théorie foucaldienne. L'ambiguïté dans ce livre, repérée par Derrida, envers la psychanalyse et sa localisation, pointe un symptôme qu'il s'agit d'interroger. Quelles sont les pierres d'achoppement entre Foucault et la psychanalyse, les points de divergences irréductibles et quels sont leurs effets théoriques et éthiques ?

La référence de Foucault à la psychanalyse est récurrente et traverse, tantôt explicitement tan- tôt implicitement, l'ensemble de son œuvre. Y- a-t-il une fonction de la psychanalyse à l'intérieur de l'économie discursive de Foucault ? Et qu'est-ce que cette fonction peut enseigner sur l'œuvre de Foucault mais aussi sur la psychanalyse même ?

Inversement, se pose la question de savoir en quoi le discours de Foucault affecte la psycha- nalyse ? Comment sa déconstruction des notions comme « vérité », « identité » ou « liberté », ainsi que son historicisation de la notion de « sexualité » ont un effet sur la psychanalyse ? Sur quels points précisément l’oeuvre de Foucault vient mettre en travail la psychanalyse? Et comment peut-elle nous permettre de penser la clinique analytique ?

Programme

Matinée 9h-13h

Présidence et ouverture : Laurie Laufer

9h15 - 9h45 : Roland Gori « La néo-psychiatrie : une hygiène du corps social »

9h45 -10h15 : Jean-François Bert « L'histoire de la folie à l'âge classique, un livre à venir. Lectures et relectures de Michel Foucault »

10h15 -10h45 : Paul-Laurent Assoun « La production de la jouissance: pouvoir et sexuel chez Foucault et Lacan »

Pause

11h15 -11h45 : Jean Allouch « “L'analyse sera foucaldienne ou ne sera pas” »

11h45 -12h15 : Amos Squverer « L'architecture de l'Un et du multiple »

Discussion avec la salle

Après-midi 14h30-17h30

Présidence : Alain Vanier

14h30 -15h : Joël Birman « Le tragique et la finitude dans la psycha- nalyse »

15h - 15h30 :Thamy Ayouch « Foucault pour la psychanalyse : vérité, véridiction, pratiques de soi ».

Pause

Présidence : Claire Nahon

16h - 16h30 : Christian Hoffmann « Le bistouri de Michel Foucault »

16h30 - 17h00 : Elisabeth Roudinesco Discussion avec la salle

Informations

Amphi Buffon, Université Paris Diderot (15 rue Hélène Brion 75013 Paris, Métro, RER C et bus : arrêt : Bibliothèque François Mitterrand).

Entrée libre, places limitées.

Lieux

  • Amphi Buffon, Université Paris Diderot - 15 rue Hélène Brion
    Paris, France (75013)

Dates

  • samedi 24 novembre 2012

Mots-clés

  • Foucault, psychanalyse, folie, psychiatrie

Source de l'information

  • Amos Squverer
    courriel : a [dot] squverer [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Foucault et la psychanalyse », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 15 octobre 2012, http://calenda.org/223760