AccueilCrises à la télévision, télévision en crise

Crises à la télévision, télévision en crise

Crises on television, television in crisis

n°21 du Magazine de la communication de crise et sensible, décembre 2012

Issue 21, Magazine de la communication de crise et sensible, December 2012

*  *  *

Publié le jeudi 18 octobre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à contribution - n°21 du Magazine de la communication de crise et sensible, décembre 2012. La télévision s’est emparée depuis longtemps des crises. Désormais omniprésentes sur nos écrans, les crises investissent les différents formats et genres : de l’information, aux reportages en passant par les séries TV, et leurs représentations évoluent en même temps que les formats, les programmes ou les usages des spectateurs. Et quand bien même elles ne constituent pas le sujet principal d’une émission, elle vient se tisser en toile de fond. Partout et nulle part à la fois, les crises distinguent ouvertement les victimes des vilains, ses figures emblématiques, dans une représentation manichéenne de la société actuelle.

Annonce

Argumentaire

La télévision s’est emparée depuis longtemps des crises. Désormais omniprésentes sur nos écrans, les crises investissent les différents formats et genres : de l’information, aux reportages en passant par les séries TV, et leurs représentations évoluent en même temps que les formats, les programmes ou les usages des spectateurs.

Et quand bien même elles ne constituent pas le sujet principal d’une émission, elle vient se tisser en toile de fond. Partout et nulle part à la fois, les crises distinguent ouvertement les victimes des vilains, ses figures emblématiques, dans une représentation manichéenne de la société actuelle.

Raconter les crises n’est pas une pratique nouvelle, le cinéma et le théâtre ont déjà puisé dans les crises économiques, sociales ou identitaires un large corpus. Les représentations sur le petit écran, les variations allant de la description à la scénarisation du réel en passant par sa réinvention changent-elles notre perception des crises ? De l’analyse à l’émotion, ce jeu des représentations questionne les professionnels de la télévision tout comme les spécialistes de la communication de crise.

Dans le même temps, la télévision fait face à la multiplication des chaines, la mondialisation de l’information, la concurrence des réseaux sociaux : ainsi, à travers les différentes étapes de la production, de la conception à la distribution, la télévision semble également en crise. Défauts de financement, manque d’investisseurs, rôle de la publicité et des placements de produits toujours concurrencés par l’émergence de nouveaux médias, de la mutliplication des écrans et des terminaux de visionnage.

De ses deux constats, ce numéro s’attachera à traiter de l’influence de la nouvelle donne télévisuelle dans la représentation des crises, du jeu des acteurs de la crise face aux contingences télévisuelles ainsi que de la crise de la télévision et de son influence sur les crises politiques, sociales, économiques, etc.

Articles :

  • Tout le monde peut envoyer un article, le comité de lecture ne s’intéresse qu’à la qualité des textes, ainsi vous pouvez être chercheur, consultant, communicant, étudiant, journaliste
  • 8000 à 25000 signes maximum espaces compris.
  • Mise en forme : pas de souligné, gras et italique autorisés, interligne normal, marges normales, police de caractère : Times News Roman 12. Images au format JPG. PAS DE TEXTE EN MAJUSCULE.

Le « Magazine de la communication de crise et sensible » en quelques chiffres:

  • Diffusion gratuite exclusivement sur internet
  • Une référence mondiale avec des citations dans plus de 20 langues sur tous les continents
  • Les numéros les plus lus ont en moyenne 25000 lecteurs (nombre de téléchargement des fichiers pdf sans compter la lecture des articles à l’écran)
  • Le « Magazine de la communication de crise et sensible » est édité par l’Observatoire International des Crises, association loi 1901 sans but lucratif

Rappels importants :

  • Vous devez posséder tous les droits de diffusion des articles que vous concédez à l’Observatoire International des Crises. - Les articles à contenu publicitaire sont refusés (cependant votre nom et celui de votre cabinet / organisation seront cités)
  • Les études de cas sont autorisée (voir conseillées) mais ne doivent pas avoir pour vocation de réaliser du lobbying en faveur d’une entreprise ou d’une organisation
  • Les articles déjà parus sur des blogs ou dans la presse sont refusés.
  • Le comité de lecture est très sensible à la citation des sources.
  • Nous nous réservons le droit de traduire vos articles.

Envoi des propositions et des articles :

  • Remise des articles : 10 décembre 2012

  • Parution : fin 2012

Les propositions d’articles sont à envoyer à ces 3 adresses :

Comité de rédaction de la revue : http://www.communication-sensible.com/apropos/

Lieux

  • Paris, France (75)

Dates

  • lundi 10 décembre 2012

Mots-clés

  • crise, télévision, représentations

Contacts

  • Natalie Maroun
    courriel : nm [at] communication-sensible [dot] com

Source de l'information

  • Natalie Maroun
    courriel : nm [at] communication-sensible [dot] com

Pour citer cette annonce

« Crises à la télévision, télévision en crise », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 18 octobre 2012, http://calenda.org/224174