AccueilLe nouveau et l’émergent dans les médias numériques : considérations théoriques, épistémologiques et méthodologiques

Le nouveau et l’émergent dans les médias numériques : considérations théoriques, épistémologiques et méthodologiques

New and emerging trends in digital media: theoretical, epistemological and methodological considerations

Colloque annuel de l'ACC 2013, section « Technologie et médias émergents »

ACC 2013 annual conference: "Technology and emergent medias"

*  *  *

Publié le lundi 03 décembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Au cours des deux dernières décennies, le volume de travaux sur les « nouvelles technologies » et sur les « nouveaux médias » a explosé. Les notions de technologies émergentes et de média émergent ont été proposées pour désigner ce qui correspond la plupart du temps aux technologies numériques en réseau. Ces expressions sont-elles  productives, au sens où elles guideraient et focaliseraient une réflexion collective éclairante sur des phénomènes communicationnels contemporains ? Cette séance thématique vise à apporter des éclairages théoriques et épistémologiques sur la catégorie même de « média émergent » et sur ses liens avec le numérique.

Annonce

Argumentaire

Au cours des deux dernières décennies, le volume de travaux sur les « nouvelles technologies » et sur les « nouveaux médias » a explosé et cela s’est traduit au plan institutionnel par la création de cours, voire de programmes de formation spécifiques, de revues dédiées, ou encore de chaires de recherche. Moins fréquentes, mais bien présentes aussi sont les notions de technologies émergentes et de média émergent, lesquelles semblent souvent interchangeables avec les premières pour désigner ce qui correspond la plupart du temps aux technologies numériques en réseau. On entend ainsi, sur un registre moins radical que les discours évoquant leur caractère « révolutionnaire », les distinguer des technologies de communication plus anciennes et notamment des médias électroniques « analogiques ».  Ce « passage au numérique » étant accompli, et alors que ses formes concrètes semblent montrer des signes de stabilisation, on peut s’interroger sur la pertinence de faire persister dans la littérature scientifique les expressions « médias numériques », « nouveaux médias » et « médias émergents ». Sont-elles encore productives, au sens où elles guideraient et focaliseraient une réflexion collective éclairante sur des phénomènes communicationnels contemporains ?

Inversement, force est de constater que la question de la nouveauté et ses enjeux ont toujours figuré au coeur des études en communication et sur les médias (Gitelman, 2006 ; Park, Jankowski & Jones, 2011). On pourrait en dire autant de la notion de média émergent, qui ne renverrait pas tant à un objet d’étude particulier qu’à une posture épistémologique privilégiant l’étude des technologies médiatiques à un moment particulier de leur existence, c’est-à-dire « à l’état naissant ». C’est particulièrement patent dans le champ des Internet Studies, où tous les deux ou trois ans, un nouveau dispositif « à la mode » accapare l’attention des chercheurs. Mais ce mouvement perpétuel de renouvellement n’est-il pas lié, dans une certaine mesure, à l’essence même des médias numériques, à ce que Zittrain (2008) appelle leur générativité ? Cette séance thématique vise à développer cette réflexion, en apportant des éclairages théoriques et épistémologiques sur la catégorie même de « média émergent » et sur ses liens avec le numérique. Elle encourage aussi un questionnement sur les conséquences méthodologiques (aussi bien en termes analytiques qu’au plan des techniques d’enquête) découlant du choix de s’intéresser au nouveau et à l’émergent dans le champ de la communication médiatisée.

La séance thématique s’inscrira dans le cadre de la section « Technologie et Médias émergents » (TEM) du colloque de l’Association Canadienne de Communication (ACC) qui se tiendra du 5 au 7 juin à Victoria, C.B. Elle pourra accueillir un maximum de 8 présentations.

Conditions de soumission

Si vous souhaitez présenter une communication dans cette séance thématique, veuillez :

1) soumettre votre proposition de communication via la plateforme Web du colloque au plus tard le 10 décembre 2012

http://ocs.sfu.ca/fedcan/index.php/cca2013/cca2013

Notez que vous devrez cliquer sur « LOG IN » pour accéder au formulaire de saisie ou créer un compte sur la plateforme)

2) Et nous informer par courriel de votre intention de présenter votre communication dans la séance « Le nouveau et l’émergent dans les médias numériques ».

Joignez votre proposition et envoyez votre courriel aux deux adresses suivantes : guillaume.latzko-toth@com.ulaval.ca, millerand.florence@uqam.ca.

Veuillez noter que les propositions de communication feront l’objet d’une évaluation par les pairs comme toutes les autres propositions soumises à la section TEM.

N’hésitez pas à nous contacter aux adresses indiquées ci-dessus pour toute question ou des précisions supplémentaires.

Responsables scientifiques

  • Guillaume Latzko-Toth
  • Florence Millerand

Coresponsables Section "Technologie et médias émergents", Association canadienne de communication
Membres, Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technology (CIRST)
Chercheurs, Laboratoire de communication médiatisée par ordinateur (LabCMO)

Catégories

Lieux

  • Victoria, Canada

Dates

  • lundi 10 décembre 2012

Mots-clés

  • Communication, médias, technologie, nouveaux médias, numérique, média émergent

Contacts

  • Florence Millerand
    courriel : millerand [dot] florence [at] uqam [dot] ca
  • Guillaume Latzko-Toth
    courriel : Guillaume [dot] Latzko-Toth [at] com [dot] ulaval [dot] ca

Source de l'information

  • Florence Millerand
    courriel : millerand [dot] florence [at] uqam [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Le nouveau et l’émergent dans les médias numériques : considérations théoriques, épistémologiques et méthodologiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 03 décembre 2012, http://calenda.org/230224