AccueilDe Mauss à Lévi-Strauss : les bibliothèques de chercheurs et la construction des savoirs (XIXe-XXe siècles)

De Mauss à Lévi-Strauss : les bibliothèques de chercheurs et la construction des savoirs (XIXe-XXe siècles)

From Mauss to Lévi-Strauss: research libraries and the construction of knowledge - 19th-20th centuries

*  *  *

Publié le jeudi 20 décembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Il est rare de trouver dans des travaux d’épistémologie ou d’histoire des sciences humaines et sociales une attention portée aux bibliothèques de chercheurs ainsi qu'aux traces – notes, marginalia, dessins, inserts – qui y sont portées durant la lecture et qui forment pourtant l’ordinaire de l’activité savante. C’est sur ce dispositif de savoir que constitue la bibliothèque que nous nous proposons de porter un regard nouveau, en abordant par des modes de descriptions inédits, une des voies parmi lesquelles une grande partie des sciences humaines et sociales se sont construites entre la fin du XIXe siècle et la seconde moitié du XXe siècle.

Annonce

Présentation

Il est rare de trouver dans des travaux d’épistémologie ou d’histoire des sciences humaines et sociales une attention portée aux bibliothèques de chercheurs ainsi qu'aux traces – notes, marginalia, dessins, inserts – qui y sont portées durant la lecture et qui forment pourtant l’ordinaire de l’activité savante. C’est sur ce dispositif de savoir que constitue la bibliothèque que nous nous proposons de porter un regard nouveau, en abordant par des modes de descriptions inédits, une des voies parmi lesquelles une grande partie des sciences humaines et sociales se sont construites entre la fin du XIXe siècle et la seconde moitié du XXe siècle. Constituées par les savants eux-mêmes, au gré de leurs travaux et de leur parcours intellectuel, ces bibliothèques témoignent d’un ensemble de pratiques, de séquences de travail, de séries de gestes qu’une ethnographie rétrospective permet d’appréhender. Ces deux journées seront l'occasion de découvrir des travaux récents menés sur plusieurs bibliothèques dont celle des ethnologues Marcel Mauss, celle de l'historien des religions Robert Hertz, celle du linguiste et ethnologue André-Georges Haudricourt ou encore celles des archéologues Henri Breuil et Louis Poinssot.

Il s'agira, par exemple, de renseigner l’ensemble des gestes impliqués dans la production et la transmission du savoir : des plus concrets (maniement des livres et des supports, des tirés à part) aux plus abstraits (interprétation, traitement d’un problème, construction d’une argumentation, référence et construction d'une bibliographie...), mais aussi d'interroger la multipolarité du réseau social dans lesquels ces savants ont été inscrits ou encore les manières de réutiliser l'information contenue dans les livres par le biais de diverses stratégies de présentation et de validation des sources et des références. Ces ensembles nous montrent aussi la capacité de ces chercheurs à utiliser plusieurs domaines de savoirs dont ils sont devenus spécialistes tels que la linguistique, l'archéologie, l'agronomie, la technologie, les sciences naturelles  la géologie ou la sociologie... Plutôt que de cloisonner les savoirs, l'histoire des bibliothèques de savants permet d'éclairer des circulations intellectuelles, la multipositionnalité des acteurs, l’hétérogénéité des ressources mobilisées. Bref, ces bibliothèques donnent consistance aux différents objets qui intéressent depuis plus d'un siècle les sciences sociales. 

Labex HASTEC : Christian Jacob et Jean-François Bert musée du quai Branly, Département de la recherche et de l’enseignement, Département du patrimoine et des collections - Médiathèque   

Programme

1ère journée - 21 février

Matinée 10h00 - 12h30

10h00 Introduction des journées d’étude

Sous la présidence de Jean-François Bert, Professeur à l’Université de Lausanne (UNIL-IRCM)

  • 10h30-11h00 Christian Jacob Comment les bibliothèques sont-elles devenues des objets d’étude ?
    Directeur d'études au CNRS et à l'EHESS (UMR ANHIMA)
  • 11h00-11h30  Monique Dondin-Payre La bibliothèque Poinssot : constitution et évolution de la bibliothèque d’une famille de savants
    Directrice de recherches au CNRS
  • 11h30 – 12h00 William Watts-Miller James G. Frazer, l’anthropologie britannique et les éditions MacMillan
    British Centre for Durkheimian Studies, Université d’Oxford

12h00 -12h30 Discussion avec la salle

Après-midi 14h00-18h00

Sous la présidence de Valérie Tesnière, Directrice de la bibliothèque de documentation contemporaine (UPOND)

  • 14h30 – 15h00 Stéphane Baciocchi Reconstruire des réseaux intellectuels par la bibliothèque : les archives Robert Hertz
    Ingénieur d’études à l’EHESS (CARE)
  • 15h00 – 15h30 Matthieu Béra et Nicolas Sembel De l'utilité de garder des registres d'emprunt : les emprunts de Durkheim à la Bibliothèque de la Faculté de Lettres de Bordeaux (1887-1902)
    Matthieu Béra : Maître de conférences en sociologie, Université Montesquieu-Bordeaux IV- IRDAP (Institut de Droit des affaires et du patrimoine)
    Nicolas Sembel : Maître de conférences en sociologie à l'IUFM d'Aquitaine (Bordeaux 4) et au Centre Émile Durkheim (Bordeaux 2)
  • 15h30 – 16h00 Yann Potin La bibliothèque réarchivée. Essai de reconstitution d'un ordre intellectuel et matériel : reclassement et reconstitution de la bibliothèque de l'abbé et préhistorien Henri Breuil à la BCMHN (1961-2010)

Chargé d'études aux Archives Nationales

16h00 : Pause

16h15 – 17h15 Table ronde « Insiders » : l’approche des gestionnaires de collection

Modérateur Anne Faure, directeur adjoint au directeur du patrimoine et des collections, Responsable de la médiathèque

  • Nicolas Menut, Responsable des acquisitions à la médiathèque du musée du quai Branly
  • Bernard Knodel, Conservateur adjoint du Musée d'ethnographie de Neuchâtel
  • Marc Rochette, Responsable des acquisitions en ethnologie, Anthropologie à la Bibliothèque nationale de France,
  • 17h30 Ghislain Dibie, Responsable du fonds patrimonial imprimé à la médiathèque du musée du quai Branly présentera des ouvrages du fonds précieux : Marcel Mauss, Lévi-Strauss, conservés à la médiathèque du musée

2ème journée – 22 février

Matinée 10h00- 12h00

Sous la présidence d’Anne-Christine Taylor, Directrice du Département de la recherche au musée du quai Branly

  • 10h00 – 10h30 Noël Barbe : La bibliothèque d'un voyageur de littérature. Xavier Marmier
    Conseiller pour l’ethnologie à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Franche-Comté, Chercheur au LAHIC
  • 10h30-11h00 Jean-François Bert : Comment faire une anthropologie réellement comparative à partir de sa bibliothèque ? Le cas de Marcel Mauss
    Professeur à l’Université de Lausanne (UNIL-IRCM)

11h00 Pause

  • 11h15 – 11h30 Alban Bensa : De la bibliothèque comme terrain selon André-Georges Haudricourt
    Directeur d’études à l'EHESS
  • 11h30-12h00 Daniel Fabre : Des bibliothèques savantes : strates et traces.
    Directeur d'études à l'EHESS

Lieux

  • musée du quai Branly, salle de cinéma - 35 quai Branly ou 218 rue de l'Université
    Paris, France (75007)

Dates

  • jeudi 21 février 2013
  • vendredi 22 février 2013

Mots-clés

  • bibliothèque, ethnologues, Mauss, lévi-Strauss

Contacts

  • Anna Gianotti Laban
    courriel : anna [dot] laban [at] quaibranly [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Anna Gianotti Laban
    courriel : anna [dot] laban [at] quaibranly [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De Mauss à Lévi-Strauss : les bibliothèques de chercheurs et la construction des savoirs (XIXe-XXe siècles) », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 20 décembre 2012, http://calenda.org/233069