AccueilLa première guerre mondiale au cinéma

La première guerre mondiale au cinéma

Réalité, fiction et imaginaire

*  *  *

Publié le vendredi 01 février 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

La première guerre mondiale a été source d'inspiration cinématographique générant une production riche et régulière qui se perpétue jusque nos jours. On pensera à Renoir (Bourdos, 2013) où elle est présente en arrière-plan où 14-18 est au second plan ou à Chaval de guerre (Spielberg, 2012) où elle est au premier plan. Cette guerre qui bouleverse les mentalités au début du XXe siècle est accompagnée par un cinématographe naissant : fiction et réalité vont ainsi s'entremêler et donner jour à différents types de films.

Annonce

Dans le cadre d’une édition spécifique de type « beau livre » le groupe de recherches sur le corps, costumes  de scène et d’écran CERPCOS appelle à contributions.

Argumentaire

La première guerre mondiale a été source d’inspiration cinématographique générant une production riche et régulière qui se perpétue jusqu’à nos jours. On pensera à Cheval de guerre de Spielberg (2012)où 14-18 est au premier plan ou bien encore Renoir de Gilles Bourdos (2013) où elle est présente en arrière-plan. Cette guerre qui bouleverse les mentalités au début du XXe siècle est accompagnée par un cinématographe naissant qui propose les premières actualités : fiction et réalité vont ainsi s’entremêler et donner jour à différents types de films.

Nous attendons des propositions  selon les axes suivants :

  • Le film de guerre vecteur efficace de propagande et d’influence sur le spectateur et l’opinion publique (Archangel) ;
  • Les actualités cinématographiques et leur développement ;
  • 14/18 au cinéma mémoire réelle ou mémoire rêvée ?
  • Recréer la première guerre mondiale au cinéma : réalisation et environnement technique spécifique  (premiers exploits aériens…) ;
  • La construction du personnage : du jeu des acteurs au travail des créateurs costumes ;
  • Personnages étonnants : du  rôle exotique (Mata Hari) à la présence animale (Cheval de guerre).
  • Séquelles de la guerre : d’un point de vue géographique (Zone Rouge) mais aussi psychologique ou physique (Les fragments d’Antonin, Johnny s’en va-t’en guerre)
  • Au service de la France : (Goumier, Algériens en Belgique, Indigènes, La victoire en chantant…) 

La rencontre avec les techniciens du cinéma est prise en charge par le CERPCOS.

Conditions de soumission

Les contributions peuvent concerner des films français et étrangers.

Les propositions accompagnées d’un CV sont à adresser à cerpcos@gmail.com,

jusqu’au 15 avril 2013.

Les propositions doivent être présentées via un résumé de 3000 signes (times 12) en précisant l’axe dans lequel il s’inscrit.

Comité scientifique

  • Claude Dessimond, facteur de masque, chercheur associé à la BnF.
  • Claudette Joannis, Conservateur en chef du patrimoine, professeur titulaire à l’école du Louvre.
  • Isabelle Lebreton, costumière réalisatrice, enseignante à l’ENSATT (Lyon).
  • Agnès Nègre, créateur de costumes pour le cinéma.
  • Sylvie Perault, anthropologie du costume de scène et d’écran, université Paris 3 responsable du CERPCOS.
  • Anne Tricaud, conservateur des collections textiles, MUCEM.
  • Françoise Tétard- Vittu historienne du costume, ancien conservateur du cabinet des estampes du musée Galliera.
  • Jean Claude Yon, Historien, maitre de conférences à l’université de saint Quentin en Yvelines.

Lieux

  • IET, Paris III Sorbonne nouvelle - 13 rue de Censier
    Paris, France (75005)

Dates

  • lundi 15 avril 2013

Mots-clés

  • Cinéma, 14-18, guerre, fiction, réalisation, personnage, création, costumes

Contacts

  • Sylvie Perault
    courriel : sylvie [dot] perault [at] univ-paris3 [dot] fr

Source de l'information

  • Sylvie Perault
    courriel : sylvie [dot] perault [at] univ-paris3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La première guerre mondiale au cinéma », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 01 février 2013, http://calenda.org/237613