AccueilL'organisation de la transgression : formaliser l'informel ?

L'organisation de la transgression : formaliser l'informel ?

The organisation of transgression: formalising the informal?

*  *  *

Publié le jeudi 07 mars 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Sur un registre délibérément interdisciplinaire, aux points de rencontre de l’économie, des  sciences de gestion, du droit et de la science politique, cette journée vise à comprendre, au  travers d’études de cas (sur les pays du Nord, du Sud et les relations de coopération) et  d’analyses plus globales, comment s’organise la transgression et dans quelles conditions l’informel parvient à se formaliser.

Annonce

Présentation

Sur un registre délibérément interdisciplinaire, aux points de rencontre de l’économie, des sciences de gestion, du droit et de la science politique, cette journée vise à comprendre, au travers d’études de cas (sur les pays du Nord, du Sud et les relations de coopération) et d’analyses plus globales, comment s’organise la transgression et dans quelles conditions l’informel parvient à se formaliser. Quels sont les modes de gestion managériale des activités illégales ? Quel est le travail accompli par les entrepreneurs de l’économie informelle et/ou leurs soutiens pour normaliser et normer leur champ d’activité ? Quelle forme prennent  innovation et apprentissage dans ces domaines si particuliers ? En d’autres termes, qu’est-ce  qui fait évoluer la zone-frontière de délimitation et de définition du formel et de l’informel ?

Programme

9h30 - 10h : Accueil des participants

Amphi G. Planté (accès 35, 1er étage, 2 rue Conté)

Présentation de la journée

  • Yvon PESQUEUX, professeur au Cnam/LIRSA
  • Sonny PERSEIL, chercheur au LIRSA

Atelier 1 : Définitions multiformes de l’informel

Salle des conseils (accès 37, 1er étage, 2 rue Conté)

10h - 11h15

  • Liamidi Ojuola BANGBOLA, Bénin
    « Organiser la transgression ou formaliser l’informel ? »
  • François GEOFFROY, maître de conférences en science de gestion à l'Université de Picardie Jules Verne , Laboratoire CRIISEA (EA 4286)
    « Quels sont les managements possibles de l’informel ? »
  • Yvon PESQUEUX, professeur au Cnam/LIRSA
    « De l’économie informelle »

 11h15 - 11h30 : Pause

 11h30 - 13h

  •  Faouzi BENSEBAA, professeur à l’Université Paris 8 Saint-Denis
    « La philosophie du procès au secours de l'informel »
  • Pascal DAUVIN, maître de conférences à l’Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines
    « Formel / informel : questions de frontières dans l’humanitaire »
  • François DE MARCH, professeur agrégé d'économie-gestion, doctorant LIRSA-CNAM
    « Organisations et transgression : l’apport de la pensée de l’érotisme de Georges Bataille »
  • Désiré YASSO, directeur du développement et des études ISOR Bénin, directeur associé Cerpos Afrique
    « Bonne gouvernance et économie informelle dans les pays en développement : la corruption comme frein dans les entreprises publiques du Bénin »

Atelier 2 :Organisations sociales de la transgression

Amphi G. Planté (accès 35, 1er étage, 2 rue Conté)

10h - 11h15

  • Claude LEGRAND, CEREGE/Université de Poitiers
    « Transgressions ordinaires et organisées dans le sport contemporain »
  • Karim MEDJAD, professeur au Cnam/LIRSA
    « La société civile, acteur informel de l’économie formelle »

Fabrice RIZZOLI, FLARE, et Niccolò MIGNEMI, docteurs de l’EHESS (CRH - ERHIMOR)
« La réutilisation à des fins sociales des biens mal acquis »

11h15 - 11h30 : Pause

11h30 - 13h

  •  Kamel BOUKIR, doctorant à l’EHESS
    « Le curriculum du dealer »
  • Jasper COOPER, doctorant en sociologie politique comparée au Centre d'études européennes (CEE) de l'IEP Paris
    « Explaining the organisation of mass transgression : How ‘bastard institutions’ facilitated mass exodus by sea from Tunisia following the revolution in 2011 »
  • Wafa KHLIF, Université de Toulouse, Toulouse Business School
  • « Le réseau du tango argentin à Barcelone, un informel social et économique. Construction, fonctionnement et formes de répartition »
  • Estelle KOUOKAM MAGNE, Université catholique d'Afrique centrale, Yaoundé (Cameroun)
  • « Entre normes et normalisation d’une pratique. La vente des médicaments dans les cars de transport en commun au Cameroun. »

13h - 14h30 : déjeuner libre

Atelier 3 : Management de l’informel

Salle des conseils (accès 37, 1er étage, 2 rue Conté)

14h30 - 15h45

  • Sylvie AYIMPAM, docteur en sciences politiques et sociales, chercheur associé au Centre d'Etudes des Mondes Africains à Aix-en-Provence (UMR 8171 du CNRS)
    « Entre transgression et régulation. L’organisation du commerce informel à Kinshasa »
  • Khaoula BEN MANSOUR, assistante universitaire contractuelle, doctorante en sciences de gestion à l'École Supérieure de Commerce de Tunis, Laboratoire LIGUE ESC-ISCAE, la Manouba, Tunisie/
  • Karim BEN KAHLA, directeur de l'Institut Supérieur de Comptabilité et d'Administration des Entreprises, professeur en sciences de gestion à l'École Supérieure de Commerce de Tunis, Laboratoire LIGUE ESC-ISCAE la Manouba, Tunisie
    « Whistleblowing, délation, la loi du silence, « the blue code » : autant de transgressions « ordinaires » dans l’organisation ? »
  • Jacqueline de BONY, chargée de recherches CNRS, LISE/Cnam
    « Les secrets du licenciement transactionnel »

15h45 - 16h : Pause

16h - 17h30

  • Christophe LE BERRE, maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, CRDP « Corruption et passation des marchés publics internationaux »
  • Kouamé Sylvestre KOUASSI, enseignant-chercheur à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké (Côte d’Ivoire)
    « La vente de la viande de gibier en Côte d’Ivoire, de l’illégalité au formel : le cas des « maquis » de Kobakro dans la métropole abidjanaise »
  • Vivien M. MELI, doctorant à l'Université de Yaoundé 1, enseignant-chercheur à l'Université de Dschang (Cameroun)
    « Le « clando » à ciel ouvert : là où la transgression est la norme »
  • Nicolas OLIHIDE, formateur en stratégie, études et recherches commerciales. ISOR-Bénin
    « L’essence « kpayo », bonne qualité »

Atelier 4 : Formalisations en cours

Amphi G. Planté (accès 35, 1er étage, 2 rue Conté)

14h30 - 15h45

  • Giovanni MOLANO-CRUZ, Universidad Sergio Arboleda (Colombie)
    « Les récentes propositions latino-américaines de "lutte contre la drogue": transfert d’une problématique ou transgression des normes internationales ? »
  • Fabrice RIZZOLI, FLARE, et Laurent APPEL, membre de l'Observatoire Géopolitique des Criminalités, coordinateur pour la réforme de la politique des drogues de l'association ASUD
    « Le cannabis social club (club privé de consommateurs) : un exemple intelligible de régulation de l'informel ? »
  • Rosaline Dado WOROU, ENEAM, Université d’Abomey-Calavi
    « Secteur informel ou formalisation de la tricherie au Bénin ? »

 15h45 - 16h : Pause

 16h - 17h30

  • Yoann BAZIN, professeur à l’ESG
    « Revendications spatiales : formalisation, légitimation et négociations »
  • Abdelghani OUGAZZOU, doctorant en sciences de gestion, LIRSA/Cnam
    « Économie du Maroc: quelles issues et politiques pour rendre formel le secteur informel ? »
  • Sonny PERSEIL, chercheur au LIRSA/Cnam
    « De la nounou à l’assistante maternelle agréée : une formalisation aboutie de l’activité ? »
  • Jacques YOMB, Université de Douala (Cameroun)
    « Le lien social dans la problématique de la formalisation du secteur informel en milieu urbain camerounais »

17h30 - 18h : Clôture de la journée d’études

Amphi G. Planté (accès 35, 1er étage, 2 rue Conté)

Synthèse des travaux

  • Yvon PESQUEUX, professeur au Cnam/LIRSA
  • Sonny PERSEIL, chercheur au LIRSA

Lieux

  • Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) Amphi G. Planté | Salle des conseils - 2, rue Conté
    Paris, France (75003)

Dates

  • vendredi 29 mars 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • organisation, transgression, formel, informel, économie

Contacts

  • Sonny Perseil
    courriel : jean-jacques [dot] perseil [at] cnam [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sonny Perseil
    courriel : jean-jacques [dot] perseil [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'organisation de la transgression : formaliser l'informel ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 07 mars 2013, http://calenda.org/240959