AccueilMedieval Texts and Manuscripts in the World of Linked Data

Medieval Texts and Manuscripts in the World of Linked Data

Workshop COST ACTION IS 1005 Medieval Europe

*  *  *

Publié le lundi 25 mars 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Les médiévistes – et parmi eux, les spécialistes des textes et des manuscrits – ont toujours des acteurs essentiels du Digital Turn scientifique dans lequel les sciences humaines et sociales sont engagées. Depuis les premiers travaux de constitution de corpus à l’édition électronique en TEI, en passant par l’établissement de bases de données structurées, la recherche sur les sources manuscrites médiévales s’est profondément transformée. Le temps est probablement venu de structurer le paysage numérique des études sur les textes et manuscrits médiévaux en Europe. C’est avec cet objectif qu’est né le projet COST IS 1005 Medieval Europe. Cet atelier constitue, dans les travaux de ce groupe, un jalon essentiel.

 

Annonce

Présentation

Les médiévistes –et parmi eux, les spécialistes des textes et des manuscrits– ont toujours des acteurs essentiels du Digital Turn scientifique dans lequel les sciences humaines et sociales sont engagées. Depuis les premiers travaux de constitution de corpus à l’édition électronique en TEI, en passant par l’établissement de bases de données structurées, la recherche sur les sources manuscrites médiévales s’est profondément transformée. Le temps est probablement venu de structurer le paysage numérique des études sur les textes et manuscrits médiévaux en Europe. C’est avec cet objectif qu’est né le projet COST IS 1005 Medieval Europe[1]. Cet atelier constitue, dans les travaux de ce groupe, un jalon essentiel.

En effet, le projet COST IS 1005 favorise la mise en relation – l'interopérabilité – des corpus numériques européens concernés. Un des objectifs concrets est la mise en place de préconisations techniques et méthodologiques, la conception de procédures d’interconnexion des données pour préparer des espaces de consultation et d'interrogation communs. Ces procédures, dûment documentées, constitueront le cœur d'un projet européen qui est en préparation et qui sera la continuation naturelle de Medieval Europe.

Les bases de ces procédures de mise en relation des données restent à mettre en place : pour ce faire, dans la ligne des projets « open and linked data » déjà montés et menés à bien (Europeana Regia, Centre Pompidou Virtuel, SemanticPedia…) ou en cours (IRHT, SISMEL, Biblissima...), les ressources du « linked data » et du web de données seront mises en œuvre. Au cours de cette réunion, des spécialistes de ces dernières technologies rencontreront une série de partenaires du projet COST IS 1005, autour de leurs données et de leurs préoccupations. Cette rencontre vise à clarifier les situations documentaires, expliciter les problèmes et surtout choisir ensemble préconisations, procédures et techniques pour mieux jeter les bases du futur projet européen.

Programme

April 4

15h-15h45 Introduction

  • A. Paravicini (SISMEL) : What are the objectives  of COST Action IS 1005 ? What are we waiting from this Workshop ?
  • P. Bertrand (UCLouvain), Preliminary remarks to the Workshop.

Medieval texts and manuscripts : data and structures

  • 16h - C. Macé (KuLeuven), Digitization of manuscripts and texts : what is there and what would be needed - an overview from a non-technical perspective.
  • 16h30 - E. Degl’Innocenti (SISMEL-Fundazione E. Franceschini), The SISMEL databases : data and structure.
  • 17h - C. Masset (IRHT-CNRS, Orléans), The IRHT databases : data and structure.
  • 17h30 – B. Van den Abeele (UCLouvain-FNRS), Scriptorium: data and structure.

April 5

  • 9h30 – J. Edmond (Trinity College, Dublin), Building the CENDARI Pipeline: Strategic Questions from Archive to Article.
  • 10h - J. Deploige (UGhent) : Narrative Sources and Diplomata Belgica : data and structure.

Linked data, Web of Data : knowledge and techniques

  • 11h - S. Gradmann (KULeuven), Europeana : a pioneering project.
  • 11h45- R. Wenz (Conservateur des bibliothèques, archiviste-paléographe, responsable du projet data.bnf.fr à la Bibliothèque nationale de France), Web of Data in BnF : linking catalogues in data.bnf.fr.
  • 14h15 - [N, from DDH, King’s College], Linked data and Web of data in DDH.
  • 15h - J Cojan (INRIA, Wimmics, post-doctorant), DBpedia, une base de donnée pivot pour le Web Sémantique.
  • 16h - R. Letricot (IRHT-CNRS, Orléans), On the way to Linked Data : the IRHTLab project.
  • 16h45 – N. Bulatovic (Max Planck Digital Library, Max Planck Society, Munich), Data in- data out: from files, databases and searches to networked resources.

April 6

  • 10-12h - Round table led by C.I. Ore (Associate Professor, linguistics and Nordic Studies, University of Oslo) : How to prepare a European project around linking medieval texts and manuscripts?
  • Conclusions : N. Bériou (IRHT-CNRS, Paris)

Lieux

  • Université Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, Faculté de Philosophie, arts et lettres, Collège Erasme, Salle du Conseil - Place Blaise Pascal 1
    Louvain-la-Neuve, Belgique (B 1348)

Dates

  • jeudi 04 avril 2013
  • vendredi 05 avril 2013
  • samedi 06 avril 2013

Mots-clés

  • linked data, web de données, web of data, manuscrit, philologie, glossaire, texte

Contacts

  • Paul Bertrand
    courriel : paul [dot] bertrand [at] uclouvain [dot] be

Source de l'information

  • Paul Bertrand
    courriel : paul [dot] bertrand [at] uclouvain [dot] be

Pour citer cette annonce

« Medieval Texts and Manuscripts in the World of Linked Data », Colloque, Calenda, Publié le lundi 25 mars 2013, http://calenda.org/242780