AccueilAppréhension et qualification des espaces au sein du site archéologique

Appréhension et qualification des espaces au sein du site archéologique

Apprehension and qualification of spaces on an archaeological site

Définition, identification et clé interprétative

*  *  *

Publié le jeudi 11 avril 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Cette huitième édition des journées doctorales d'archéologie de l'université de Paris 1–Panthéon Sorbonne réunira doctorants et post-doctorants autour du thème des espaces du site archéologique. La journée permettra de faire la part belle aux méthodes d'analyses spatiales avec pour objectif principal : reconnaître les fonctions présentes sur un site et comprendre leur articulation. Les thèmes abordés iront du funéraire à l'artisanat en passant par le cultuel et l'habitat.

Annonce

Présentation

Le thème de recherche proposé cette année permettra aux intervenants de s’interroger sur l’ensemble des marqueurs matériels (artefact ou écofact) servant à l’identification d’espaces aux fonctions distinctes au sein du site : lieux de cultes, espaces funéraires, secteurs d’habitation ou d’artisanat.

En effet, il est fréquemment question en archéologie d’analyser les modes d’implantation des populations anciennes en s’attachant particulièrement à l’examen des espaces sciemment divisés (ou non) en fonction d’activités spécifiques qui d’elles-mêmes justifient bien souvent ces multiples séparations spatiales. Existe-t-il des critères intrinsèques et/ou extrinsèques
récurrents selon les espaces archéologiques ? Quels sont les éléments tangibles permettant à l’archéologue d’identifier des pratiques singulières, qu'elles soient d’ordre cultuel ou funéraire, et de les opposer aux sphères domestiques ou artisanales ?

Un grand nombre d’axes de recherche peuvent ainsi être explorés à travers cette thématique. Selon les périodes et les aires chronoculturelles, les définitions données et les valeurs symboliques accordées aux espaces cultuels, funéraires, domestiques ou artisanaux varient, tout comme leurs agencements qui s’effectuent selon des logiques spatiales différentes. La question de l’examen du mobilier archéologique est également au coeur de l’identification de ces zones d’activités particulières qui engendrent bien souvent l’emploi de matériaux caractéristiques (que ce soit céramique, éléments architecturaux, amas osseux
spécifiques, etc.). Enfin, ces analyses intrasites, par les interprétations sociales qu’elles permettent d’émettre, enrichissent la connaissance de l’organisation interne des sociétés du passé.

Si les doctorants ou jeunes docteurs en archéologie de l’École Doctorale d'Archéologie de Paris 1 (ED112) sont naturellement présents à ces journées, l’École Doctorale de l’EPHE (ED 472) est aussi représentée cette année.

Comité d’organisation

  • Antoine Bourrouilh (Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)
  • Nairusz Haidar Vela (Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)
  • Pierre-Emmanuel Paris (Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)

Modérateur

Pierre-Marie Blanc (CNRS)

Programme

9h15 : Accueil des communicants et des participants

9h45 : Introduction de la journée (par les organisateurs)

10h00

  • Isabelle-Frances Simon : Du champ de repos à l'habitat, limites et spécificités des espaces mortuaires en Alsace, entre 4500 et 20 av. n.-è. Aspects historiographiques et étude de cas à travers les fouilles d'Entzheim et de Geispolsheim

10h30

  • Reine-Marie Bérard : De la relégation à la nécropole : appréhender et qualifier les espaces funéraires dans le monde grec antique

11h00 Pause : café, thé et viennoiseries

11h30

  • Daniela Costanzo : L’espace funéraire de Tarente. Paysage, monuments et matériaux de la nécropole grecque

12h00

  • Nathalie Baills : Les enfants en bas âge à l’époque gallo-romaine : identification des lieux d’inhumation et marqueurs matériels

12h30

  • Sandra Zanella : De l’ambiguïté des formes. Entre la maison « privée » et la maison « publique » ? Un cas d'étude à Pompéi

13h00 Déjeuner libre

14h30

  • Ergul Kodas : Les bâtiments « communautaires » et leur rôle sociopolitique au PPNA-PPNB ancien à Jerf el- Ahmar : Espaces collectifs et Espaces privés

15h00

  • Federico Defendenti : Le site néo-assyrien de Tell Masaïkh en Syrie. Identification, étude et interprétation des différents types d'espaces

15h30

  • Chloé Capel : Jebel Mudawwar : une montagne fortifiée au Sahara. Site militaire ou site communautaire ?

16h00 Pause : café, thé et viennoisseries

16h30

  • Pon Jean-Baptiste Coulibaly : Critères d’identification et organisation spatiale des vestiges métallurgiques en pays toussian

17h00

  • Alain Giosa : Archéopédologie et analyses spatiales

17h30 Conclusion et discussion générale

Clôture des Journées Doctorales autour d'un cocktail

Posters

Laura Berrio : Apport de l’analyse spatiale des données carpologiques à l’appréhension des espaces fonctionnels de quatre bâtiments rubanés à Marainville-sur-Madon « sous le Chemin de Naviot » (Vosges, Lorraine)

Geneviève Daoulas : De la spatialisation des données carpologiques à la détermination de la fonction des structures au sein du site archéologique. L’exemple de Vitry-sur-Orne « ZAC de la Plaine » (57)

Comité scientifique

Patrice Brun, professeur de protohistoire européenne, directeur du master Archéologie préhistorique et protohistorique.
Pascal Butterlin, professeur d'archéologie de l'Orient ancien.
Véronique Darras, directrice de recherches au CNRS, directrice de l'UMR 8096 ARCHAM.
Brigitte Faugère, professeure d'archéologie précolombienne.
Manuel Gutierrez, maître de conférences, Habilité à diriger des recherches, d'archéologie africaine.
Francis Joannès, professeur d’assyriologie, directeur de l'UMR 7041 ArScAn.
Anne Nissen-Jaubert, professeure d'archéologie médiévale.
Alastair Northedge, professeur d'archéologie islamique, directeur du master Archéologie des périodes historiques.
Christophe Petit, professeur d'archéologie et environnement, directeur du master Archéologie et environnement.
Nicole Pigeot, professeure de préhistoire.
François Villeneuve, professeur d'archéologie romaine, membre senior de l'Institut Universitaire de France, directeur de l’École doctorale.

Unités de recherches

UMR 7041 - ArScAn, Archéologies et Sciences de l’Antiquité
UMR 8096 - ArchAm, Archéologie des Amériques
UMR 8167 - Orient et Méditerranée
UMR 8546 - AOROC, Archéologie d’orient et d’occident
UMR 8589 - LAMOP, Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris
UMR 8215 - Trajectoires
EA 4100 - HiCSA, Histoire culturelle et sociale de l’art

Lieux

  • INHA, galerie Colbert, salle Jullian (1er étage) - 6, rue des Petits Champs | 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • mercredi 22 mai 2013

Fichiers attachés

Contacts

  • ED112 Comité d'organisation des JD 2013
    courriel : doctoranted112 [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • ED112 Comité d'organisation des JD 2013
    courriel : doctoranted112 [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Appréhension et qualification des espaces au sein du site archéologique », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 11 avril 2013, http://calenda.org/243950