AccueilArchives audiovisuelles et mémoire à l’ère numérique

Archives audiovisuelles et mémoire à l’ère numérique

Audiovisual archives and memory in the digital age

*  *  *

Publié le vendredi 17 mai 2013 par Élodie Faath

Résumé

Le regain d’intérêt pour les documents audiovisuels en tant que partie intégrante du patrimoine et de la mémoire culturelle a provoqué un essor de l’activité archivistique. La question de la préservation de ces archives ne peut plus être traitée sans tenir compte des avancées spectaculaires en matière de technologies de l’information. En effet, le développement des outils de traitement et de conservation de ces archives ouvre de nouvelles perspectives quant à la transmission de ce patrimoine, mais révèle en même temps des enjeux nouveaux d’ordre essentiellement juridique et culturel. L’un des défis les plus importants à relever en matière de conservation de ces archives est comment concilier entre la préservation active qu’imposent le caractère technique des contenus audiovisuels et l'authenticité des documents ?

Annonce

Organisateur : Unité de Recherche « Bibliothèque numérique et patrimoine » - Institut Supérieur de Documentation de Tunis, Université de la Manouba

Co-responsables du colloque : Mohamed Salah Kadri & Tarek Ouerfelli

Argumentaire

Le regain d’intérêt pour les documents audiovisuels en tant que partie intégrante du patrimoine et de la mémoire culturelle a provoqué un essor de l’activité archivistique. La question de la préservation de ces archives ne peut plus être traitée sans tenir compte des avancées spectaculaires en matière de technologies de l’information. En effet, le développement des outils de traitement et de conservation de ces archives ouvre de nouvelles perspectives quant à la transmission de ce patrimoine, mais révèle en même temps des enjeux nouveaux d’ordre essentiellement juridique et culturel. L’un des défis les plus importants à relever en matière de conservation de ces archives est comment concilier entre la préservation active qu’imposent le caractère technique des contenus audiovisuels et l'authenticité des documents ? Les archives ne peuvent plus être conçues comme une trace figée du passé mais comme un contenu dont la préservation active permet de réinventer ce passé grâce aux traces conservées.

En ce sens, la réflexion sur les enjeux de la préservation des archives audiovisuelles eu regard aux problèmes de lisibilité liés aux contenus techniques devient nécessaire.

De surcroît, le développement fulgurant des technologies et la prolifération des réseaux posent en d’autres termes les questions liées à la constitution des fonds d'archives audiovisuelles, à leur sauvegarde et à leur valorisation. Les pays développés tout comme ceux en voie de développement élaborent des stratégies pour garantir la préservation de leurs fonds culturels au risque de voir ces richesses menacées de péril. Ainsi, la conservation des archives audiovisuelles nécessite, outre  le cadre juridique et institutionnel adéquat, la mise en œuvre de programmes spécifiques, où l’usage du numérique occupe une place de choix.

À ce titre, il devient essentiel pour les chercheurs en sciences humaines et sociales, les professionnels de l'information et de la communication et les spécialistes de l’audiovisuel d’approfondir la réflexion sur le contexte et les enjeux d’usage et l’interopérabilité des techniques et des ressources audiovisuelles qui constituent à la fois une trace de l’évolution des activités d’un secteur donné et une source patrimoniale incontestable. Comment conjuguer préservation des archives et fidélité à la mémoire ? Jusqu’à quel point peut-on considérer qu’elles présentent une valeur probante et un outil de bonne gouvernance ?  Comment valoriser la diversité des usages et des contenus et les opportunités inestimables d’ordre pédagogique qu’elles offrent ? Dans quelle mesure le support numérique peut-il modifier notre rapport à la mémoire? Autant de questions que ce colloque propose aux participants.

Thématiques (liste non exhaustive)

  • Archives audiovisuelles : approches théoriques et typologie des contenus (contenu sonore, contenu visuel, contenu audiovisuel)
  • Archives audiovisuelles et mémoire : authenticité des documents et fidélité à la mémoire.
  • Traitement et préservation  des archives audiovisuelles : techniques, normes et projets de numérisation.
  • Applications web 2.0 et usages des archives audiovisuelles pour l'éducation et la recherche.
  • Compétence et formation en archives audiovisuelles.

Les thématiques proposées ne sont pas définitives, toutes ouvertures permettant d’éclairer l’esprit pluridisciplinaire de la problématique du colloque seront les bienvenues.

Modalités de soumission

Les auteurs intéressés sont appelés à soumettre une proposition de communication au format RTF, police Times New Roman, taille 12 et interligne simple.

Elle doit comporter le titre de la proposition, le nom et les coordonnées de(s) l’auteur(s) (statut et organisme, adresse électronique), le résumé (entre 2000 et 2500 signes), cinq mots-clés ainsi qu’une brève bibliographie.

Les propositions doivent être envoyées par messagerie électronique à l’adresse : colloqueaav@gmail.com.

Elles feront l’objet d’une sélection en double aveugle par le comité scientifique du colloque.

Langues du colloque : Arabe, Français et Anglais

Calendrier

  • 03 mai 2013 : lancement de l'appel à communications
  • 20 juin 2013 : Réception des propositions de communication

  • 20 juillet 2013 : Réponse aux auteurs
  • 20 octobre 2013 : Réception des textes définitifs         
  • 20 novembre 2013 : date limite d'inscription

Publication

Les résumés des articles acceptés seront édités dans un document papier distribué aux auteurs lors du Colloque.

Les articles en texte intégral seront publiés début 2014 dans un numéro spécial de la revue maghrébine d'information et de documentation ISSN 0330-9274.

Comité scientifique

  • Bruno Bachimont, Université de Technologie de Compiègne, France
  • Jean-François Blanchette, Université de Californie - Los Angeles, Etas-Unis
  • Béatrice de Pastre, Archives françaises du film, France
  • Najoua Djerad, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Raja Fenniche, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Wahid Gdoura, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Mohamed Salah Kadri, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • El-Khansa Mkada-Zghidi, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Tarek Ouerfelli, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Fabrice Papy, Université de Lorraine, France
  • Richard Ranft, British Library, Royaume  Uni
  • Béji Sansa, Expert conseiller en Audiovisuel, Tunisie
  • Peter Stockinger, INaLCO, FMSH, France
  • Daniel Teruggi, Institut National de l’Audiovisuel, France
  • Margarida Ullate i Estanyol, Bibliothèque Nationale de Catalogne, Espagne

Co-responsables du programme et de l’organisation

  • Mohamed Salah Kadri, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Tarek Ouerfelli, ISD, Université dela Manouba, Tunisie

Comité d'organisation

  • Mohamed Ben Romdhane, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Olfa Chater, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Aida Chebbi, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Khaled Habchi, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Mohamed Salah Kadri, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Tarek Ouerfelli, ISD, Université dela Manouba, Tunisie
  • Yousra Seghir, ISD, Université dela Manouba, Tunisie

Frais d'inscription

Participant avec communication : Gratuit

Enseignant - Chercheur / Professionnel (sans communication) : 200 dinars TTC / 100 euros

Etudiant (mastère / doctorat) (sans communication) : 100 dinars TTC / 50 euros

Les frais d’inscription comprennent :

  • La participation à toutes les sessions scientifiques
  • La documentation du colloque
  • Les pauses café
  • Les repas de midi

Programme culturel

Une Visite des monuments historiques et culturels est prévue le samedi 07 décembre 2013 :

  • Musée de Bardo qui retrace l’histoire dela Tunisiesur plusieurs millénaires et à travers plusieurs civilisations par le biais d’une large variété de pièces archéologiques,
  • Sidi Bou Saïd et son architecture arabo andalouse,
  • Carthage et ses sites : l'ancienne cité punique, détruite puis reconstruite par les Romains qui en font la capitale de la province d'Afrique proconsulaire.

Contact

Tarek Ouerfelli (tarek_ouerfelli@yahoo.fr) / Mohamed Salah Kadri (medsalahkadri@yahoo.fr)

Institut Supérieur de Documentation
Campus universitaire de la Manouba - 2010 Manouba - Tunisie

Tél: +216 71 601 050
Fax : +216 71 600 200

Lieux

  • Institut Supérieur de Documentation, campus universitaire de la Manouba
    Manouba, Tunisie (2010)

Dates

  • jeudi 20 juin 2013

Mots-clés

  • archives audiovisuelles, mémoire, TIC

Contacts

  • Tarek Ouerfelli
    courriel : tarekouerfelli [at] gmail [dot] com
  • Mohamed Salah Kadri
    courriel : medsalahkadri [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Tarek Ouerfelli
    courriel : tarekouerfelli [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Archives audiovisuelles et mémoire à l’ère numérique », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 17 mai 2013, http://calenda.org/248424