AccueilLa Seine. Une vallée, des imaginaires

La Seine. Une vallée, des imaginaires

The Seine, a valley, imaginary worlds

Perceptions et représentations de la Seine du Moyen Âge à nos jours

Perceptions and representations of the Seine from the Middle Ages to the present day

*  *  *

Publié le mercredi 29 mai 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Ce colloque interdisciplinaire pose la question des  représentations de l’axe Seine sur le temps long de l’histoire, depuis les hautes périodes jusqu’à l’époque contemporaine. Espace d’échanges commerciaux et culturels, lieu de production et lien navigable entre l’espace normand et l’espace parisien, enjeu d’aménagements fluviaux et urbains modernes, site patrimonial, espace de vie et terrain d’exploration, la Seine associe de multiples facettes, parfois contradictoires, souvent complémentaires.  L’approche est géographiquement large, depuis Paris jusqu’à Rouen, Le Havre et les villes de la vallée de la Seine. Cette manifestation réunit historiens, géographes, sociologues, historiens de l’art, architectes et urbanistes, conservateurs du patrimoine et spécialistes, acteurs de terrain, dans le but précis de croiser les regards et les observations sur ce territoire. 

Annonce

Argumentaire

Un touriste curieux, grimpant au sommet de la côte Sainte-Catherine, sur les hauteurs de Rouen, ou montant au sommet de la flèche de la Cathédrale, peut apercevoir les méandres de la Seine et imaginer son parcours de Paris jusqu’à la mer. La scène nous est contée dans un guide touristique des années 1910 (Rouen, ville musée, ses monuments, ses églises, ses musées, s.d.). Elle décrit parfaitement ce sentiment de découvrir un vaste territoire, unitaire mais varié, recelant un riche patrimoine naturel, culturel et artistique. Ce touriste ne pourra cependant jamais embrasser totalement du regard l’ensemble de ce paysage du déroulé de la vallée de Seine. C’est par la médiation de son imagination qu’il pourra néanmoins, par-delà la variété des points de vue, saisir comment le spectacle qui s’offre à lui s’intègre dans un ensemble plus vaste.  La situation du fleuve normand, entre Paris et la Manche, a engendré un fantasme puissant autour de l’extension et de l’ouverture possibles de la capitale vers la mer. « Paris, Rouen, Le Havre, une seule ville dont la Seine est la grande rue » : jamais cette formule de Bonaparte (1802) n’a fait l’objet d’autant de reprises qu’au cours des dernières années, signe de la fascination vivace qu’exerce cette partie aval de la vallée.

Ce colloque interdisciplinaire pose la question des  représentations de l’axe Seine sur le temps long de l’histoire, depuis les hautes périodes jusqu’à l’époque contemporaine. Espace d’échanges commerciaux et culturels, lieu de production et lien navigable entre l’espace normand et l’espace parisien, enjeu d’aménagements fluviaux et urbains modernes, site patrimonial, espace de vie et terrain d’exploration, la Seine associe de multiples facettes, parfois contradictoires, souvent complémentaires.  L’approche est géographiquement large, depuis Paris jusqu’à Rouen, Le Havre et les villes de la Vallée de la Seine. Cette manifestation réunit historiens, géographes, sociologues, historiens de l’art, architectes et urbanistes, conservateurs du patrimoine et spécialistes, acteurs de terrain, dans le but précis de croiser les regards et les observations sur ce territoire. Grâce à cet angle interdisciplinaire, inédit sur ce sujet, il permettra d’apporter de nouveaux enrichissements aux travaux scientifiques déjà bien documentés en certains domaines (tels que la littérature par exemple). Sa particularité est d’ouvrir un espace de dialogues entre universitaires et praticiens, afin d’interroger les relations entre les différents imaginaires que la vallée de la Seine a pu susciter.

Au cours des deux journées, différents rapports au fleuve seront abordés par les intervenants : la notion de cheminement le long du fleuve ; celle de résidence et d’ancrage ; la perception du fleuve comme barrage et obstacle ou, au contraire, comme lien et ouverture vers l’ailleurs. Ces différentes approches de l’identité imaginaire de la Seine par les artistes, les architectes, les aménageurs,  les responsables politiques, les experts de la culture, de l’économie ou de l’écologie, sans oublier les populations qui habitent cette vallée permettront d’envisager comment articuler une esthétique du paysage et une éthique de l’espace qui ne soient pas uniquement illustratives mais également conceptuelles et applicables au réel. Ce sujet s’inscrit dans une dynamique de réflexion actuelle autour des vallées et des grands estuaires. Caractérisés par des formes d’occupation à la fois denses et diverses, ces territoires sont devenus des enjeux d’appropriation multiples : économiques, sociales, culturelles, artistiques et environnementales. Le territoire de la Vallée de Seine entrevoit la possibilité d'une labellisation (patrimoine mondial), et les acteurs locaux recherchent pour lui, et à travers lui, une visibilité nationale et internationale. Dans ce processus en cours, il devient plus que jamais nécessaire de trouver les formes possibles d’une cohabitation harmonieuse entre la production, la préservation et la création, autant de qualités constitutives de la vitalité et du charme des territoires. En proposant d’aborder cette question à partir du croisement des représentations, ce colloque entend explorer les résonances possibles entre les affects, les aspirations et les espoirs que la vallée de la Seine a suscité dans les périodes passées et actuelles, pour mieux dégager les voies possibles d’un projet collectif et partagé.

Programme 

Lundi 16 septembre 

La Seine, imaginer l’aménagement d’une vallée  

Modérateur de la journée : Arnaud Brennetot, Maître de Conférences en Géographie (Université de Rouen)

9h15 Accueil

10h00 : Ouverture du colloque par Laurence Villard, vice-présidente du conseil scientifique de l’Université

Introduction par le comité d’organisation du colloque

  • 10h30 : "Le paysage monastique de la vallée de la Seine. Regard sur l'abbaye cistercienne de Bonport". - Jean-Baptiste Vincent, Doctorant en Histoire et Archéologie médiévale (Université de Rouen, GRHIS)
  • 11h : "Vues de Seine, passagères ou riveraines. Réalités et imaginaires d'un fleuve au XVIIIe siècle". - Cecilia Bilyk, Doctorante en Histoire, Université de Rouen, GRHIS
  • 11h30 : "L’adaptation la Seine et le port de Rouen aux nouvelles donnes du commerce maritime international (1840-1940)". - Michel Croguennec, Responsable des Archives et du Patrimoine historique, Mairie de Petit-Quevilly.

12h-14h : déjeuner

  • 14h15 : "L’aménagement de la basse vallée de la Seine (1941-1971), l’histoire d’une actualité". - Frédéric Saunier, Architecte, ENSA de Normandie.
  • 14h45 : "La Seine à la reconquête de son environnement". - Jérôme Chaïb, Ecofutur Concept

15h30-16h00 Pause café

  • 16h00 : "Les perceptions de la vallée de la Seine offertes par la pratique des loisirs". - Damien Féménias, Barbara Évrard, Olivier Sirost, (Université de Rouen, CETAPS)
  • 16h30 : "Seine Métropole, Imaginer le Grand Paris jusqu'à la mer" - Antoine Grumbach, Architecte et directeur de la Société Antoine Grumbach et Associés

17h00 – 18h00 Table ronde : La Vallée de la Seine en débats

Avec la participation de :

  • Arnaud Brennetot, Maître de Conférences en Géographie, Université de Rouen, UMR IDEES.
  • Michel Bussi, Professeur de géographie, Université de Rouen, UMR IDEES.
  • Olivier Feiertag, Professeur d’histoire, Université de Rouen, GRHIS.
  • Armand Frémont, Ancien Recteur, Ancien professeur de géographie.
  • Bruno Lecoquierre, Professeur de géographie, Université du Havre, UMR IDEES.

18h : Clôture de la première journée, en présence de :

  • Frédéric Sanchez, Président de la CREA
  • Cafer Özkul, Président de l’Université de Rouen
  • Fabienne Fendrich, Directrice de l’ENSA
  • Françoise Gaudin, Directrice de Normandie Impressionniste

Mardi 17 septembre

La Seine dans l’imaginaire artistique

Modérateur de la journée : Claire Maingon, Maître de Conférences en Histoire de l’Art contemporain (Université de Rouen)

9h00 : accueil

9h15 : ouverture de la matinée, Claire Maingon, Maître de Conférences en Histoire de l’art contemporain (Université de Rouen)

  • 9h30 : "La Seine : un axe majeur dans la tradition éditoriale des voyages pittoresques, de la fin du XVIIIe siècle à la Monarchie de Juillet". - Diederik Bakhuys (Conservateur du cabinet des dessins, musée des Beaux-Arts de Rouen)
  • 10h00 : "Réalités et représentations de l'axe Seine du Romantisme à l'Impressionnisme" - Yannick Marec (Professeur d’Histoire contemporaine, Université de Rouen)

10h30-10h45 : pause café

  • 10h45: "Les artistes fondateurs du Cercle de l'art moderne : Braque, Dufy et Friesz ou l'émergence et la diffusion d'un paysage fauve normand" - Géraldine Lefebvre, Attachée de conservation, MuMa Musée André Malraux, Le Havre
  • 11h15: "La Seine : pratiques excursionnistes et sociétés d'amateurs-photographes, l'exemple du Photo-club rouennais à la fin du XIXe siècle". - Didier Mouchel, Chef de projet photographie au Pôle Image Haute-Normandie
  • 11h45 : "Empire 565, à rebours de l'axe historique parisien". - Gilles Saussier, photographe et artiste

12h15-12h30 : conclusion de la matinée

12h30-14h30: déjeuner

Après-midi :

Un fleuve comme Patrimoine ? 

Table ronde animée par Françoise Lucchini, Maître de Conférences HDR en Géographie, Université de Rouen.

Intervenants :

  • Marie Patou (Historienne, Chargée de mission pour le dossier de labellisation 2012 sur la Liste du Patrimoine mondial du Bassin Minier Nord-Pas-de-Calais. Mission Bassin Minier, Carreau de fosse du 9-9bis, Oignies) "Le Bassin minier Nord-Pas-de-Calais, un paysage culturel inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial"
  • Virginie Serna (Archéologue, Conservateur en chef du Patrimoine, spécialisée dans l’archéologie nautique. Direction générale du Patrimoine, Ministère de la Culture, Paris) "Marqueurs paysagers, outils de gestion et attitudes ligériennes : l’observatoire du patrimoine fluvial en Val-de-Loire Unesco (2002-2012)"
  • Emmanuelle Real (Historienne, spécialiste du Patrimoine industriel. Service de l’Inventaire et du Patrimoine Culturel de Haute-Normandie, Rouen) "Du moulin à roue pendante aux infrastructures de l’industrie lourde : la problématique du patrimoine industriel de la vallée de Seine".
  • Jérôme Decoux (Historien, Service de l’Inventaire et du Patrimoine culturel. Conseil régional du Limousin, Limoges) "Imaginaires portuaires. Construire le patrimoine".
  • Nicolas Coutant (Historien de l’Art, Directeur du Musée d’Elbeuf. Fabrique des Savoirs, Elbeuf-sur-Seine) "La Seine comme fil rouge : la place du fleuve dans le propos d’un musée mixte".
  • Marie Landron (Historienne et attachée de conservation du patrimoine, Responsable du projet MuséoSeine. Service Musée et Patrimoine, Ville de Caudebec en Caux) "MuséoSeine, comprendre et valoriser le territoire de la Basse-Seine".

16h30-17h00 : conclusion de la journée par le comité d’organisation

Comité d’organisation

Contacts pour la préinscription

Ce colloque est ouvert au public. Pour les personnes souhaitant y assister, une inscription est nécessaire. Il suffit de prendre contact avec le comité d’organisation à l’adresse ou au numéro suivants :

seine.grandparis@gmail.com

tél. : 02 35 14 60 56

Lieux

  • Musée H2O - Espace de sciences de la CREA - quai de Boisguilbert, Hangar 2
    Rouen, France (76)

Dates

  • lundi 16 septembre 2013
  • mardi 17 septembre 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • aménagement, esthétique, imaginaires, représentations, vallée de la Seine

Contacts

  • Arnaud Brennetot
    courriel : arnaud [dot] brennetot [at] univ-rouen [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Arnaud Brennetot
    courriel : arnaud [dot] brennetot [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La Seine. Une vallée, des imaginaires », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 29 mai 2013, http://calenda.org/250329