AccueilHistoire du transmédia

Histoire du transmédia

The history of transmedia

Genèse du récit audiovisuel éclaté

Genesis of the audiovisual narrative shattered

*  *  *

Publié le lundi 27 mai 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Proposer de faire une histoire du transmédia semble, à première vue, audacieux tant la discipline et le terme même sont récents dans l'histoire des médias. Le transmédia se pose, en tant que pratique audiovisuelle et en tant qu'objet de recherche, comme « nouveau ». Si la dimension interactive est effectivement nouvelle, puisque née du développement des matériels et applications numériques dans la sphère audiovisuelle (dont internet serait le centre virtuel, et dans laquelle le téléphone portable joue un rôle déterminant), il n'en demeure pas moins que ce que recouvre le terme de transmédia ­‒ qui fait d'ailleurs l'objet d'interprétations différentes et ne fait donc pas consensus ‒ n'est pas forcément nouveau.

Annonce

Programme

8h45-9h15 : réception

  • 9h15 : Jacques Sapiega (Aix-Marseille, ASTRAM) : ouverture
  • 9h30 : Sébastien Denis (Aix-Marseille, ASTRAM) : introduction

DEMI-JOURNEE : DES MODÈLES HISTORIQUES ?

  • 10h00 : Lucie Mérijeau (Paris 3) : « Les modalités d'extension du monde de Little Nemo in Slumberland, du newspaper comic strip à l'animated cartoon »
  • 10h30 : Marie Pruvost-Delaspre (Paris 3) : « Golden Bat, ou la quintessence de la synergie interactive »

11h00 : Questions et pause

  • 11h30 : David Peyron (Lyon 3) : « Les pulp fictions et la fondation des formes contemporaines du transmédia »
  • 12h00 : Sébastien Roffat (Paris 3) : « Les studios Disney ont-ils inventé le transmédia ? »
  • 12h30 : Mélanie Bourdaa (Bordeaux 3) : « Le transmedia storytelling à Hollywood : un terme récent, des pratiques anciennes »

13h00-13h15 : Questions

13h15-14h30 : Déjeuner

DEMI-JOURNEE : L'ÉMERGENCE DU TRANSMEDIA

  • 14h30 : Fabienne Bonino (Grenoble 3) : « Le web documentaire : entre nouveauté et reprise, interrogation concernant la pertinence de l’interactivité et de la réticularité dans notre rapport au réel ».
  • 15h00 : Pascale Argod (Bordeaux 4) : « Le carnet de voyage interarts, crossmédia et transmédia : histoire d'un genre transmédia hérité de l'intermédialité et de l'artialité ».
  • 15h30 : Aurora Fragonara (Lorraine) : « Ce que l'adaptation et l'oeuvre ouverte savent du transmédia ».

16h00-16h30 : Questions et pause

  • 16h30 : Stéphane Natkin (CNAM) : « Les cycles technologiques et la création de contenus : du jeu vidéo au transmédia ».
  • 17h00 : Bruno Cailler et Céline Masoni-Lacroix (Nice) : « In memoriam : bilan et perspectives d'un ARG de légende ».
  • 17h30 : Marida Di Crosta (Lyon 3) et Claire Chatelet (Montpellier 3) : « Retour vers le futur : le transmédia d'avant le transmédia ? »

18h00 : Questions et conclusions

18h30 : fin de la journée d'études

Lieux

  • Laboratoire ASTRAM, Université d'Aix-Marseille, Département SATIS - 9 boulevard Lakanal
    Aubagne, France (13400)

Dates

  • vendredi 31 mai 2013

Mots-clés

  • transmédia, récit éclaté, histoire des médias, nouveaux médias, narration

Contacts

  • Sébastien Denis
    courriel : sebastiendenis [at] free [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sébastien Denis
    courriel : sebastiendenis [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire du transmédia », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 27 mai 2013, http://calenda.org/250446