AccueilSens et identités en construction : dynamiques des représentations

Sens et identités en construction : dynamiques des représentations

Meanings and identities in construction: dynamics of representations

Revue « Signes, discours et sociétés » appel à contributions pour le numéro 12

Signes, discours et sociétés journal, call for contributions for issue 12

*  *  *

Publié le mercredi 05 juin 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Identifier le sens de nos constructions discursives et donner du sens aux identités que nous nous construisons de façon permanente dans des contextes de contact de langues et cultures sont deux démarches qui exigent, de la part du chercheur, d’interroger leurs mécanismes opérationnels, d’interpeller leurs dynamiques et de comprendre les représentations qui les sous-tendent, qui les perpétuent, voire qui les déconstruisent. Le présent appel à contribution invite toute proposition à mettre la lumière sur les rapports qu’entretiennent nos représentations linguistiques et culturelles avec ces deux concepts évasifs, qui sont le sens et l’identité.

Annonce

Argumentaire 

Identifier le sens de nos constructions discursives et donner du sens aux identités que nous nous construisons de façon permanente dans des contextes de contact de langues et cultures sont deux démarches qui exigent, de la part du chercheur, d’interroger leurs mécanismes opérationnels, d’interpeller leurs dynamiques et de comprendre les représentations qui les sous-tendent, qui les perpétuent, voire qui les déconstruisent. Le présent appel à contribution invite toute proposition à mettre la lumière sur les rapports qu’entretiennent nos représentations linguistiques et culturelles avec ces deux concepts évasifs, qui sont le sens et l’identité. Toutes les propositions seront évaluées selon leur pertinence aux deux axes suivants :

Axe 1 : Dynamiques identitaires et représentations culturelles

L'identité n'est pas donnée a priori et accomplie, mais elle reste en voie d'accomplissement et par conséquent en état de renouvellement perpétuel, suite à l'apport d'une altérité à laquelle elle est inévitablement en contact. C'est dans cette visée que le programme "Analyse des discours et des représentations culturelles" (ADRC) du CODIRE[1] voudrait consacrer son premier numéro de la revue Signes, Discours et Sociétés à l’axe "Dynamiques identitaires et représentations culturelles". Celui-ci a pour but de mettre l’accent sur les perspectives dynamiques et mouvantes liées à la fois aux constructions identitaires, mais également aux représentations culturelles, dans la mesure où ces deux éléments, chargés de sens et de significations diverses, ne font que se reconstruire au gré des contextes, des relations tissées entre groupes et entre individus, mais également en fonction des univers symboliques qui y sont liés. Entre impression de stabilité (parfois historique et/ou traditionnelle) et évolution constante, cultures et identités semblent demeurer d’insaisissables objets, socialement construits et partagés, et éprouvés par les différentes situations de communication et d’interaction.

Axe 2 : Représentations sémantique et conceptuelle en situation de contact de langues/cultures

Ce second axe s’interroge sur les liens qui relient les représentations sémantiques et conceptuelles sous-jacentes à nos réalisations linguistiques réelles. Il porte sur le processus de construction du sens dans les interactions verbales, un processus dont le cheminement signifiant commence par une simple forme d’intentionnalité et finit par devenir une réalité linguistique, une réalisation linguistique. En revanche, le sens, bien qu’il soit conceptuellement motivé, il l’est aussi contextuellement. La question qui s’impose donc serait de savoir ce qui motive les choix des interactants en faveur de telle ou telle réalisation linguistique dans telle ou telle situation de communication.

L’influence du contexte socioculturel et, plus particulièrement, du contexte « instructionnel/éducationnel » sur la construction du sens se fait sentir non seulement sur les formes linguistiques que les apprenants d’une langue étrangère/seconde s’approprient, mais aussi sur les représentations et les mécanismes qui sous-tendent l’apprentissage des propriétés formelles de la langue étrangère/seconde. Ces propos, en même temps qu’ils déterminent l’importance de ces facteurs dans la construction du sens et des représentations des langues à un niveau intralingual, soulèvent la question de l’interlingual lorsqu’il s’agit de situations de contact des langues/cultures.

[1] Laboratoire de recherche sur la Construction Discursive des Représentations linguistiques et culturelles (EA 4643).

Modalités de soumission

Les propositions d’articles (titre et résumé ne dépassant pas 350 mots bibliographie comprise) devront être adressées sous présentation anonyme en attachement à un courriel spécifiant nom, affiliation de l’auteur de même que le titre de l’article, à l’adresse des deux responsables du numéro,

avant le 15 septembre 2013.

L’acceptation des articles proposés sera communiquée le 5 octobre aux auteurs, qui devront envoyer les textes des articles au plus tard le 20 novembre.

Les évaluations des articles par le comité de lecture seront communiquées aux auteurs le 20 décembre, la parution en ligne du numéro étant prévue le 15 janvier 2014.

Coordonné par :

  • Abdelhadi Bellachhab, Maître de conférences, Université Charles de Gaulle-de Lille 3, CoDiRe EA 4643, bellachhab.abdelhadi@gmail.com                                                                                                                                  
  • Albin Wagener Maître de conférences Université Catholique de l’Ouest, albin.wagener@gmail.com

Comité scientifique

  • Ileana Busuioc, Université de Bucarest, Roumanie, ileana_busuioc@yahoo.com
  • Inci Çınarlı, Faculté de Communication, Université Galatasaray, Istanbul, Turquie, icinarli@gsu.edu.tr
  • Mioara Codleanu, Faculté des Lettres, Université Ovidius de Constanta, Roumanie, mcodleanu@yahoo.fr
  • Elena Comes, Faculté des Lettres, Université Ovidius, elenacomes@yahoo.fr
  • Anca Cosaceanu, Université de Bucarest, cavallioti@allnet.ro
  • Elmira Chengiali, Université Ovidius, elmira70@yahoo.fr
  • Ali Ergur, directeur du département de Sociologie, Université Galatasaray, aergur@gsu.edu.tr
  • Olga Galaţanu, directrice du laboratoire Sémantique et Analyse du Discours, Université de Nantes, France, olga.galatanu@univ-nantes.fr
  • Kenan Gürsoy, doyen de la Faculté des Sciences et Lettres, Université Galatasaray, kgursoy@gsu.edu.tr
  • Florica Hrubaru, Faculté des Lettres, Université Ovidius, eta_hrubarufr@yahoo.fr
  • Marina Paunescu, Université de Bucarest, paunescu2000@yahoo.com
  • Marie Hélène Sauner-Leroy, Université Galatasaray, saunermarie@gmail.com
  • Osman Senemoğlu, directeur du département de Linguistique comparée et de LEA, Université Galatasaray, osenemoglu@gsu.edu.tr
  • Hülya Ugur Tanriöver, Faculté de Communication, Université Galatasaray, hulyatanriover@gmail.com
  • Nilgun Tutal-Cheviron, Faculté de Communication, Université Galatasaray, ntutal@gsu.edu.tr
  • Füsun Üstel, département des Sciences politiques, Université Galatsaray, fustel@superonline.com
  • Dimitar Vesselinov, Université de Sofia, Bulgarie, d_vesselinov@yahoo.fr
  • Monica Vlad, Université Ovidius, monicavlad@yahoo.fr
  • Halime Yücel, Faculté de Communication, Université Galatasaray, hyucel@gsu.edu.tr

 

Dates

  • dimanche 15 septembre 2013

Mots-clés

  • sémantique, langues, cultures, identité, représentations

Contacts

  • Abdelhadi Bellachhab
    courriel : bellachhab [dot] abdelhadi [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Albin Wagener
    courriel : awagener [at] uco [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sens et identités en construction : dynamiques des représentations », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 05 juin 2013, http://calenda.org/252145