AccueilCorpus de textes : composer, mesurer, interpréter

Corpus de textes : composer, mesurer, interpréter

Corpus of texts: composing, measuring, interpreting

*  *  *

Publié le mercredi 12 juin 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Le labo­ra­toire junior « Des nom­bres et des mots (N&M’s) », qui réunit de jeunes cher­cheurs en géo­gra­phie, en infor­ma­ti­que, en lin­guis­ti­que, en sty­lis­ti­que et en socio­lo­gie, orga­nise un col­lo­que pour ini­tier des réflexions inter­dis­ci­pli­nai­res sur les usages des corpus de textes. Cette mani­fes­ta­tion s’ins­crit dans la conti­nuité de la jour­née d’étude du 29 mars 2012 orga­ni­sée à l’ENS de Lyon sur les « Pratiques de corpus numé­ri­ques : enjeux et métho­des inter­dis­ci­pli­nai­res », où des réflexions théo­ri­ques alter­naient avec des études de cas. Ces deux types d’appro­ches seront atten­dus, ali­men­tés tant par des aspects métho­do­lo­gi­ques que par des résul­tats. 

Annonce

Le labo­ra­toire junior « Des nom­bres et des mots (N&M’s) », qui réunit de jeunes cher­cheurs en géo­gra­phie, en infor­ma­ti­que, en lin­guis­ti­que, en sty­lis­ti­que et en socio­lo­gie, orga­nise un col­lo­que pour ini­tier des réflexions inter­dis­ci­pli­nai­res sur les usages des corpus de textes. Cette mani­fes­ta­tion s’ins­crit dans la conti­nuité de la jour­née d’étude du 29 mars 2012 orga­ni­sée à l’ENS de Lyon sur les « Pratiques de corpus numé­ri­ques : enjeux et métho­des inter­dis­ci­pli­nai­res », où des réflexions théo­ri­ques alter­naient avec des études de cas. Ces deux types d’appro­ches seront atten­dus, ali­men­tés tant par des aspects métho­do­lo­gi­ques que par des résul­tats. 

Le corpus de textes cons­ti­tue l’un des lieux les plus favo­ra­bles à l’obser­va­tion des réa­li­sa­tions de la langue. Deux concep­tions du corpus coexis­tent et peu­vent se nour­rir : il est tantôt consi­déré comme un recueil d’exem­ples ou d’attes­ta­tions ser­vant à véri­fier des hypo­thè­ses ou à étayer des théo­ries lin­guis­ti­ques, tantôt perçu comme un outil d’explo­ra­tion à part entière, sus­cep­ti­ble de faire émerger des savoirs lin­guis­ti­ques. En paral­lèle, les cher­cheurs en scien­ces socia­les ont cons­cience du fait que les objets qu’ils étudient émergent dis­cur­si­ve­ment. Répondant à des démar­ches empi­ri­ques, le corpus de textes est ainsi devenu le ter­rain pri­vi­lé­gié de la mise au jour et/ou de l’obser­va­tion de phé­no­mè­nes his­to­ri­ques, géo­gra­phi­ques, socio­lo­gi­ques, à partir de leurs for­mu­la­tions et déno­mi­na­tions par dif­fé­rents acteurs.

La cons­truc­tion du corpus, son ana­lyse, son inter­pré­ta­tion et sa mise en pers­pec­tive ques­tion­nent certes le contexte d’énonciation des dis­cours, mais aussi la place ou la pos­ture du cher­cheur. Au sein de chaque dis­ci­pline, la place accor­dée aux corpus tex­tuels, ainsi que la ques­tion de leur inves­ti­ga­tion, de leur taille, de leur repré­sen­ta­ti­vité et de leur inter­pré­ta­tion doit être éclaircie et débat­tue. En outre, la situa­tion cen­trale occu­pée par le texte inter­roge les cloi­son­ne­ments dis­ci­pli­nai­res et la pos­si­bi­lité de les dépas­ser. A quel­les condi­tions peut-on faire com­mu­ni­quer les savoirs et les métho­des d’un champ à l’autre ? Les corpus de textes (consi­dé­rés comme des cons­truits) repré­sen­tent-t-ils un déno­mi­na­teur commun ou sont-ils le révé­la­teur de visions seg­men­tées qui repro­dui­sent des cli­va­ges dis­ci­pli­nai­res ?

Programme

LUNDI 17 JUIN

08h30-09h30. Accueil et introduction du colloque

09h30-10h. Paul ARNOULD (ENS de Lyon), responsable du suivi des laboratoires juniors

  • 10h30-11h30. Stéphane LAMASSE (Université Paris 1), Le vocabulaire des mathématiques en langue vulgaire à la fin du Moyen-Âge

11h30-12h30. Corpus numériques et méthodes (Serge HEIDEN, ENS de Lyon)

  • Sabine SOETEWEY, Antoine DEROBERTMASURE, Natacha DUROISIN (Université de Mons), Usage combiné de Tropes® et d'un outil statistique pour recontextualiser et interpréter des données d'occurrences : Principe et illustration
  • Audrey ARNOULT, Lise  JACQUEZ (Université Lyon 2), Discours de presse et construction des problèmes publics : l'apport d'un traitement numérique des données

14h-16h. Emergence discursive des représentations sociales (Bénédicte PINCEMIN, CNRS-Université de Lyon)

  • Konstantinos DELIMITSOS (Université de Lorraine & Université de Grenoble), De la constitution d'un large corpus au recadrage des outils d'observation. L'exemple de la littérature des « nouveaux experts en sécurité »
  • Emeline COMBY, Yves-François LE LAY, Hervé PIEGAY (Université de Lyon), Revues de presse écrite : les PCB en corpus. Des archives au traitement de textes sous format numérique
  • Natacha SOUILLARD, Pierre RATINAUD, Pascal MARCHAND (Université de Toulouse), Etude lexico-chronologique d'un gros corpus de presse : les révolutions arabes dans l'AFP
  • Nadia ZIDELMAL, Azeddine BELAKEHAL (Université de Biskra), Le roman comme source pour les recherches en patrimoine architectural. L'exemple des ambiances des maisons traditionnelles kabyles

16h30-17h30, Véronique MAGRI-MOURGUES (Université de Nice-Sophia Antipolis), Textométrie et corpus générique

MARDI 18 JUIN

09h-10h30. Jean-Marie VIPREY (Université de Franche-Comté), L'Analyse Textuelle des Discours : de la linguistique textuelle à la philologie numérique

11h-12h. Etudes en corpus clos (Pascal MARCHAND, Université de Toulouse)

  • Yves-François LE LAY,  Serge HEIDEN,  Luc MERCHEZ, Bénédicte PINCEMIN (ENS de Lyon), Retour de pêche. Le métier de pêcheur à travers le discours des professionnels français du lac Léman
  • Marylise COTTET, Florence PIOLA, Anne RIVIERE-HONEGGER (Université de Lyon), Paroles d'acteurs : en quoi une analyse de discours peut-elle éclairer la gestion des espèces invasives le long des cours d'eau ?

14h-15h30. Corpus et linguistique : une évidence ? (Jean-Marie VIPREY, Université de Franche-Comté)

  • Catherine PINON (Aix-Marseille Université), Un corpus numérique d’arabe : bilan et perspective
  • Rim BEN YACOUB (Institut Supérieur des Langues de Tunis), Quel corpus pour l’étude des usages discursifs de l’analogie ?
  • Soufiane LANSEUR (Université de Béjaïa), Quel corpus pour étudier les néologismes de la langue de l'économie en Algérie ?

16h-17h. Serge HEIDEN (ENS de Lyon), Développement communautaire de logiciels pour les SHS : l'exemple du logiciel open-source TXM

Lieux

  • IFE - salle de conférence ENS Lyon - 19 allée de Fontenay
    Lyon, France (69)

Dates

  • lundi 17 juin 2013
  • mardi 18 juin 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • corpus de textes, méthode discursive, linguistique, vocabulaire

Contacts

  • Stèphanie de Carrara
    courriel : nombresetmots [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Stèphanie de Carrara
    courriel : nombresetmots [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Corpus de textes : composer, mesurer, interpréter », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 12 juin 2013, http://calenda.org/253064