AccueilLa société au miroir du discours hagiographie

La société au miroir du discours hagiographie

Society through the mirror of hagiographical discourse

Revue Les Cahiers d’Histoire

Les Cahiers d’Histoire journal

*  *  *

Publié le lundi 28 octobre 2013 par Julie Abbou

Résumé

La revue Les Cahiers d’Histoire sollicite des propositions d’articles pour son numéro de l’automne 2014 qui portera sur le discours hagiographique et sera publié sous la direction de Philippe Genequand et de Véronique Olivier. Les personnes intéressées par cette thématique sont invitées à soumettre un texte d’environ 500 mots décrivant sommairement l’article envisagé et les sources privilégiées au plus tard le 15 novembre 2013. Les articles pouvant être rédigés en français ou en anglais et ne dépassant pas les 8 000 mots seront ensuite attendus pour le 1er mai 2014. Ils seront alors soumis au processus habituel d’évaluation de la revue Les Cahiers d’Histoire.

Annonce

Argumentaire

La revue Les Cahiers d’Histoire sollicite des propositions d’articles pour son numéro de l’automne 2014. Ce numéro portera sur le discours hagiographique et sera publié sous la direction de Philippe Genequand et de Véronique Olivier.

Les vecteurs par lesquels les personnages des saints ont été construits sont à la fois imposants et multiples. Ils présentent un corpus considérable auquel s'adjoignent les productions artistiques qui ont été pendant des siècles mises au service de leur culte. Les saints sont mis en scène dans les documents littéraires et liturgiques, comme on peut s'y attendre, mais ils apparaissent aussi dans des documents de nature normative et diplomatique. Ils sont aussi projetés dans l'espace par l'entremise d'images peintes et sculptées et de monuments que l'Église leur dédie et par les institutions laïques qui font figurer leur image sur leurs sceaux, des bornes, etc. L'écriture sur les saints, l'hagiographie, passe donc dans tous les médias.

Le discours hagiographique promouvant la mémoire des vertus des saints, lesquelles témoignent de la magnificence de Dieu, est stylisé — c'est-à-dire qu'il est mis en forme et est articulé par des thèmes et des archétypes — et il est performatif — c'est-à-dire qu'ayant un but d'édification et constituant un réservoir de modèles pour les clercs et pour les laïcs il incite plus qu'il n'informe (M. van Uytfanghe). Ce discours est une fenêtre sur les représentations véhiculées par ses producteurs puisqu'il est imprégné de leur conception du monde. Si les travaux en hagiologie s'intéressent souvent aux saints et à tous les aspects des textes qui nous les font connaître, ce numéro des Cahiers d'histoire veut inspirer des contributions de chercheur.e.s travaillant à partir de ce vaste corpus en le considérant comme un discours à travers lequel perce le monde dans lequel il est élaboré, donc comme un phénomène social, et non pas comme une source d'information sur le saint lui-même ni sur son culte.

Axes thématiques

Les contributions sollicitées sont celles qui mettent en avant la richesse du discours sur les saints, textuel ou figuré, permettant de pénétrer la société et son organisation, ses pratiques, ses croyances et ses représentations et ainsi abordant des thèmes aussi divers que :

  • la folie et la possession
  • le temps, que ce soit sa représentation ou son expérience qui déterminent la façon de se positionner par rapport aux événements passés et d'en rendre compte et qui déterminent les usages que l'on fait du passé et du futur :
  • L'historiographie et la fiction
  • Les présages, les rêves qu'ils soient songes, visions ou cauchemars: comment se passent-ils, d'où proviennent-ils, qu'elles sont leur fonction et leur contenu?
  • La mort, les morts, les revenants, la place des morts dans la société et leur relation avec les vivants
  • Le pouvoir et sa quête de légitimité, qu'il soit personnel ou au contraire promu par l'entremise d'un saint fondateur personnifiant une institution
  • L'architecture, les canons artistiques
  • La structure spatiale de la société, l'extériorité et l'intériorité
  • Les voyages, les pèlerinages et les déplacements
  • Les modèles de sainteté dans ce qu'ils nous apprennent de leurs promoteurs et leur réception chez les fidèles comme chez les clercs
  • Le lien entre les procédés stylistiques et littéraires adoptés par l'auteur et l'idéal qui est promu dans le texte
  • La norme
  • La violence
  • Le corps, la maladie
  • Les constructions socioculturelles du masculin et du féminin, l'identité, les concepts culturel et historique définissant l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte, la maturité
  • Les notions d'autorité, d'auteur, de remploi
  • La musique
  • Les pratiques éditoriales, sens des projets éditoriaux

Si le Moyen Âge occidental occupe une place prépondérante dans ce domaine d'étude en raison de la popularité de ce type de discours à cette époque, les directeurs du numéro souhaitent fortement inciter les antiquisants, les modernistes et les contemporanéistes spécialistes d'Afrique, d'Asie comme du Canada à soumettre une proposition d'article qu'ils soient historien.e.s, anthropologues, etc.

Modalités de soumission

Date de proposition des articles : 15 novembre 2013

Date de tombée des articles : 1er mai 2014

Les personnes intéressées par cette thématique sont invitées à soumettre un texte d’environ 500 mots décrivant sommairement la problématique abordée, l’article envisagé et les sources privilégiées.

Les articles pouvant être rédigés en français ou en anglais et ne dépassant pas les 8 000 mots. Ils seront alors soumis au processus habituel d’évaluation de la revue Les Cahiers d’Histoire.

Les Cahiers d’histoire vous remercient de bien vouloir respecter les règles de présentation en vous référant aux directives (http://www.cahiershistoire.org/directives/index.html) et de lui faire parvenir vos propositions ou toute demande d’information par courriel (publication@cahiershistoire.org)

Responsabilité scientifique

Responsable de publication pour Les Cahiers d'histoire : Steeve Bélanger

Direction du numéro : Philippe Genequand et Véronique Olivier

Comité scientifique :

  • Philippe Genequand
  • Véronique Olivier
  • Yakov Rabkin
  • Maxime Raymond-Dufour

Lieux

  • Département d'histoire, Université de Montréal, Local C-6137, Pavillon Lionel-Groulx - 3150 Jean-Brillant
    Montréal, Canada (H3T 1N8)

Dates

  • vendredi 15 novembre 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • saints, hagiographie, discours, histoire, antiquité, oyen age, religions, christianisme

Contacts

  • Steeve Bélanger
    courriel : info [at] cahiershistoire [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Steeve Bélanger
    courriel : info [at] cahiershistoire [dot] org

Pour citer cette annonce

« La société au miroir du discours hagiographie », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 28 octobre 2013, http://calenda.org/262939