AccueilUne paix pour l'Europe et le monde

Une paix pour l'Europe et le monde

Peace for Europe and the world

Utrecht 1713

*  *  *

Publié le lundi 21 octobre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Ce colloque international cherche à voir comment, après les traités de Westphalie de 1648, s’impose en Europe le modèle du congrès diplomatique qui prépare de grandes recompositions géopolitiques pour établir la paix. Le congrès reste une confrontation maîtrisée où se mesurent des rapports de force. Cela permet d’étudier les pratiques de la négociation qui s’appuient sur la sociabilité des élites et qui utilisent toutes les formes de la communication symbolique pour accompagner la pacification.

Annonce

Colloque international

Présentation

Après de longues négociations, des traités de paix sont signés à Utrecht le 11 avril 1713, suivis d’autres accords, en particulier à Rastadt et à Baden en 1714. Cette paix générale met un terme à un conflit européen qui durait depuis 1701 et a eu des répercussions mondiales, la guerre de Succession d’Espagne. Le tricentenaire de la paix d’Utrecht donne l’occasion de proposer une relecture des traités de 1713-1714.
 
Ce colloque international cherche à voir comment, après les traités de Westphalie de 1648, s’impose en Europe le modèle du congrès diplomatique qui prépare de grandes recompositions géopolitiques pour établir la paix. Le congrès reste une confrontation maîtrisée où se mesurent des rapports de force. Cela permet d’étudier les pratiques de la négociation qui s’appuient sur la sociabilité des élites et qui utilisent toutes les formes de la communication symbolique pour accompagner la pacification.

Le congrès d’Utrecht intègre discrètement les questions économiques, commerciales et coloniales. Nous proposons d’étudier l’intégration des réalités mondiales dans le discours et la pratique diplomatiques, ce que nous pouvons désigner comme diplomatie-monde car la guerre et la paix touchent les domaines coloniaux des pays européens. Une question émerge comme particulièrement importante pour la négociation à la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, c’est celle qui s’intéresse à la
traite des Noirs à travers la question de l’asiento, la fourniture en esclaves des colonies espagnoles.

Grâce à la paix d’Utrecht, cette réunion se propose de considérer aussi les fondements d’une culture de paix. Le monde diplomatique a besoin d’information et une circulation des nouvelles favorise l’émergence d’une opinion publique internationale. Une large réflexion s’élabore aussi pour fortifier le nouvel ordre mondial. Enfin la paix se construit comme événement historique. Nous aborderons donc la célébration et la postérité de la paix d’Utrecht

Lieux      

24 octobre 2013 : Archives du Ministère des Affaires étrangères, La Courneuve
25 octobre 2013 : Colegio de España – Collège d’Espagne Cité universitaire de Paris
26 octobre 2013 : Université Paris-Sorbonne

Programme

24 octobre 2013

9h -12h30 –Introduction : Vers une Europe en paix.

  • Eric SCHNAKENBOURG (Nantes). La paix à l’Ouest et la guerre en Baltique : les tentatives de restauration de la paix dans le Nord à l’époque du congrès d’Utrecht (1713-1714)
  • Stefano ANDRETTA (Rome). Rome, l’Italie et la paix d’Utrecht.
  • Marsha FREY (Manhattan, Kansas). The Peace of Utrecht and the Confessional Issue.
  • Géraud POUMAREDE (Bordeaux). Le congrès d’Utrecht vu de Venise.
  • Linda FREY (Missoula, Montana). The Peace of Utrecht and the Question of Servitudes 

14h30-18h30 –Recomposer la monarchie espagnole

  • José -Manuel de BERNARDO ARES (Cordoue). Les lettres entre Louis XIV et Philippe V en 1713
  • María de Los Angeles PEREZ-SAMPER (Barcelone). Las damas ante la paz
  • Joaquim ALBAREDA (Barcelone). L´Espagne et la négociation d´Utrecht: céder le moins pour conserver le principal
  • Rosa María ALABRÚS (Barcelone). Cataluña ante el tratado de Utrecht : informació y opinión
  • María Victoria LÓPEZ-CORDÓN (Madrid). El negociador conversador: el marqués de Monteleón, una vida más alla de las cartas
  • Virginia LEÓN SANZ (Madrid). El exilio austracista en la Corte de Viena ante la Paz de Utrecht.
  • Núria SALLÉS VILASECA (Barcelone). Against Utrecht: The News from the North and the Exploration of the Baltic by the Agents of Philip V of Spain.
  • Rik OPSOMMER (Gand-Ypres). Le destin d’Ypres (1648-1715)

25 octobre 2013

9h30-12h30 –La diplomatie-monde

  • Gilles HAVARD (Paris). La question des Américains (Indiens d’Amérique) dans le traité d'Utrecht
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO (Paris). Le Code Noir, l’asiento et Louis XIV : le tournant négrier de la France moderne
  • Makhroufi TRAORÉ (New York). La diplomatie des femmes dans le conflit entre la France et la Grande-Bretagne en Senegambie, 1701-1714: Laat-Sukabe Faal, Andre Brue et la Reine-mère Ngonee Jeey.
  • Stéphane BLOND (Evry Val d’Essonne). Cartographier le monde après la paix d’Utrecht.
  • Massimiliano VAGHI (Milan). Les gouverneurs-diplomates en Inde après les traités d’Utrecht.
  • Matthieu GELLARD (Paris). Présence des Européens dans la péninsule indochinoise au temps d’Utrecht

14h30-18h30 –Le modèle du congrès de paix

  • Laurent PERRILLAT (Annecy). La paix d’Utrecht et les États de Savoie
  • Indravati FÉLICITÉ (Paris). Les Hanséates à Utrecht
  • François BRIZAY (Angers). La paix d’Utrecht vue de l’ambassade de France à Rome
  • Fabrice BRANDLI (Genève). Genève et la paix d’Utrecht : l’intégration de la République dans l’Europe des princes
  • Albane PIALOUX (Paris). 1713 entre Paris et Rome : tensions, efforts de médiation et volonté de paix
  • Bruno DEMOULIN (Liège). Wittelsbach et Liégeois au temps d’Utrecht
  • François PERNOT (Paris-Cergy). Le duc de Lorraine dans la recomposition géopolitique
  • Ferenc TÓTH (Budapest). La question hongroise et la paix d’Utrecht
  • Guillaume HANOTIN (Bordeaux). L’Amérique espagnole au congrès d’Utrecht

26 octobre 2013

9h30-12h30 – Les pratiques de la négociation

  • Simon SURREAUX (Paris). Négocier en maréchal de France : Huxelles et Villars, des chefs de guerre faiseurs de paix
  • Niels MAY (Paris). Plénipotentiaires ou ambassadeurs ?
  • Sylvain LLORET (Paris). Défendre le négoce français en Espagne : l’agent général de la Marine et du commerce de France à Madrid et le congrès d’Utrecht
  • Guido BRAUN (Bonn). Langues et culture de la diplomatie autour de 1700
  • Alexandre TESSIER (Paris). Une refondation de l’Europe postale après Utrecht
  • François TERNAT (Rouen). La persistance des questions coloniales d’Utrecht à Aix-la-Chapelle

14h30- 18h30 – Culture de paix

  • Stéphane JETTOT (Paris). La mémoire d’Utrecht en Angleterre
  • Marion BRÉTÉCHÉ (Paris). Publier la paix dans la presse francophone
  • Bernd KLESMAN (Cologne). La paix d’Utrecht et l’opinion publique en Allemagne
  • Frederik DHONDT (Gand). La consolidation juridique du système des traités d’Utrecht et de Rastatt par la diplomatie franco-anglaise (1713-1725)
  • Bruno ARCIDIACONO (Genève). Utrecht et la paix perpétuelle
  • Isabelle DASQUE (Paris). La représentation de la paix d’Utrecht dans le monde diplomatique du XIXe siècle
  • Charles-Édouard LEVILLAIN (Paris). Winston Churchill, historien de la paix d’Utrecht
  • Robert von FRIEDEBURG (Rotterdam). The Perception of France and French Foreign Politics in Germany in the Wake of the Peace of Utrecht

Organisation

Groupe Diplomatie et Paix (Universités Bordeaux 3, Nantes, Paris-Sorbonne)
Daniel AZNAR, Lucien BÉLY, Marion BRÉTÉCHÉ, Indravati FÉLICITÉ, Pauline FERRIER, Matthieu GELLARD, Stéphane GENÊT, Bertrand HAAN, Guillaume HANOTIN, Stéphane JETTOT, Rémi MATHIS, Sylvain LLORET, Niels MAY, Albane PIALOUX, Géraud POUMAREDE, Eric SCHNAKENBOURG, Jean-Charles SPEECKAERT, Simon SURREAUX, François TERNAT, Alexandre TESSIER, Makhroufi Ousmane TRAORÉ, Corinne THÉPAUT-CABASSET
       
Avec l’aide des institutions suivantes :
 
- Université Paris-Sorbonne : Barthélémy JOBERT
Centre Roland Mousnier UMR 8596 : Denis CROUZET, Évelyne VETTESSE
CLEA EA 4083 : Araceli GUILLAUME-ALONSO
Conseil scientifique : Pascal AQUIEN
IRCOM : Denis CROUZET, Farida VIDAL
École doctorale II Histoire moderne et contemporaine : Jacques-Olivier
BOUDON
 
- LABEX « Écrire une Histoire Nouvelle de l’Europe » (Université
Paris-Sorbonne et Panthéon-Sorbonne) : Eric BUSSIÈRE, Denis CROUZET
 
- Direction des  Archives du Ministère des Affaires étrangères et
européennes : Richard BOIDIN, Frédéric du LAURENS, Isabelle RICHEFORT,
Pascal EVEN, Isabelle NATHAN
 
- Institut Jaume Vicens i Vives de l’Universitat Pompeu Fabra (Barcelone) :
Joaquim ALBAREDA –SALVADÒ
Programme « España y los tratados de Utrecht (1712-1714) » (HAR2011-26769).
Ministerio de Economía y Competitividad.
« Grup d'Estudi de les Institucions i de la Societat a la Catalunya Moderna
(s. XVI-XIX) »
(2009 SGR 00318). Generalitat de Catalunya.
 
- Association des amis des archives diplomatiques : François PLAISANT
 
- Colegio de España en París : Juan OJEDA, Stéphanie MIGNIOT
 
- CRHIA de l’Université de Nantes : Michel CATALA

Lieux

  • Archives du Ministère des Affaires étrangères – La Courneuve - 3, rue Suzanne Masson
    La Courneuve, France (93126)
  • Amphithéâtre Guizot – Université Paris-Sorbonne | Collège d’Espagne – Cité universitaire de Paris - 17, rue de La Sorbonne | 7E boulevard Jourdan
    Paris, France (75005 | 75014)

Dates

  • jeudi 24 octobre 2013
  • vendredi 25 octobre 2013
  • samedi 26 octobre 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Utrecht, congrès, Louis XIV, diplomatie

Contacts

  • Groupe Diplomatie et Paix
    courriel : colloque [dot] utrecht [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Matthieu Gellard
    courriel : matthieu [dot] gellard [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Une paix pour l'Europe et le monde », Colloque, Calenda, Publié le lundi 21 octobre 2013, http://calenda.org/263687