AccueilPolyphonies franco-chinoises : représentations, dynamiques identitaires et didactique

Polyphonies franco-chinoises : représentations, dynamiques identitaires et didactique

Franco-Chinese polyphonies: representations, identity and didactical dynamics

*  *  *

Publié le vendredi 10 janvier 2014 par Julie Abbou

Résumé

Le monde chinois (RPC, Taiwan, les diasporas) et l’espace francophone autrefois considérés comme géographiquement, culturellement et linguistiquement distants sont désormais amenés dans bien des domaines à se rapprocher, se rencontrer et parfois s’entrechoquer. Cherchant à dépasser la relation binaire Chine/Occident afin d’en restituer le complexe et le diffus, c’est en termes de convergence, d’articulation et de circulation dans l’entre-deux franco-chinois que nous nous demanderons comment se construisent les connaissances et comment se déploient les identités multiples.

Annonce

Colloque organisé par le LICIA (Langages, Interactions Culturelles, Identités et Apprentissages) équipe de recherche de l’UCO au CoDiRe (Université de Nantes) – EA 4643 en partenariat avec le Centre de Recherche Textes et Francophonies de l’Université de Cergy-Pontoise (CRTF) – EA 1392 du 27 au 29 novembre 2014 à l’Université Catholique de l’Ouest à Angers – France.

Argumentaire

Le monde chinois (RPC, Taiwan, les diasporas) et l’espace francophone autrefois considérés comme géographiquement, culturellement et linguistiquement distants sont désormais amenés dans bien des domaines à se rapprocher, se rencontrer et parfois s’entrechoquer. Cherchant à dépasser la relation binaire Chine/Occident afin d’en restituer le complexe et le diffus, c’est en termes de convergence, d’articulation et de circulation dans l’entre-deux franco-chinois que nous nous demanderons comment se construisent les connaissances et comment se déploient les identités multiples.

Dans un contexte de mutations et de redéfinitions des notions de « frontière », de « culture », d’ « identité », de « compétence », la didactique des langues et des cultures s’interroge sur les moyens de promouvoir la diversité des langues et la reconnaissance de la pluralité des individus. Pour penser l’hybride, le segmentaire et l’hétérogène (Abdallah- Pretceille : 2008/2012), la réflexion de ce colloque se situera à l’intersection des espaces francophone et sinophone, là où ils peuvent se croiser, se chevaucher, s’interpénétrer, voire se heurter, se rejeter.

Cette thématique s’insère dans le cadre d’une réflexion globale sur la pluralité des pratiques linguistiques, langagières et culturelles, sur la diversité des contextes et des situations de contacts de langues, sur l’évolution des plurilinguismes et des mobilités et de leur éventuelle didactique. Les communications attendues concernent principalement mais non exclusivement la didactique des langues (DDL), la didactique du français langue étrangère (FLE), la didactique du chinois langue étrangère (CLÉ), la littérature comparée, la littérature francophone, la sociolinguistique et les disciplines artistiques biculturelles ou bilingues.

Le champ de réflexion du colloque se situant au carrefour de plusieurs disciplines, chaque contributeur pourra travailler selon les approches méthodologiques et les outils qui conviennent à ses orientations et à ses objectifs. Cependant quel que soit l’axe méthodologique choisi, la prise en compte du pluriel et du complexe dans l’analyse devra constituer une priorité. L’approche anthropologique de la didactique des langues et des cultures pourra être une approche privilégiée. Comme l’affirment Augé et Colleyn (2004) : «  L’ensemble des méthodes, des observations et des analyses de l’anthropologie peut aider à expliquer la complexité d’un monde contemporain en proie aux mouvements contradictoires d’une prolifération des diversités et d’une abolition des barrières ». Afin de penser en termes de diversité ou d’hétérogénéité plutôt qu’en termes de différence ou de catégorie, une approche qui met l’altérité et non pas la culture au centre de la réflexion sera privilégiée : « Une anthropologie des identités plutôt que des cultures » (Ericksen 2001).

Axes thématiques

Le colloque se structurera  autour des quatre axes suivants :

Axe 1 : Mobilité étudiante : Parcours, enjeux et objectifs

La Chine est actuellement le second pourvoyeur d’étudiants étrangers en France. Cette mobilité vers la France appelle à diverses interrogations ; quelles en sont les caractéristiques, les enjeux et les ressorts ?

  • Parcours des étudiants chinois, motivations, formations suivies, objectifs poursuivis.
  • Place du goût pour la langue et la culture françaises dans le choix de la France comme pays d’étude.
  • Propositions en termes de politiques linguistiques concernant cette mobilité.
  • Les élèves, les étudiants français /francophones partent aussi en Chine ; pour des stages, des séjours d’échange, des séjours linguistiques et culturels ; bénéfices et difficultés de ce type d’expérience.

Axe 2 : Évolution des représentations et des dynamiques identitaires

Le statut de la Chine, celui de la langue et de la culture chinoise sur le plan international a considérablement évolué ces dernières années ; cela entraîne une modification des représentations. Quelles sont les évolutions concernant les représentations mutuelles ? Quelles sont les variables inter-reliées qui construisent actuellement le discours sur la langue et la culture chinoises ? Sur la langue et la culture françaises dans le monde chinois ?

  • Les représentations de la France /de la Chine dans les écrits en français, en chinois (Essais, manuels, documents didactisés, médias…) comme dans les discours oraux.
  • Le rapport dialectique qu’entretiennent langue(s), identité(s) et culture(s) dans les situations de bi-plurilinguisme français-chinois et /ou de mobilité.
  • Les représentations de la Chine dans la littérature contemporaine en français.

Axe 3 : Enseignement et apprentissage des langues

Depuis quelques années, on constate une très forte augmentation du nombre d’apprenants de chinois, en France et dans le monde. Ce positionnement radicalement nouveau de la langue chinoise dans l’espace social et éducatif entraine de nombreux questionnements concernant l’enseignement et l’apprentissage de cette langue. Quels sont les fondements, les orientations et les pratiques de cette discipline émergente qu’est le chinois langue étrangère (CLÉ) ? Quels liens et quelles passerelles s’établissent avec la didactique des langues européenne ?

Par ailleurs le français apparait plus présent dans les répertoires de langues des locuteurs sinophones ; l’enseignement et l’apprentissage du français se développe en Chine ; les étudiants chinois se déplacent en nombre pour faire leurs études en France. Quelles adaptations, quelles évolutions ce mouvement entraine-t-il de la part des acteurs de l’enseignement du français ?

  • Les méthodologies, les approches didactiques, l’analyse de matériel d’enseignement (manuels, supports…).
  • La formation des enseignants.
  • L’apprentissage du français par les publics chinois.
  • Le développement de la f/Francophonie dans l’espace économique, culturel et éducatif chinois.

Axe 4 : Approches des arts, de la littérature et de la culture

Quelles sont les voies créatives d’expression et de recomposition identitaire engendrées par l’hybridation des imaginaires, le métissage des manières d’agir, de produire et de penser franco-chinois ? A quelles redéfinitions des classifications esthétiques, des catégorisations culturelles, intellectuelles actuelles, les productions métissées nous invitent-elles ? (Les relations, oppositions entre écrits et images, art poétique et art visuel, etc.).

  • Inscription des artistes, des écrivains chinois d’expression française dans le champ conceptuel de la francophonie littéraire, artistique, culturelle.
  • Production  par des artistes francophones d’œuvres inspirées par ou inscrites dans la tradition chinoise (calligraphie, peinture, BD, films, littérature, etc.).
  • Création, diffusion de produits, de recherches, d’évènements  interculturels franco-chinois.

L’axe 4 se prolongera en un deuxième temps par une journée de rencontres-débats avec des acteurs de la création artistique franco-chinoise contemporaine (écrivains, peintres calligraphes, cinéastes, critiques d’art, éditeurs…) ainsi qu’une exposition d’œuvres d’art produites par des artistes du domaine en février 2015 à l’université de Cergy-Pontoise.

Invités :

  • ž Joël Bellassen, Inspecteur général de chinois
  • ž François Cheng, Poète, Écrivain, Académicien français (à confirmer)
  • ž Dominique Desjeux, Anthropologue, Paris 5
  • ž Fu Rong, Professeur en didactique des langues et des cultures à l’Université des Études étrangères de Beijing (BFSU)
  • ž Emmanuel Lincot, Directeur de la Chaire des Etudes Chinoises Contemporaines à l’ICP ; Rédacteur en chef de la revue Monde chinois Nouvelle Asie
  • ž Shan Sa, Romancière, Poète, Peintre, Calligraphe (à confirmer)
  • ž Fabienne Verdier, Calligraphe (à confirmer)
  • ž Geneviève Zarate, Professeure en didactique des langues et des cultures

Partenaires : Conseil général des Pays de la Loire et Conseil général de l’Ile de France, Conseil régional des Pays de la Loire, Institut Confucius d’Angers, Angers Loire Métropole.

Proposition de communication

Les propositions de communication devront être envoyées au plus tard pour le 15 avril 2014.

  • Les propositions de communication comporteront, dans un fichier au format Word ou Open Office :
    • Titre
    • Nom et prénom de l’auteur / des auteurs
    • Adresse électronique de l’auteur / des auteurs
    • Mots-clés (5 maximum)‏
    • Axe(s) choisi(s)‏
    • Résumé (3000 signes maximum, espaces inclus)‏
    • Références bibliographiques essentielles (8 maximum)‏
  • Deux modalités différentes de communication sont possibles :
    • des communications scientifiques « individuelles » (présentées par une ou plusieurs personnes, mais  composant une seule intervention)‏
    • des communications scientifiques regroupées en fonction d’une thématique commune ou en débat, pour constituer un symposium ou une table ronde (4 interventions maximum, dont possiblement un discutant).
  • Langues de communication : Les communications se feront principalement en français. Des communications dans d’autres langues sont envisageables, sous réserve que le/la communicant(e) indique explicitement dans sa proposition de communication ce qu’il compte mettre en œuvre pour que son propos soit accessible à un public francophone.

Frais d’inscription

Communicants : 100 € 

Étudiants et public non communicant : 30 €

Responsables

Comité d’organisation

Équipe Licia – CoDire : Adrien Arnaud,Aude Brochard, Marie-Noëlle Cocton, Hélène Favreau, Mathieu Josselin, Yves Loiseau, Marion Perrier, Vincent Robin, Sophie Roch, Albin Wagener, Wei YuanQi, Yu Yilan, YU Xi.

Secrétariat : Marie-Laure Valles, Yolande Gaurion

Adresse : IPLV, Université catholique de l’Ouest, 3 Place André Leroy, 49100 Angers- France.

Conseil scientifique

  • Bernard Allanic, Université Rennes 2 – France
  • Marie-Madeleine Bertucci, Université de Cergy-Pontoise – France
  • Joël Bellassen, Inalco – France
  • Olivier Bertrand, Université de Cergy-Pontoise – France
  • Véronique Castellotti, Université François Rabelais de Tours – France
  • Dominique Desjeux, Université Paris 5 – France  
  • Pascale Elbaz, Inalco (équipe ASIEs) – France
  • Fu Rong, Université des Études Étrangères de Beijing (BFSU) – Chine
  • Stefana-Olga Galatanu, Université de Nantes – France
  • Julien Kilanga, Université d’Angers – France
  • Eric Lefebvre, Musée national des arts asiatiques - Guimet, – Paris - France
  • Françoise Lelièvre, Université Catholique de l’Ouest – France
  • Emmanuel Lincot, Institut Catholique de Paris - France
  • Catherine Mayaux, Université de Cergy-Pontoise – France
  • Muriel Molinié, Université de Cergy-Pontoise – France
  • Gabrielle Parker, Université Middlesex – Angleterre
  • Anne Prouteau, Université Catholique de l’Ouest, Angers – France
  • Pamela Sing, Université de l’Alberta – Canada
  • Than-Vân Ton-That, Université Paris - Est Créteil – France
  • Dominique Ulma, Université d’Angers – France
  • Xie Yong, Université des Études Étrangères de Canton – Chine
  • Jane Yang, Université Fujen, Taipei – Taïwan
  • Geneviève Zarate,Inalco, Paris – France
  • Zhang Yingde, Université Paris 3 – France  
  • Zheng Lihua, Université Sun Yatsen, Canton – Chine

Calendrier

Diffusion et mise en ligne : décembre 2013

Réception des résumés : pour le 14 avril 2014

Les décisions des comités scientifique et d’organisation seront diffusées fin mai 2014.

Les textes finaux soumis pour publication (avec sélection du CS) devront être remis dans un deuxième temps, au plus tard courant janvier 2015.

 Dates et lieu du colloque : 27, 28 et 29 novembre 2014, Université Catholique de l’Ouest à Angers- FRANCE

http://www.uco.fr/evenements/colloquepolyphonies/

Lieux

  • Université Catholique de l’Ouest - 3 Place André Leroy
    Angers, France (49)

Dates

  • mardi 15 avril 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • pluralité des pratiques lingusitiques, didactique des langues, DDL, didactique du français langue étrangère, FLE, didactique du chinois langue étrangère, CLÉ, littérature comparée, littérature francophone, sociolinguistique,

Contacts

  • Béatrice Bouvier Laffitte
    courriel : beatrice [dot] bouvier-laffitte [at] uco [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Yolande Gaurion
    courriel : yolande [dot] gaurion [at] uco [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Polyphonies franco-chinoises : représentations, dynamiques identitaires et didactique », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 10 janvier 2014, http://calenda.org/273713