AccueilFrontières de la chronique

Frontières de la chronique

The borders of the chronic

Carnets, revue électronique d’études françaises

Carnets - French studies e-journal

*  *  *

Publié le lundi 03 février 2014 par Luigia Parlati

Résumé

La revue électronique d'études françaises Carnets lance un appel à contribution pour le premier numéro de sa IIe série, autour du sujet de la chronique. L'équipe éditoriale vous invite à réfléchir à la chronique en tant que genre littéraire et à ses frontières avec d'autres genres et même d'autres domaines tels que l'histoire, le journalisme ou la critique, selon différents axes thématiques ou formels. Que vous soyez spécialiste de littérature française médiévale, classique, romantique, réaliste ou surréaliste, ce genre ne saurait manquer de vous concerner et de vous interpeler, car il traverse toutes les époques et tous les courants.

Annonce

Argumentaire

Carnets, revue électronique d’études françaises

IIe série - 2014

Issue du rapport entre la parole et le temps et, plus spécifiquement, du déplacement du réel dans l’écriture, la chronique est partagée entre la mémoire de longue durée, la peinture du passage du temps et la saisie du moment.

Portant sur la conscience du temps qui passe ou la mise en évidence de l’actualité et du quotidien, mais aussi bien sur la quête des origines et la mythification de l’histoire, la chronique littéraire est un genre qui ne cesse d’évoluer et de s’adapter aux mutations des perceptions du temps. De la représentation d’un temps chronologique et de l’enregistrement des faits historiques, pour la glorification du présent (ainsi, par exemple, dans les grandes chroniques ou les chroniques à portée plus biographique ou mémorialiste du Moyen Age), à l’instantané de la pensée et de la vie, qui fait de ce genre celui de l’expérience personnelle; de la subjectivité du regard sur le temps aux perceptions partagées du monde, dans les correspondances ou la presse; entre l’érudition et la conversation; entre l’éloge des patrons et des commanditaires ou le mécénat ; entre une fonction sociale de grande portée et la consommation de masse; de la forme indépendante à l’insertion ou à l’adaptation à d’autres formes génériques; la chronique est un genre infiniment malléable et hybride où se mêlent le fait et la subjectivité de celui qui témoigne de son temps, le souci du réel et la critique.

S’agit-il d’écrire le temps du monde ou le temps du moi? La chronique est-elle un genre littéraire ou historique? Ou ne serait-elle pas plutôt une forme transgénérique, témoin paradigmatique de l’éclatement des genres? Quelles sont les fonctions de la chronique? Quelles en sont les formes, les métamorphoses ou les déformations?

Que vous soyez spécialiste de littérature française médiévale, classique, romantique, réaliste ou surréaliste, ce genre ne saurait manquer de vous concerner et de vous interpeller, car il traverse toutes les époques et tous les courants.

Nous vous invitons donc à réfléchir à la chronique en tant que genre littéraire et à ses frontières avec d'autres genres et même d'autres domaines tels que l'histoire, le journalisme ou la critique, selon différents axes thématiques ou formels. Il s’agirait ainsi:

Soit de proposer une réflexion théorique sur la chronique en tant que genre littéraire, en posant la question de son statut et de ses frontières avec d’autres genres, comme l’essai, les genres épistolaires, voire avec des genres plus fictionnels comme le conte, la nouvelle ou le feuilleton littéraire ; sans négliger sa remarquable capacité d’intégration à d'autres genres tels que le roman, ou même la poésie, le poème en prose en particulier.
Soit de vous intéresser à la chronique à des époques singulières : Moyen Age (les Chroniques, les Chroniqueurs...) ; XVIème siècle (Chroniques Gargantuines, Essais de Montaigne, littérature populaire...) ; XVIIème siècle (Lettres de Mme de Sévigné, Mémoires de Saint-Simon...) ; XVIIIème siècle (critique d'art de Diderot, écrits de toute sorte des philosophes...) ; XIXème siècle (révolution du genre avec le développement sans précédent de la presse et de la critique) ; et, bien évidemment, les XXème et XXIème siècles, que l'on peut considérer comme un nouvel âge d'or de la chronique.

Modalités de soumission

Taille des articles: maximum 40.000 caracteres (espaces inclus)

Délai de soumission des propositions d’articles : 15 mai 2014

Organisation: APEF (Association Portugaise d'Études Françaises)

Contact: carnetsapef@gmail.com

Protocole de rédaction avec les consignes de mise ne page 

Comité scientifique

  • Alfonso Saura (Univ. de Murcia, Espanha)
  • Alicia Piquer Devaux (Univ. Barcelona, Espanha)
  • Alicia Yllera (Univ. Nacional de Educação à Distância, Espanha)
  • Ana Paiva Morais (Univ. Nova de Lisboa, Portugal)
  • Ana Paula Coutinho (Univ. do Porto, Portugal)
  • Bruno Blanckeman (Univ. Sorbonne Nouvelle - Paris III, França)
  • Catherine Dumas (Univ. Sorbonne Nouvelle- Paris III, França)
  • Charmaine Anne Lee (Univ. de Salerno, Itália)
  • Clara Ferrão Tavares (Instituto Politécnico de Santarém, Portugal)
  • Christine Zurbach (Univ. de Évora, Portugal)
  • Cristina Robalo Cordeiro (Univ. de Coimbra, Portugal)
  • Daniel-Henri Pageaux (Univ. Sorbonne Nouvelle-Paris III, França)
  • Daniel Maggetti (Univ. de Lausanne, Suiça)
  • Encarnación Medina Arjona (Univ. de Jaén, Espanha)
  • Eric Fougère (CRLV, Univ. Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, França)
  • Florica Hrubaru (Univ. Ovidius, Constanta, Roménia)
  • Francisco Lafarga (Univ. de Barcelona, Espanha)
  • Franc Schuerewegen (univ. de Anvers, Bélgica)
  • François Provenzano (Univ. de Liège, Bélgica)
  • Georges Forestier (Univ. Paris-Sorbonne, Paris IV, França)
  • Gérard Danou (Univ. Paris Diderot, Paris VII, França)
  • Helena Buescu (Univ. de Lisboa, Portugal)
  • Ignacio Ramos Gay (Univ. de Valência, Espanha)
  • Jacques Isolery (U. de Corse)
  • Jean-Louis Chiss (Univ. Sorbonne Nouvelle-Paris III, França)
  • Jean-Michel Adam (Univ. de Lausanne, Suiça)
  • JeanYves Guérin (Univ. Sorbonne Nouvelle-Paris III, França)
  • José Oliver Frade (Univ. de la Laguna, Canárias)
  • Kelly Basílio (Univ. de Lisboa, Portugal)
  • Lucie Lequin (Univ. Concordia, Montréal, Canadá)
  • Manuel Bruña Cuevas (Univ. de Sevilha, Espanha)
  • Marc Fumaroli (Collège de France, Académie Française)
  • Marc Quaghebeur (Archives et Musée de la Littérature, Bruxelas, Bélgica)
  • Maria Alzira Seixo (Univ. de Lisboa, Portugal)
  • Maria de Lourdes Câncio Martins (Univ. de Lisboa)
  • Maria Eduarda Keating (Univ. do Minho, Portugal)
  • Maria João Brilhante (Univ. de Lisboa, Portugal)
  • Maria Paula Mendes Coelho (Univ. Aberta, Portugal)
  • Marta Teixeira Anacleto (Univ. de Coimbra, Portugal)
  • Martial Poirson (Univ. Stendhal-Grenoble 3, França)
  • Michel Delon (Univ. Paris-Sorbonne, Paris IV, França)
  • Ofélia Paiva Monteiro (Univ. de Coimbra, Portugal)
  • Paul Aron (Univ. Libre de Bruxelles, Bélgica)
  • Simon Gaunt (Univ. King’s College, Londres, Reino Unido)
  • Véronique Le Ru (Univ. de Reims, França)
  • Vincent Jouve (Univ. de Reims, França)
  • Wladimir Krysinski (Univ. de Montréal, Canadá)

 

Dates

  • jeudi 15 mai 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • chronique, études françaises, littérature française, journalisme

Contacts

  • Dominique Faria
    courriel : carnetsapef [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Dominique Faria
    courriel : carnetsapef [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Frontières de la chronique », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 03 février 2014, http://calenda.org/274873