AccueilLe récit de guerre comme source d'histoire, de l'Antiquité à la période moderne

Le récit de guerre comme source d'histoire, de l'Antiquité à la période moderne

The war as source of history, from Antiquity to the Modern period

*  *  *

Publié le mercredi 26 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

La journée d'études « le récit de guerre comme source d'Histoire de l'Antiquité à la période moderne » se propose d'aborder un éventail des méthodes des historiens pour faire du récit de guerre, une source pertinente. Les récits abordés sur la longue durée seront aussi examinés, du point de vue de leur caractère générique.

Annonce

Argumentaire

Le projet « le récit de guerre comme source d’histoire » est né de la collaboration entre six laboratoires : CeTHiS, GRHis, Orient & Méditerranée, HeRMA, POLEN et ANHIMA. Il regroupe près de quarante chercheurs de toutes périodes et de toutes disciplines historiques. Après la première journée d’étude (Blois, 10 octobre 2013) consacrée à la place des civils dans les récits de guerre, cette seconde journée abordera les récits de guerre, comme sources mais aussi comme genre. Sera interrogé l’éventail des méthodes permettant de constituer les récits de guerre en sources d’histoire pertinentes, méthodes qui vont de la contextualisation, y compris culturelle, jusqu’à l’analyse des processus de reconstruction et de réécriture des faits. Pour l’exploitation des récits de guerre en tant que caractéristiques d’un groupe social ou d’une forme particulière de conflit, sera discutée la valeur comparée de l’approche quantitative par mise en série et de l’approche par événement-type. Il sera enfin tenu compte du caractère générique du récit de guerre, un genre dont les conventions et la réception informent la production. On s'interrogera tout particulièrement sur la fonction et la crédibilité des données chiffrées livrées dans les récits de guerre, et sur la possibilité de confronter les différents supports d’un même récit (écrits, images).

Programme

Mardi 25 mars

13h30 – accueil des participants
14h00 – Michèle Virol (GRHis) : introduction

Thème 1 : réécritures et reconstructions des faits dans le récit de guerre

  • 14h30 – Mathieu Engerbeaud (HeRMA) : « Masquer la défaite ? L’interruption des combats par les éléments naturels dans le récit des guerres romaines (Ve-IIIe siècle av. J.-C.) »
  • 15h00 – Françoise Michaud-Fréjaville (POLEN): « De Christine de Pizan à Anatole France : embellissements des récits des campagnes de Jeanne d’Arc »

15h30 – discussion et pause

  • 16h15 – Sergio Boffa (Musée communal de Nivelles) : « Raconter le combat singulier au Moyen Âge : un défi impossible ? »
  • 16h45 – Michel Biard (GRHis) : « Une guerre qui ne tue pas, ou si peu… Les blessures et la mort dans le Recueil des actions héroïques et civiques des républicains français (1794) »

17h15 – discussion
17h30 – clôture de la première journée

Mercredi 26 mars

09h30 – accueil des participants

Thème 2 : les libertés du récit et les faits de guerre

  • 10h00 – Pierre Cosme (GRHis) : « Les silences des récits de guerre autour d’Actium »
  • 10h30 – Margarida Maria de Carvalho (Université d’Etat de Sao Paulo – Campus de Franca) : « La mort de l’empereur Julien dans la guerre contre les Perses : qualité des témoignages d’Ammien Marcellin et de Libanios »
  • 11h00 – Marino Vigano (Archivio Storico Civico, Milan) : « Guerre, violence, « composition » dans les sources manuscrites sur Jean-Jacques Trivulce, maréchal de France (Crema 1442 – Chartres 1518) »
  • 11h30 – Gilles Grivaud (GRHis) : « L’oeil du militaire, l’oeil du civil : regards divergents dans les récits de la guerre de Chypre (1570-1571) »

12h00 – discussion
12h30 – déjeuner

Thème 3 : le récit de guerre comme genre

  • 14h30 – Jean-Michel Carrié (ANHIMA) : « Conventions narratologiques et schémas actantiels dans le récit de guerre romain : permanences et écarts »
  • 15h00 – Eric Durot (Académie de Créteil) : « Le récit su siège de Metz (1552) par le duc de Guise ou la valorisation de soi »
  • 15h30 – Fadi El Hage (Académie de Créteil) : « Construire la source : le récit de guerre dans les Mémoires et Souvenirs d’officiers à l’époque moderne »

16h00 – discussion et pause

  • 16h45 – Hervé Drévillon (Centre de Recherches d’histoire moderne-EA 127) : « Le récit de guerre et ses échelles »
  • 17h15 – Sylvie Crogiez-Pétrequin (CeTHiS): conclusions

Renseignements et inscription 

GRHis - Université de Rouen, UFR des Lettres et Sciences Humaines Rue Lavoisier – 76821 Mont-Saint-Aignan cedex

Lieux

  • rue Lavoisier
    Rouen, France (76)

Dates

  • mardi 25 mars 2014
  • mercredi 26 mars 2014

Mots-clés

  • récit de guerre, source, genre, antiquité, période moderne

Contacts

  • Florence Lepouze
    courriel : florence [dot] lepouze [at] univ-rouen [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Michèle Virol
    courriel : michele [dot] virol [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le récit de guerre comme source d'histoire, de l'Antiquité à la période moderne », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 26 février 2014, http://calenda.org/277958