AccueilViolence et politique de l'Antiquité à nos jours

Violence et politique de l'Antiquité à nos jours

Violence and politics from Antiquity to the present day

*  *  *

Publié le mardi 01 avril 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Selon le mot de Karl Marx, la violence est l’accoucheuse de l’histoire et, au centre de l’histoire, qu’on le veuille ou non, se dresse le politique avec son cortège d’acteurs qui, périodiquement, entretiennent, écartent ou subissent la violence sous diverses formes, parfois dans la brutalité la plus extrême. Les contradictions sautent aux yeux : en créant le droit et la justice, le politique est censé réprimer et éradiquer la violence ; l’organisation sociale elle-même semble être une réponse au chaos primitif et à la violence de la horde primitive. Voilà quelques réflexions qui guideront cette journée d’étude transhistorique consacrée aux rapports entre violence et politique.

Annonce

Argumentaire

Selon le mot de Karl Marx, la violence est l’accoucheuse de l’histoire et, au centre de l’histoire, qu’on le veuille ou non, se dresse le politique avec son cortège d’acteurs qui, périodiquement, entretiennent, écartent ou subissent la violence sous diverses formes, parfois dans la brutalité la plus extrême. Les contradictions sautent aux yeux : en créant le droit et la justice, le politique est censé réprimer et éradiquer la violence ; l’organisation sociale elle-même semble être une réponse au chaos primitif et à la violence de la horde primitive. En réalité, bien souvent, les systèmes politiques en place naissent dans la violence ou se maintiennent grâce à elle,. Ironie de l’histoire : il arrive aussi que les acteurs politiques, parfois agents ou complices de la violence, en soient les victimes. Voilà quelques réflexions qui guideront cette journée d’étude transhistorique consacrée aux rapports entre violence et politique.

Programme

  • 9h30 - Cinzia Bearzot, Histoire grecque, Milan, Università Cattolica del Sacro Cuore La violence de l’État en Grèce ancienne : la condamnation à mort sans jugement
  • 10h15 - Bernard Eck, Histoire grecque, Grenoble, UPMF La condamnation à mort des chefs politiques et militaires dans le monde grec classique

11h00 - Pause

  • 11h15 - Marie-Claire Ferriès, Histoire romaine, Grenoble, UPMF Permis de tuer : l’assassinat, degré ultime de la politique ?
  • 14h00 - Bernadette Martel-Thoumian, Histoire médiévale, Grenoble, UPMF Pouvoir et justice sous les derniers Circassiens (872-923/1468-1517)
  • 14h45 - Almudena Delgado, Histoire et civilisation espagnoles, Grenoble, Univ. Stendhal Violence et politique dans le monde hispanique : pratiques, discours et représentations (XIXe-XXe siècles)

15h30 - Pause

  • 15h45 - Sylvain Venayre, Histoire contemporaine, UPMF 1883 : le cas Loti. Violence et politique au temps du naturalisme

16h30 - Conclusion par Nicolas Mathieu, Histoire romaine, UPMF

Lieux

  • 1221, avenue centrale
    Saint-Martin-d'Hères, France (38400)

Dates

  • jeudi 03 avril 2014

Mots-clés

  • violence, politique, justice pénale, coup d’État, représentation de la violence

Contacts

  • Catherine Brun
    courriel : catherine [dot] brun [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Isabella Tarricone
    courriel : isabella [dot] tarricone [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Violence et politique de l'Antiquité à nos jours », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 01 avril 2014, http://calenda.org/281559