AccueilCirconcision

Circoncision

Actualités d'une pratique immémoriale

*  *  *

Publié le mercredi 19 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Pourquoi un colloque consacré à la circoncision ? En mai 2012 le tribunal de Cologne interdisait la circoncision et déclenchait une polémique juridique, politique et religieuse majeure. Rappelons brièvement que le jugement ne visait pas d’abord et prioritairement la communauté juive et que la pratique de la circoncision est commune au judaïsme et à l’islam. Cette polémique récente est l’occasion d’un retour sur le sens de cette pratique inscrite depuis des temps immémoriaux dans l’histoire du peuple juif. Elle apparaît comme le symptôme d’une difficulté moderne à saisir le sens d’un rituel qui trouve son origine dans le texte de la Thora et qui est l’expression de l’inscription dans la généalogie juive et de la soumission à l’injonction divine faite à Abraham.

Annonce

Argumentaire

Pourquoi un colloque consacré à la circoncision ? En mai 2012 le tribunal de Cologne interdisait la circoncision et déclenchait une polémique juridique, politique et religieuse majeure. Rappelons brièvement que le jugement ne visait pas d’abord et prioritairement la communauté juive et que la pratique de la circoncision est commune au judaïsme et à l’islam. Cette polémique récente est l’occasion d’un retour sur le sens de cette pratique inscrite depuis des temps immémoriaux dans l’histoire du peuple juif. Elle apparaît comme le symptôme d’une difficulté moderne à saisir le sens d’un rituel qui trouve son origine dans le texte de la Thora et qui est l’expression de l’inscription dans la généalogie juive et de la soumission à l’injonction divine faite à Abraham. Il existe une tension historique irrésolue entre l’affirmation moderne de la nécessaire préservation de l’intégrité du corps et du libre arbitre de l’individu que ce rituel de la circoncision semble contredire. La question se pose dès lors de savoir pourquoi cette tension a-telle été ravivée et quelle est la nature du malaise dont elle témoigne ? Ces journées seront articulées autour de plusieurs moments névralgiques :

  •  La circoncision dans la tradition biblique et talmudique
  •  La circoncision à l’épreuve de la loi et du droit
  •  La circoncision au centre de la polémique judéo-chrétienne
  •  Antécédents historiques d’interdiction de la circoncision
  •  Malaise dans la transmission. Les hésitations et pratiques sociales contemporaines
  •  Enjeux politiques et sécularisation

Programme

Mercredi 3

9h30 Introduction,

  • Jacques Ehrenfreund, Chaire d’histoire des Juifs et du judaïsme, (IRCMUNIL), « La circoncision, les Juifs et l’Europe. Retour sur un malaise »

10h - 12h30 De la tradition à la polémique.

  • Dan Jaffé, Université Bar Ilan, Tel Aviv, « La circoncision dans la littérature talmudique : histoire d’un rite fondateur », 
  • Sabine Simkhovitch-Dreyfus, Avocate, Viceprésidente de la Fédération suisse des communautés israélites, « Liberté de conscience vs protection de l’intégrité physique : les aspects juridiques du récent débat sur la circoncision en Allemagne et en Suisse »
  • David Brézis, CNRS (Archives Husserl), « La circoncision dans la tradition rabbinique et la question de l’intégrisme »

Pause
14h -17h La circoncision lieu de polémique avec le christianisme ?

  • Alfred Bodenheimer, Institut für jüdische Studien, Université de Bâle, « Une compétition des supériorités ? Des débats sur la circoncision »
  • Pierre Gisel, Institut religions cultures modernité, Unil, « Le christianisme comme scène d’une spiritualisation de la circoncision. Examen d’enjeux humains et sociaux radicalisés par une modernité exacerbée »
  • Antoine Guggenheim, Collège des Bernardins, Paris, « Lire les Ecritures à deux voix. Circoncision de la chair et circoncision

Jeudi 4

9h-12h30 Une affaire philosophique et politique ?

  • Danielle Cohen-Levinas, Paris IV, Unil, « L’indéconstructible : la circoncision à l’épreuve de la philosophie »
  • Danny Trom, Centre de recherche français de Jérusalem, « La circoncision est-elle une affaire politique ? »
  • Daniel Franco, professeur de philosophie en lycée et classes préparatoires, « La circoncision comme acquittement et comme forfait »
  • Ron Naiweld, Centre d’études juives, EHESS, « La rencontre du corps juif avec le monde impérial : la circoncision comme signe politique »

Pause
14h -17h Au prisme de la psychanalyse :

  • Bruno Karsenti, LIER-EHESS, « La circoncision dans le Moïse de Freud »
  • Amos Squverer, CRPMS, Université Paris- Denis Diderot, « Quand la Culture s’empare du corps. Lecture psychanalytique du débat sur la circoncision » 
  • Muriel Katz, Institut de psychologie, UNIL, «Circoncire ou ne pas circoncire : est-ce bien la question ? Réflexion psychanalytique sur un rite à contretemps»

Discussion générale.
17h Clôture du colloque.

Organisation scientifique

  • Jacques Ehrenfreund,
  • Danielle Cohen-Levinas

Lieux

  • Amphimax 414 - Université de Lausanne
    Lausanne, Confédération Suisse

Dates

  • mercredi 03 décembre 2014
  • jeudi 04 décembre 2014

Mots-clés

  • circoncision, rituels

Contacts

  • Jacques Ehrenfreund
    courriel : jacques [dot] ehrenfreund [at] unil [dot] ch

URLS de référence

Source de l'information

  • Jacques Ehrenfreund
    courriel : jacques [dot] ehrenfreund [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Circoncision », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 19 novembre 2014, http://calenda.org/308875