AccueilCrises et critique

Crises et critique

Crises and criticism

Espace public et représentations sociales à l’ère numérique

Public space and social representations in the digital era

*  *  *

Publié le mercredi 10 décembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Dans la continuité du séminaire de l’année dernière (« Pratiques sociales et émergence de sens » ), nous nous pencherons sur les dynamiques qui favorisent ou, au contraire, entravent les processus d’émancipation individuelle et collective, en analysant l’impact des représentations qui les sous-tendent. Dans une démarche à la fois critique et herméneutique, il s’agira tout d’abord d’interroger les représentations dominantes de ce qui est nommé la « crise » (dans ses dimensions sociale, politique, économique et écologique), en insistant sur le fait que ces représentations tendent encore souvent à freiner l’imaginaire créatif ainsi que l’émergence de nouveaux modes d’agir.

Annonce

Argumentaire

Dans la continuité du séminaire de l’année dernière (« Pratiques sociales et émergence de sens »), nous nous pencherons sur les dynamiques qui favorisent ou, au contraire, entravent les processus d’émancipation individuelle et collective, en analysant l’impact des représentations qui les sous-tendent. Dans une démarche à la fois critique et herméneutique, il s’agira tout d’abord d’interroger les représentations dominantes de ce qui est nommé la « crise » (dans ses dimensions sociale, politique, économique et écologique), en insistant sur le fait que ces représentations tendent encore souvent à freiner l’imaginaire créatif ainsi que l’émergence de nouveaux modes d’agir. D’autre part, à l’heure où les espaces publics sont singulièrement redéfinis par des médiations numériques, nous nous donnerons pour tâche de déceler l’émergence de discours émancipateurs aptes à bousculer certaines inerties sociales, en proposant une analyse des discours accompagnant le développement technologique qui met singulièrement en question les distinctions entre public et privé, pouvoir et société civile : quelles nouvelles pratiques sociales et politiques sont dès lors susceptibles d’émerger ? En quoi constituent-elles d’éventuelles ruptures ou mutations du point de vue des imaginaires collectifs ? Quelles grammaires de nos espaces communs se dessinent aujourd’hui?

 

Programme 

Séminaire de recherche du LASCO, Laboratoire Sens et Compréhension du Monde Contemporain
Université Paris Descartes / Institut Mines-Télécom en collaboration avec l’équipe de recherche ETOS de Télécom Ecole de Management 

Les séances se tiendront en Sorbonne en salle F 673 (escalier G2 1er étage), entrée place de la Sorbonne, rue Victor Cousin, de 17h à 19h 

Jeudi 13 novembre 2014

« Crise de la critique », par Jan Spurk, sociologue,professeur à l’Université Paris Descartes et directeur du LASCO. Cette séance aura exceptionnellement lieu au Centre universitaire des Saints-Pères (45, rue des Saints-Pères, 75005), Faculté des SHS – Sorbonne, bâtiment Jacob, Salle des thèses. 

Jeudi 4 décembre 2014

« Démocratie hégémonique, démocratie radicale, e-démocratie : sur quelques transformations de la démocratie à l'âge de la médiation numérique », par Jean-Claude Monod, philosophe, directeur de recherche au CNRS, membre des Archives Husserl (CNRS / ENS). 

Jeudi 8 janvier 2015

 « La révolution digitale, un défi pour une philosophie de l'aliénation », par Stéphane Haber, philosophe, professeur à l'Université Paris-Ouest-Nanterre, directeur-adjoint du laboratoire Sophiapol (EA 3932). 

Jeudi 12 février 2015

« Surveiller et punir à l’ère numérique : transformations de la représentation et de la frontière entre espace public et espace privé », par Valérie Charolles, philosophe, magistrat, auteure de Philosophie de l'écran (Fayard, 2013). 

Jeudi 12 mars 2015

« Le soi, le privé, le public »,par Georges Vigarello, historien, directeur de recherche CNRS, Centre Edgar Morin (UMR 8177, CNRS / EHESS). 

Jeudi 16 avril 2015

« Le retournement de la démocratie », par Brigitte Frelat-Kahn, philosophe, professeur émérite à l’Université Picardie Jules Verne, membre associée au LASCO. 

Jeudi 21 mai 2015

« autour de Crise sans fin. Essai sur l’expérience moderne du temps (Ed. du Seuil, 2010), par Myriam Revault d’allonnes, philosophe, directrice d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, membre du CEVIPOF (CNRS / Sciences Po Paris).

Organisation

  • Alice Canabate,
  • Pierre-Antoine Chardel,
  • Marie Goupy,
  • Jan Spurk 

Catégories

Lieux

  • salle F 673 (escalier G2 1er étage), Sorbonne, entrée place de la Sorbonne - rue Victor Cousin
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 13 novembre 2014
  • jeudi 04 décembre 2014
  • jeudi 08 janvier 2015
  • jeudi 12 février 2015
  • jeudi 12 mars 2015
  • jeudi 16 avril 2015
  • jeudi 21 mai 2015

Mots-clés

  • espace public, critique, sens, crise

Contacts

  • Marie Goupy
    courriel : marie [dot] gpy [at] gmail [dot] com
  • Pierre-Antoine Chardel
    courriel : pierre-antoine [dot] chardel [at] telecom-em [dot] eu

URLS de référence

Source de l'information

  • Marie Goupy
    courriel : marie [dot] gpy [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Crises et critique », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 10 décembre 2014, http://calenda.org/311798