AccueilL'imaginaire guerrier comme ressource de l'action : pratiques sociales et dynamiques conflictuelles

L'imaginaire guerrier comme ressource de l'action : pratiques sociales et dynamiques conflictuelles

The warrior imagination as a resource for action: social practices and conflictual dynamics

*  *  *

Publié le lundi 05 janvier 2015 par Céline Guilleux

Résumé

La journée d'étude cherche à comprendre comment se construisent les imaginaires guerriers, quelles sont leurs figures récurrentes, comment ils se modifient au fil du temps et se réactualisent à l’aune de nouveaux conflits, d’oppositions, de résistances et de médiations, comment ils permettent de mieux saisir la conflictualité, mais aussi quels usages font les individus de la rhétorique conflictuelle. Elle a pour objectif de questionner la mise en scène et l’incorporation de ces imaginaires du conflit dans les pratiques des individus, celles de l’enfance et du grandir par exemple, ou encore dans les signes et les marques corporelles issus des confrontations à la précarité et à la maladie, dans la ritualisation des incertitudes du quotidien.

Annonce

Argumentaire

L’imaginaire guerrier est présent de manière transversale dans des univers sociaux hétérogènes au sein même de sociétés fortement pacifiées. Si la guerre n’appartient plus à l’horizon de la majorité des acteurs sociaux des sociétés européennes, pour autant, l’imaginaire qu’elle porte n’est pas absent, loin s’en faut, de leur quotidien. Cette influence de l’imaginaire guerrier a été l’objet d’une réflexion poursuivie durant cinq ans au cours d’une enquête menée au sein de la Faculté des sciences sociales de l’Université de Strasbourg.  

Dans ce cadre, l’imaginaire social a été envisagé comme un ensemble de représentations, d’images et de valeurs qui peut motiver, orienter et donner du sens aux pratiques des acteurs sociaux. Ces images ou ces représentations, si elles sont réinterprétées par chaque individu, sont néanmoins produites collectivement. L’imaginaire fournit aux individus qui le partagent des repères communs qui permettent et facilitent l’interaction sociale, mais joue également une fonction prescriptive. En effet, l’imaginaire social autorise et oblige certaines conduites au détriment d’autres. Cet ensemble regroupe et saisit des cohérences, façonnent des productions imaginaires tissées par des valeurs communes.

Si l’imaginaire guerrier active des configurations complexes et puise à des sources multiples, pour autant, certains invariants peuvent être distingués. Héroïsme, force, courage, noblesse, combat, violence, etc. sont autant de valeurs qui tendent à assurer la cohérence interne de l’imaginaire.

Ces récurrences ont été mises en évidence lors des enquêtes ayant successivement porté sur une sélection de jeux vidéo, de mangas, de films, ainsi que sur les représentations médiatiques et individuelles des pratiques sportives. L’enquête a alors mis en évidence que l’analyse des rapports que les acteurs entretiennent avec les thèmes de la guerre et du conflit, par le biais, par exemple, du cinéma, est d’autant plus féconde que la fiction est à la fois une ressource pour l’action et constamment réactualisée par les individus. L’imaginaire du conflit se construit en dialogue avec des pratiques ludiques, des pratiques narratives, de loisir, de sport, mais aussi dans le rapport entretenu avec les conflits historiques, l’influences des figures guerrières, des figures du combattant et de la combattante et de leurs utilisations à des fins politiques.   

Cette journée d’étude cherche à éclairer la question du conflit à travers les images et les récits que produisent les individus, les médias, les institutions. Il s’agit de comprendre comment se construisent les imaginaires guerriers, quelles sont leurs figures récurrentes, comment ils se modifient au fil du temps et se réactualisent à l’aune de nouveaux conflits, d’oppositions, de résistances et de médiations, comment ils permettent de mieux saisir la conflictualité, mais aussi quels usages font les individus de la rhétorique conflictuelle. Par ailleurs, cette journée d’étude a pour objectif de questionner la mise en scène et l’incorporation de ces imaginaires du conflit dans les pratiques des individus, celles de l’enfance et du grandir, ou encore dans les signes et les marques corporelles issus des confrontations à la précarité et à la maladie, dans la ritualisation des incertitudes du quotidien. A travers les récits et les images portés par les individus, les collectifs ou les institutions, pratiques discursives et pratiques visuelles enrichissent les représentations du conflit et sollicitent des imaginaires guerriers. Les communications éclaireront la question du conflit et de ses imaginaires, de leur mise en scène et de leur incorporation, en s’inscrivant dans l’une des sollicitations de l’imaginaire guerrier.

Modalités de soumission

Les propositions de communications ne devront pas dépasser 4000 signes et seront envoyées à l’adresse suivante : imaginaireguerrier@gmail.com. Elles seront examinées par les organisateurs de la journée. 

Date limite d’envoi des propositions de communication :

8 février 2015

Notification d’acceptation des propositions :

Mi février 2015

Date limite d’envoi des communications :

25 mars 2015

La journée d’étude est organisée par le Centre Corps, Conflits, Créativité (Laboratoire Dynamiques européennes/UMR 7367) et l’Institut de polémologie (Université de Strasbourg). Elle aura lieu le Vendredi 10 avril 2015 à Strasbourg – MISHA, Salle des conférences.

Comité scientifique

  • Lanno Régis, Docteur en sociologie
  • Adamiec Camille, Docteur en sociologie

Lieux

  • Salle des conférences - Misha, allée du Général Rouvillois
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • dimanche 08 février 2015

Mots-clés

  • imaginaire, guerrier, conflit, opposition, corps, récit, quotidien

Contacts

  • Camille Adamiec
    courriel : adamiec_camille [at] hotmail [dot] fr
  • Régis Lanno
    courriel : regis [dot] lanno [at] misha [dot] fr

Source de l'information

  • Camille Adamiec
    courriel : adamiec_camille [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'imaginaire guerrier comme ressource de l'action : pratiques sociales et dynamiques conflictuelles », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 05 janvier 2015, http://calenda.org/311954