AccueilGuerre, transgressions et société

Guerre, transgressions et société

War, transgressions and society

*  *  *

Publié le mercredi 07 janvier 2015 par João Fernandes

Résumé

Ouverts à tous les chercheurs en sciences sociales (historiens, historiens de l’art, anthropologues, politistes, littéraires, juristes, sociologues), ce colloque traitera des pratiques transgressives en contexte de guerre. La transgression doit s’entendre ici au sens le plus large du terme non seulement comme acte de désobéissance mais aussi, plus communément, comme le dépassement d’une limite : vis-à-vis de l’autorité, d’un système de valeurs et de ses normes externes et internes, des traditions de toutes natures. La transgression peut être abordée en tant qu’expérience vécue, traumatique ou édifiante, dénoncée ou légitimée, dans un cadre civil ou militaire, au niveau individuel comme au niveau collectif voire étatique. Il s’agit aussi de penser la transgression en fonction de ses objectifs et de ses conséquences, des risques encourus, des solidarités (ré)activées ou mises à mal. Les communications peuvent concerner toutes les périodes et tous les types de conflits.

Annonce

Argumentaire 

Dans le prolongement des ateliers organisés depuis 2013 autour des problématiques soulevées par les rapports entre guerre et sociétés, le Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR 5190), axe transversal « Sociétés en guerre », organise un colloque à Lyon les 28 et 29 mai 2015.

Ouverts à tous les chercheurs en sciences sociales (historiens, historiens de l’art, anthropologues, politistes, littéraires, juristes, sociologues), ce colloque traitera des pratiques transgressives en contexte de guerre. La transgression doit s’entendre ici au sens le plus large du terme non seulement comme acte de désobéissance mais aussi, plus communément, comme le dépassement d’une limite : vis-à-vis de l’autorité, d’un système de valeurs et de ses normes externes et internes, des traditions de toutes natures. La transgression peut être abordée en tant qu’expérience vécue, traumatique ou édifiante, dénoncée ou légitimée, dans un cadre civil ou militaire, au niveau individuel comme au niveau collectif voire étatique. Il s’agit aussi de penser la transgression en fonction de ses objectifs et de ses conséquences, des risques encourus, des solidarités (ré)activées ou mises à mal. Les communications peuvent concerner toutes les périodes et tous les types de conflits.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les personnes intéressées doivent envoyer un résumé (pas plus d’une demi page) présentant le thème de leur intervention aux organisateurs

avant le 31 janvier 2015.

Organisateurs 

Comité scientifique

  • Laurent Douzou, IEP Lyon
  • Sylvène Édouard, Université Lyon 3
  • Stéphane Gal, UPMF Grenoble
  • Pierre-Jean Souriac, Université Lyon 3

Lieux

  • ISH - 14 avenue Berthelot
    Lyon, France (69007)

Dates

  • samedi 31 janvier 2015

Mots-clés

  • guerre, conflits, transgressions, sociétés, désobéissance

Contacts

  • Laurent Douzou
    courriel : l [dot] douzou [at] orange [dot] fr
  • Stéphane Gal
    courriel : stephane [dot] gal [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr
  • Sylvène Edouard
    courriel : sylvene [dot] edouard [at] univ-lyon3 [dot] fr

Source de l'information

  • Sylvène Edouard
    courriel : sylvene [dot] edouard [at] univ-lyon3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Guerre, transgressions et société », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 janvier 2015, http://calenda.org/312502