AccueilMédiations, publics et territoires

*  *  *

Publié le mercredi 14 janvier 2015 par João Fernandes

Résumé

Le colloque s’inscrit dans le cadre d’une approche exploratoire des questions de médiation dans leur pluralité en Haïti et ailleurs. Il pourrait apporter une impulsion à la perspective d’actions de formation professionnalisante en médiation en Haïti, comme contribution possible à la reconstruction nationale. Ce colloque a pour ambition de : réunir des acteurs engagés dans des actions de médiation pour faire le point, questionner les pratiques de médiation en Haïti, en Amérique Latine et en Europe ; mobiliser des universitaires haïtiens et étrangers pour créer un cadre de réflexion et de production scientifique en matière de médiation ; dégager des besoins de formation en matière de médiation éducative en Haïti en vue d’une formation de premier et de second cycle universitaire, de concert avec les partenaires locaux et internationaux.

Annonce

Argumentaire

Aujourd’hui, beaucoup de sociétés sont confrontées à des problèmes complexes de disparité, d’intolérance, de tensions  qui interpellent  des interventions ciblées, des médiations plurielles.

En Haïti, le séisme de Janvier 2010 a contribué à mettre en évidence une grande vulnérabilité des populations, liée à des problèmes récurrents de politique publique. Malgré une relative stabilité politique au cours de six dernières années, favorable à la mise en œuvre de chantiers pour la reconstruction nationale, les espaces d’incompréhension et de tensions sont pourtant multiples et appellent, de manière urgente, à réfléchir sur ce que peuvent apporter différents niveaux d’interventions en médiation.

Des déplacements importants de populations vers les villes, notamment  vers Port-au-Prince et Cap-Haitien, ont occasionné une reconfiguration de l’espace urbain et des transformations de la vie rurale. La surpopulation des villes, la désagrégation du milieu rural et des affrontements dans certaines régions du pays pour des partages agraires ont favorisé la violence et créé des pressions sur le tissu social.

A travers de nombreuses initiatives des organisations des droits de l’homme, des investissements du secteur privé et des réformes annoncées de l’Etat, se dessine un cadre de réflexion sur les problèmes, les enjeux et les perspectives de ce travail de reconstruction et de transformation (Assises sur la qualité de l’éducation, Port-au-Prince, avril 2014).  Il apparait cependant que, par delà les intentions, les principaux acteurs de la vie sociale et politique, en l’absence de cadres institutionnels et professionnels de médiation, peinent à trouver des consensus durables.

Les lieux et les contextes de tensions, d’incompréhension, d’absence de communication, de conflits sont nombreux en Haïti, et impliquent autant des acteurs institutionnels, qu’issus de la société civile, du milieu entrepreneurial et des communautés sociales... Face à ces situations, non exhaustives, les professionnels de tous les horizons, universitaires, politiques, de la santé, du travail, social, de la justice, de la police, de l’éducation et de la formation sont pris au dépourvu. Ils ne peuvent, en termes de services à la communauté, faciliter le déblocage des communications, et par une médiation acceptée et efficace, aider à faire avancer la reconstruction nationale.

Ce colloque s’inscrit dans le cadre d’une approche exploratoire des  questions de médiation dans leur pluralité en Haïti et ailleurs. Il pourrait  apporter une impulsion à la perspective d’actions de formation professionnalisante en médiation en Haïti, comme contribution possible à la reconstruction nationale.

Ce colloque a pour ambition de :

- Réunir des acteurs engagés dans des actions de médiation pour faire le point, questionner les pratiques de médiation en Haïti, en Amérique Latine et en Europe.

- Mobiliser des universitaires haïtiens et étrangers pour créer un cadre de réflexion et de production scientifique en matière de médiation.

- Dégager des besoins de formation en matière de médiation éducative en Haïti en vue d’une formation de premier et de second cycle universitaire, de concert avec les partenaires locaux et internationaux.

L’organisation de ce colloque à Port-au-Prince place clairement les enjeux de ses travaux dans un contexte particulier : Haïti n’a pas de tradition de pratiques institutionnalisées de médiations. En font, le plus souvent de manière implicite, des acteurs sociaux au contact des difficultés sociales, éducatives, sanitaires, urbaines, rurales… au-delà de leur statut professionnel ou de leur fonction dans la communauté. Les travaux de ce colloque ont pour objectif de faire émerger et d’articuler des problématiques liées aux pratiques de médiations, dans différents contextes d’intervention, et qui fassent écho aux besoins propres à Haïti, pris dans une double perspective de reconstruction et de développement.

Un ouvrage d’actes bilingue (créole, français) permettra une diffusion large des travaux du colloque, notamment en Haïti.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les propositions de communication, sous forme d’un résumé d’une à deux pages, sont attendues

avant le 20 février 2015.

Les retours aux auteurs se feront avant le 10 mars 2015.

Adresses d’envoi des propositions : <jacques.beziat@unilim.fr>, <jelarrieux@crefi.edu.ht> et <jelarrieux@hotmail.com>

Comité d'organisation

  • Jean-Elie Larrieux,
  • Jacques Béziat,
  • Jean-Michel Charles,
  • Johnson Chery

Comité scientifique 

  • Blanca Barredo (Université de Barcelone, Espagne)
  • Jacques Béziat (université de Limoges, France)
  • Abel Leyva Castellanos (Université autonome de Sinaloa (UAS) à Guasabe, Mexique)
  • Dominique Gay‐Sylvestre (université de Limoges, réseau ALEC, UNAI)
  • Jean‐Luc Gérardi (Croix Rouge Limousin, France)
  • Jean‐Elie Larrieux (CREFI, Port‐au‐Prince, Haïti)
  • Maryan Lemoine (université de Limoges, France)
  • Jean‐François Marcel (Université de Toulouse, France)
  • Jean Hugues Henrys (Faculté de médecine de l’UNDH, Port‐au‐Prince, Haïti)
  • Albert Ouedraogo (Université de Ouagadougou, Burkina Faso)

Lieux

  • Port-au-Prince, Haïti

Dates

  • vendredi 20 février 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • médiation, médiateur, pratique, public, territoire, éducation, formation, Haïti, conflit

Contacts

  • Jacques Béziat
    courriel : jacques [dot] beziat [at] unilim [dot] fr
  • Jean-Elie Larrieux
    courriel : jelarrieux [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Jacques Béziat
    courriel : jacques [dot] beziat [at] unilim [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Médiations, publics et territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 14 janvier 2015, http://calenda.org/313492