AccueilAu carrefour des médecines et du métissage des pratiques : corps et représentations

*  *  *

Publié le mardi 13 janvier 2015 par João Fernandes

Résumé

Soigner le corps et l’esprit suscite partout des attentes, des interprétations, des revendications et les technologies médicales participent à ce questionnement de manière significative : comment concilier les espoirs suscités par la médicalisation et les inégalités d’accès aux soins ? Comment faire face aux déceptions individuelles et collectives confrontées à l’échec des promesses, ou à leur réalisations limitées ? Du point de vue des pratiques, comment se construisent les itinéraires thérapeutiques des individus au croisement des croyances, des visions du monde et des options offertes ? Du point de vue des connaissances, il s’agira de poursuivre l’interrogation sur les mises en sens et les mises en savoirs provoquées par les technologies, par ceux qui les conçoivent, ceux qui les utilisent et enfin par les contextes de leur appropriation.

Annonce

Argumentaire 

A travers l’approche socio-anthropologique qui le caractérise, et en continuité avec l’intérêt porté aux technologies médicales de mise en image des corps, le GT41 poursuivra ses activités en interrogeant plus généralement les lieux et les contextes (sociaux, culturels, historiques, théoriques et pratiques) dans lesquels ces technologies prennent sens et contribuent à la construction des savoirs. Notre préoccupation pour l’entre-deux des problématiques touchant aux corps et aux techniques interrogera cette année les croisements des médecines, de leurs représentations et de leur pratiques. En valorisant la dimension anthropologique et culturelle des pratiques de santé, on explorera comment la biomédecine contemporaine non seulement se confronte à la diversité des contextes locaux et des moyens d’accès, mais aussi à celle des traditions médicales et du sens donné à la maladie et à ses manifestations. Soigner le corps et l’esprit suscite partout des attentes, des interprétations, des revendications et les technologies médicales participent à ce questionnement de manière significative : comment concilier les espoirs suscités par la médicalisation et les inégalités d’accès aux soins ? Comment faire face aux déceptions individuelles et collectives confrontées à l’échec des promesses, ou à leur réalisations limitées ? Du point de vue des pratiques, comment se construisent les itinéraires thérapeutiques des individus au croisement des croyances, des visions du monde et des options offertes ? Du point de vue des connaissances, il s’agira de poursuivre l’interrogation sur les mises en sens et les mises en savoirs provoquées par les technologies, par ceux qui les conçoivent, ceux qui les utilisent et enfin par les contextes de leur appropriation.

Ces questions générales seront abordées par des ethnologues, des anthropologues, des juristes, des historiens, des sociologues, des philosophes ou encore des praticiens, à partir de leurs recherches respectives.

Au cours de cette deuxième année, nous consacrerons une séance aux problématiques liées à la biosocialité et les biotechnologies. Deux autres rencontres seront dédiées aux médecines humanitaires : elles ouvriront un espace de réflexion socio-anthropologique et de dialogue direct avec les acteurs de terrain. Un dernier séminaire portera sur la prise en charge des malades du cancer par les soins non conventionnels.

Programme 

Mardi 20 janvier 2015

Régimes de consommation et d’innovation entre génétique, biotechnologie et marché 

  • Mauro Turrini (CETCOPRA, Paris 1), Tests génétiques en accès libre en ligne : imaginaires médicaux et travail clinique 
  • Jean-Paul Gaudillère (CERMES 3, INSERM, EHESS), De la génétique médicale à la génomique "haut débit". Pratiques biotechnologiques et enjeux du gouvernement de l'hérédité

Mardi 3 février 2015

Médecines humanitaires 1. Réflexions socio-anthropologiques 

  • Guillaume Lachenal (Paris Diderot, SPHERE UMR 7219), La médecine du tri 
  • Marion Péchayre (SOAS University), Le cas de Médecins Sans Frontières au Pakistan 

Mardi 31 mars 2015

Médecines humanitaires 2. Pratiques 

  • Patrick Knipper, (chirurgien spécialiste en chirurgie plastique) et Eva Carpigo (Université de Strasbourg, DynamE - UMR 7367), Au carrefour des médecines : le « corps médiateur ». Le cas de la chirurgie plastique humanitaire 
  • Walter Fischer (Barefoot Acupuncturists) et Lucia Candelise (Inst. Etudes Genre, Genève), Acupuncture humanitaire 

Mardi 14 avril 2015

Soins non conventionnels et prise en charge du cancer 

  • Patrice Cohen (Université de Rouen) et Ilario Rossi (Université de Lausanne), Anthropologie des soins non conventionnels du cancer  

Sans inscription

Horaire et lieu

15h30-18h30

CETCOPRA - Université Paris 1. 17, rue de Tolbiac. 75013 Paris. 5ème étage

(RER C ou Métro ligne 14, bus 62 ou 89)

Responsables

  • Marina Maestrutti (Cetcopra, Paris 1),
  • Valérie Souffron (Cetcopra, Paris 1)

Avec la collaboration de Lucia Candelise (Inst. Etudes de genre, Univ. de Genève) et Mauro Turrini (CETCOPRA, Paris 1) 

Contacts

Sites

Lieux

  • 5e étage, CETCOPRA, Université Paris 1 - 17, rue de Tolbiac
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 20 janvier 2015
  • mardi 03 février 2015
  • mardi 31 mars 2015
  • mardi 14 avril 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • santé, socio-anthropologie, corps, technique

Contacts

  • Marina Maestrutti
    courriel : marina [dot] maestrutti [at] uni-paris1 [dot] fr
  • Valérie Souffron
    courriel : valerie [dot] souffron [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Marina Maestrutti
    courriel : marina [dot] maestrutti [at] uni-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Au carrefour des médecines et du métissage des pratiques : corps et représentations », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 13 janvier 2015, http://calenda.org/314076