AccueilRecomposition et développement des espaces périurbains dans le bassin méditerranéen

*  *  *

Publié le mardi 20 janvier 2015 par João Fernandes

Résumé

La périurbanisation, représentant à la fois un phénomène sociétal et un processus d’artificialisation et d’aménagement de l’espace, constitue un phénomène universel. Dans les pays méditerranéens, la périurbanisation se manifeste sous des formes variées, en termes de l’occupation et de la gestion de l’espace, en rapport avec les vicissitudes de l’histoire dans les deux rives, et du contexte économique et socioculturel des groupes humains en place. Ce colloque a pour objectif de mettre en rapport les chercheurs des deux rives de la Méditerranée pour échanger leurs expériences et leurs acquis sur les questions de l’urbanisation, à travers ses composantes actuelles, multiples et variées, et ses tendances d’avenir qui se commence à se dessiner localement. Une bonne gestion de la périurbanisation est un défi à réussir pour asseoir les bases d’un développement durable.

Annonce

Argumentaire

Les questions relatives au développement des espaces situés aux portes des villes prennent de plus en plus d’importance non seulement au sein de la communauté scientifique, mais également chez les différents acteurs en charge de la planification et de la gestion urbaines, aussi bien dans les pays développés qu’à l’échelle des pays du «sud», notamment en rive méridionale de la Méditerranée.

En effet, les processus de développement des espaces péri-urbanisés ont engendré des problèmes et des enjeux spatiaux, socioéconomiques, environnementaux…, qui ont fait les sujets de plusieurs études et rencontres scientifiques à plusieurs niveaux.

Des phénomènes géographiques inédits émergent aux marges des villes et dans des espaces autrefois relevant du monde rural. Ces phénomènes sont aujourd’hui intégrés dans des systèmes urbains. L’intensité des relations et des rapports d’échanges, de plus en plus complexes, entre les couronnes périurbaines et les villes se traduisent par de nouvelles formes de recomposition de ces espaces.

Partout en Méditerranée, les différents acteurs à l’origine de cette recomposition produisent des systèmes et des modèles de périurbanisation reflétant leurs cultures et leurs niveaux de développement et d’organisation. C’est ainsi qu’on peut parler de l’identité des modèles préurbains propres aux pays de la rive sud du bassin méditerranéen. Ces modèles diffèrent de ceux façonnés dans les pays de la rive nord.

Sur la rive sud de la Méditerranée, l’étalement urbain se traduit par l’émergence et le développement de nouvelles configurations ″spécifiques″ au sein des espaces périurbains amenant des transformations, plus ou moins, profondes des différentes composantes paysagères existantes aussi bien rurales qu’urbaines.

La complexité des espaces périurbains remet également en question les interventions des collectivités locales qui visent à régulariser le développement de ces espaces et de leur aménagement. Cette question est d’une grande importance, surtout en l’absence de coordination et de concertation entre les différentes entités administratives concernées : villes et communes rurales contiguës.

Ainsi, on s’achemine vers des espaces constituant de véritables systèmes complexes, fortement convoités et soumis à de nombreux enjeux (socio-spatiaux, démographiques, politiques, environnementaux…). Ils représentent des cas concrets d’espaces sujets à de fortes tensions eu égard aux importantes demandes, toujours croissantes, immobilières résidentielles et économiques (industrie, tourisme, commerce…), alors que l’activité agricole demeure encore très largement représentée. La multifonctionnalité des espaces périurbains génère des conflits d’usage de différentes sortes, nécessitant l’intervention de différents acteurs, entre autres les pouvoirs publics, dotés de missions d’arbitrage et de décision.

Les aspects relatifs à la typologie des espaces périurbains en rapport avec les nouveaux agencements réalisés entre les différentes fonctions qui y cohabitent, se supportent ou s’excluent, constituent un véritable champ d’investigation nécessitant des efforts de la part des chercheurs qui s’intéressent aux problématiques de la périurbanisation. Pour réussir cette tâche, le choix de critères pertinents constitue pour eux un véritable défi. Doit-on se baser sur les réalités économiques en place ou doit-on aussi prendre en compte celles se rapportant aux aspects socio-spatiaux, culturels et environnementaux ?

En rive nord de la Méditerranée, les différentes questions de la périurbanisation ont été étudiées et analysées depuis longtemps. Les chercheurs : géographes, urbanistes, sociologues… y sont actuellement confrontés à de nouveaux problèmes, liés notamment au nouvel ordre mondial. En rive sud la périurbanisation pose des problèmes relevant d'un contexte socio-économique largement marqué, entre autres, par les effets spatiaux de la transition démographique. Ils commencent tout juste à être identifiés et mis en exergue.

Au Maroc, les premières études consacrées à la périurbanisation sont relativement anciennes, mais limitées en nombre. Cependant, depuis quelque temps, ces études se sont multipliées. De nombreux chercheurs appartenant à différentes universités marocaines s’intéressent désormais à cette problématique.

Les expériences et les acquis autour des questions signalées sont importants, tout autour de la Méditerranée, mais demandent à être partagés pour une meilleure connaissance de ces espaces. C’est bien l’objectif de ce colloque.

Les objectifs fixés par le colloque :

- réunir des spécialistes autour des thématiques de la périurbanisation à travers l’exemple régional du monde méditerranéen ;

- permettre aux chercheurs de confronter et d’échanger les résultats de leurs travaux sur les espaces périurbains ;

- favoriser les échanges en matière de pratiques, de savoirs et de savoir-faire entre les chercheurs et les acteurs soucieux des problématiques périurbaines dans toutes leurs dimensions ;

- mettre en relation les chercheurs et les acteurs en charge des questions de l’aménagement de ces espaces ;

- réflexion autour de stratégies susceptibles de répondre pertinemment aux questions d’aménagement et de développement durable de ces espaces. 

Axes proposés

1-   Les espaces périurbains méditerranéens : points communs et diversités ;

2-   Facteurs, processus, formes et typologie des espaces périurbains ;

3-   Périurbanisation et territorialité (conflits d’usage et problèmes d’aménagement)

4-   Caractéristiques des nouveaux rurbains ;

5-   Quelles politiques pour quels types d’espaces périurbains ?

Langues du colloque

Les communications et les posters seront rédigés et présentés en arabe, français ou en anglais.

Résumés 

Les intervenants doivent soumettre les résumés de leurs communications au comité d’organisation par courrier électronique colloqueredd@gmail.com. Les résumés des communications doivent être envoyés avec : un titre, nom, institution, adresse des auteurs et mots clés.

Les résumés ne doivent pas dépasser 500 mots : Times 12, interligne 1.5, marges 2,5. Le titre : Times, 12 points, gras, majuscule, centré. Auteurs : Times 12, normal, Nom en majuscule, initiales en majuscule. Pour les mots clés : 4 à 8 mots.

L’intégralité des textes sera demandée aux participants selon le calendrier préfixé par le comité d’organisation 

Agenda du colloque

  • 30 Avril 2015 : Date limite d’envoi des résumés,

  • 30 Mai 2015 : Notification d’acceptation et envoi de la deuxième circulaire,
  • 30 Juin 2015 : Soumission du programme complet,
  • 29 et 30 Octobre 2015 : Déroulement du colloque,
  • 31 Octobre 2015 : Excursion. 

Comité d’organisation

  • EL ABBASSI, Hassan : Directeur du Laboratoire REDD, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • DAOUD, Mohamed : Vice Doyen de La Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • JAMAL, Abdellatif : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • MAZZINE, Hassan : Chef du Département de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • ADDOUK, Nasreddine : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • MAGHRANI, Lahoucine : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • ROUIHA, Abdellatif : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • HEMMOUD, Abdellatif : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • ABKHAR, Fatima : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • KHYATI, Smail : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD ;
  • LAKRADE, Ahmed : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD.

Comité scientifique

  • NACIRI, Mohamed : Géographie - Université Mohammed V - Agdal, Rabat ;
  • AKDIM, Brahim : Vice président de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès ;
  • REFASS, Mohammed : Professeur de Géographie - Université Mohammed V - Agdal, Rabat
  • AIT MOUSSA, Mohamed, Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Mohammedia ;
  • EL MBARKI, Hassan : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Marrakech ;
  • EL ABBASSI, Hassan : Directeur du Laboratoire REDD, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD, El Jadida ;
  • DAOUD, Mohamed : Vice Doyen de La Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD, El Jadida ;
  • JAMAL, Abdellatif : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD, El Jadida ;
  • MAZZINE, Hassan : Chef du Département de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, El Jadida ;
  • KHYATI, Smail : Professeur de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UCD, El Jadida.

Frais d’inscription

Les frais sont fixés comme suivant :

  •  Chercheurs nationaux : 500,00 Dhs
  •  Thésards : 200,00 Dhs
  •  Chercheurs Etrangers : 80 Euros
  •  Autres participants: 1000,00 Dhs

Les frais d’inscription couvrent les documents, les repas et les pause-café.

Les frais de participation à l’excursion seront fixés ultérieurement.

Pour l'inscription au colloque, veuillez utiliser la fiche ci-jointe (à retourner avant le 30 Avril 2015 par courrier électronique à : colloqueredd@gmail.com)

Lieux

  • Faculté des Lettres et des Sciences Humaines - Avenue Jabrane Khalil Jabrane, BP 27
    El Jadida, Maroc (24000)

Dates

  • jeudi 30 avril 2015

Mots-clés

  • périurbanisation, bassin méditerrnéen, aménagement, gestion urbaine, territorialité et conflit d'usage

Contacts

  • Hassan El Abbassi
    courriel : elabbassi [dot] hsn [at] gmail [dot] com
  • smail Khyati
    courriel : colloqueredd [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Hassan El Abbassi
    courriel : elabbassi [dot] hsn [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Recomposition et développement des espaces périurbains dans le bassin méditerranéen », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 20 janvier 2015, http://calenda.org/314721