AccueilRencontres Nord / Sud de l'automédication et de ses déterminants

Rencontres Nord / Sud de l'automédication et de ses déterminants

North/South encounter of automedication and its determinants

*  *  *

Publié le mercredi 28 janvier 2015 par João Fernandes

Résumé

Les 5, 6 et 7 mars 2015, l'université d'Abomey Calavi (UAC) accueille les rencontres Nord / Sud de l’automédication et de ses déterminants. Deux programmes de recherche interdisciplinaires sont à l'initiative de ces rencontres : Globalmed qui se déroule au Bénin et au Ghana et Automed qui porte sur la France. Entourés de larges appuis scientifiques en France et au Bénin. Ces rencontres ont trois objectifs : présenter l'avancée des différentes recherches portant sur l'auto-soin dans le monde ; identifier les nouveaux axes de recherche autour de l'auto-soin : usages, déterminants, transmission des savoirs, circuits de distribution des produits, etc. ; favoriser les échanges scientifiques Nord / Sud dans le domaine de la santé et de l'auto-soin, tout en favorisant l'interdisciplinarité de ces échanges.

Annonce

Présentation

Les 5, 6 et 7 mars 2015, l'Université d'Abomey Calavi (UAC) accueille les Rencontres Nord/Sud de l’automédication et de ses déterminants. Elles se dérouleront dans les locaux de l'Institut des Sciences Biomédicales Appliquées (ISBA).

Deux programmes de recherche interdisciplinaires sont à l'initiative de ces Rencontres : Globalmed qui se déroule au Bénin et au Ghana et Automed qui porte sur la France.
Entourés de larges appuis scientifiques en France et au Bénin, ces Rencontres sont soutenues par l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l'Association Universitaire de la Francophonie (AUF).

Ces Rencontres ont trois objectifs :
- Présenter l'avancée des différentes recherches portant sur l'auto-soin dans le monde.
- Identifier les nouveaux axes de recherche autour de l'auto-soin : usages, déterminants, transmission des savoirs, circuits de distribution des produits, etc.
- Favoriser les échanges scientifiques Nord/Sud dans le domaine de la santé et de l'auto-soin, tout en favorisant l'interdisciplinarité de ces échanges.

Ainsi ces Rencontres scientifiques francophones se déroulent en deux parties :
- un colloque ouvert à tous (notamment les chercheurs, universitaires, doctorants, étudiants...) les 4 et 5 mars sans frais d'inscription,
- un séminaire-chercheurs (non ouvert au public) le 6 mars (plus de quinze institutions de recherche sont identifiées pour y participer).

Argumentaire

L'automédication, dont une première définition relativement restrictive serait la consommation de médicaments sans l’avis préalable d’un professionnel, est une pratique répandue de par le monde. Mais, en raison de sa prégnance dans ces sociétés, elle a été particulièrement étudiée en sciences sociales dans les pays « du Sud ». En Afrique notamment, l’automédication réalisée avec des médicaments pharmaceutiques industriels s’associe à celle qui emploie des médicaments néo-traditionnels ou encore des feuilles, racines et écorces végétales ainsi que certaines denrées alimentaires, pour constituer le premier mode de recours aux soins que pratiquent les individus face à un épisode morbide. Elle est présentée comme la partie immergée de l’« iceberg thérapeutique », une étape quasi-obligatoire des cheminements de soins, quelles que soient les pathologies considérées. Néanmoins, et en raison des modifications que connaissent actuellement les systèmes de santé des pays « du Nord » (déficit des systèmes de prise en charge, déremboursement des médicaments, etc.), l’automédication connaît depuis une quinzaine d’années un nouvel essor en tant qu’objet d’étude des sociétés occidentales.

Face à ces constats, nous faisons l’hypothèse que ce phénomène, observé « au Sud » et « au Nord », requiert une compréhension des enjeux et qu’il est tout à fait pertinent et heuristique de confronter les réalités auxquelles font face les individus « au Sud » avec celles qui sont vécues « au Nord ». Pour cela, la définition de l’automédication que nous avons retenue est « se soigner par soi-même ». Nous définissons cette pratique par son usage et non par le type de produit utilisé (nous ne considérons pas, par exemple, les seuls médicaments, en tant qu’objets thérapeutiques ou produits de la technologie pharmaceutique et biomédicale).

Programme

Mercredi 4 mars 2015

8h00 >    Accueil

8h30 >Ouverture des Rencontres Nord/Sud de l'automédication et de ses déterminants.

  •  Monsieur le Représentant de l'IRD
  •  Monsieur le Recteur de l'Université Abomey-Calavi
  •  Madame le Ministre de la Santé
  •  Madame l'Ambassadrice de France au Bénin
  •  Monsieur le Ministre de la Recherche Scientifique

9h10 >Propos introductifs :

 Véronique Guienne (CENS) et Adolphe C. Kpatchavi (UAC) : Les enjeux scientifiques des conférences Nord/Sud de l'automédication.

10h15 >Première conférence :

  •  Jean-Pierre Olivier de Sardan (LASDEL) : Les services de santé sont les meilleurs propagandiste de l'automédication.

11h05 >Table-ronde n° 1 : Les produits d'automédication

  •  Marc Egrot (MIVEGEC) : Pharmaceuticalisation, produits frontières et automédication : interférences Nord/Sud autour de quelques traitements néo-traditionnels circulant en Afrique de l’Ouest.
  •  Ida Bost (LESC) : Quand la plante dialogue avec le corps. Se soigner en utilisant le savoir herboristique (France).
  •  Kouadio Raphaël Oura (CRD) et Edouard Kouadio Kouassi (LSNH) : "La médecine occidentale soigne, la médecine traditionnelle guérit". A propos de la représentation paysanne du traitement paludique dans la sous-préfecture d’Ayaou-Sran (Côte d'Ivoire)
  •  Fabien Affo (Université Parakou) : Regard sociologique sur les "non-dits" de la persistance de l’usage des médicaments de rue dans la Commune de Bantè (Bénin).

Table-ronde n° 2 : Une pratique diversifiée

  •  Jeanne Avest Madinde (UAC) : Observance thérapeutique et l’automédication : expériences des malades d’hépatite B traités par la médecine traditionnelle à Cotonou.
  •  Aziz A. Mossi (LASDEL) : Analyse anthropologique de l’automédication dans le domaine de la contraception au Nord du Bénin.
  •  Anatilde Idoyaga Molina (CAEA-CONICET) : L’auto-traitement en Argentine.
  •  Roch A. Houngnihin (UAC) : Représentations sociales et pratiques liées aux médicaments antipaludiques, Bénin.

14h00 >

Table-ronde n° 3 : Un usage populaire

  •  Augustin Charles A. Mbia (Université Yaoundé) : Idéologies, discours et savoirs sournois comme déterminants des attitudes et des pratiques d'« automédication » dans les milieux urbains africains.
  •  Albert Gautier Ndione (UCAD-IRD) : L’automédication chez les usagers de drogues injectables à Dakar, Sénégal.
  •  Inès Boko (UAC-IRD) : Interroger au Bénin les usages populaires d’un médicament abortif, le misoprostol.

Table-ronde 4 : Une pratique largement répandue

  •  Laurent Brutus (DMG-UN) et Charlie Marquis (CENS) : De quoi est constitué l'iceberg en France.
  •  Jean-Yves Le Hesran (IRD) : la question de l’iceberg au Bénin.
  •  Jacques Rodriguez (CeRIES) et Jean-Michel Wachsberger (CeRIES) : Se soigner soi-même en République Démocratique du Congo. Éléments d’analyse quantitative de la pratique de l’automédication.

15h35 >

Restitution plénière des tables rondes de la journée
Avec les présidents de tables-rondes précédentes : Carine Baxerres (TR1), Sébastien Fleuret (TR2), Véronique Guienne (TR3) et Roch A. Houngnihin (TR4).

16h15 > Deuxième conférence :  Francis Akindès (Université de Bouaké) : « Prendre soin de soi » dans les contextes africains d'incertitudes et de fragilité sociale.

18h30 >

Inauguration à l'Institut Français du Bénin en présence des auteurs Alice Desclaux et Marc Egrot de l'ouvrage :
Egrot M., Desclaux A. (eds). Anthropologie du médicament au Sud. La pharmaceuticalisation à ses marges, Paris, 2015, L'Harmattan, Ed. de l'IRD, coll. Anthropologies et Médecines, 282 p. 

Jeudi 5 mars 2015 

8h30 >    Accueil

9h00 > Troisième conférence : Abou-Bakari Imorou (LASDEL) : [titre communiqué prochainement]

9h50 > Quatrième conférence :  Alice Desclaux (UMI 233-IRD) : L'automédication assistée par les pairs, ou les ramifications collectives de l'automédication, dans le cadre de firmes de marketing multi-niveaux en Afrique.

11h10 > Table-ronde 5 : Les circuits d'approvisionnements

 Stéphanie Mahame (UAC-IRD) et Carine Baxerres (MERIT) : La distribution grossiste du médicament en Afrique, regards croisés Bénin-Ghana (Globalmed).
 Chiarella Mattern (Institut Pasteur) : Les circuits de distribution formels et informels à Madagascar.
 Dodji Amouzouvi (LARRED) et Pascal Dohou (UAC) : Recherche socio-anthropologique de l’automédication : étude de cas des détenus de la prison civile de Cotonou.

Table-ronde n° 6 : Des usages territorialisés
 Codjo Adolphe Kpatchavi (UAC) : Espaces thérapeutiques et usages des médicaments du secteur informel dans la ville de Cotonou (Bénin).
 Moïse Djralah (UAC-IRD) : Automédication et recours aux acteurs privés et informels de la distribution détaillante au Bénin.
 Sébastien Fleuret (ESO): Automédication et territoire, la pertinence de la lecture géographique (France).
 Céline Coderey (ARI-NUS) : L'automédication en Arakan (Ouest de la Birmanie).

14h00 > Table-ronde n° 7 : Un savoir profane

 N'Koué Emmanuel Sambieni (Université Parakou) : Soigner la drépanocytose chez les enfants au service pédiatrique du Centre Hospitalier du Borgou. Entre observance médicale et invention familiale (Bénin).
 Claudie Haxaire (CERMES3) (et al.) : L’autonomie en matière d’automédicamentation et ses limites telles que perçues dans les comptes rendus de « pharmacies familiales » en pays messin (France).
 Florian F Fadounougbo (UAC), Roch L. Mongbo (LADYD) (et al.) : Le pouvoir de la nomination : dénominations populaires des maladies et des médicaments et automédication. Réflexions à partir d’une étude réalisée sur les maladies d’enfants en milieu peulh au Bénin.

Table-ronde n° 8 : La sphère domestique
 Anne-Lise Le Hesran (DMG-UN) et Véronique Guienne (CENS)  : Les bricolages singuliers de l'automédication ; entre déterminations et émancipation (France).
 Emilienne Anago (UAC-IRD) : S’approprier un médicament : comment un nouveau traitement intègre-t-il les habitudes de consommation des familles ? (Bénin).
 Pierre Codjo Meliho (UAC) : Représentations et pratiques de l’automédication dans l’univers domestique en milieu Ayízɔ (Sud-Bénin). Expériences de la plurithérapie des soins de l’angine chez les enfants. Vers une anthropologie de l’autothérapie.

15h35 > Restitution plénière des tables rondes de la journée

Avec les présidents de tables-rondes précédentes : Marc Egrot (TR5), Laurent Brutus (TR6), Jean-Yves Le Hesran (TR7) et Adolphe C. Kpatchavi (TR8).

16h15 > Cinquième conférence :  Johanne Collin (MEOS) : La pharmaceuticalisation de la société.

Vendredi 6 mars 2015 

La deuxième partie des Rencontres Nord/Sud de l'automédication et de ses déterminants sera consacrée à un séminaire de recherche inter-équipes. Ce séminaire se déroulera le vendredi 6 mars 2015 à la suite du colloque. Il n'est pas ouvert au public. Il s’appuiera sur les questions soulevées et débattues lors des deux jours précédents durant le colloque.

Une quinzaine de laboratoires et/ou équipes sont d'ors-et-déjà identifiés pour participer à ce séminaire. 

 

Lieux

  • Institut des Sciences Biomédicales Appliquées ISBA (Faculté des sciences de la santé de Cotonou, Université Abomey-Calavi)
    Cotonou, Benin

Dates

  • mardi 03 mars 2015
  • mercredi 04 mars 2015
  • vendredi 06 mars 2015

Mots-clés

  • automédication, auto-soin, médicament, médecine, iceberg, santé

Contacts

  • Charlie Marquis
    courriel : automedication [at] sciencesconf [dot] org

Source de l'information

  • Charlie Marquis
    courriel : automedication [at] sciencesconf [dot] org

Pour citer cette annonce

« Rencontres Nord / Sud de l'automédication et de ses déterminants », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 28 janvier 2015, http://calenda.org/316240