AccueilL'écriture du voyage en péninsule Ibérique (XII-XVe siècle)

L'écriture du voyage en péninsule Ibérique (XII-XVe siècle)

Travel writing in the Iberian peninsula (12th-15th centuries)

Carrefour des formes littéraires et des imaginaires

The crossroads of literary and imaginary forms

*  *  *

Publié le mercredi 04 février 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Bien avant les « Grandes Découvertes », la péninsule Ibérique fut un haut lieu de la production de récits de voyage. Si la littérature de voyage hispanique chrétienne ne prit son essor qu’à la fin du XIVsiècle, c’est dès le XIIe siècle, qu’en al-Andalus apparurent les premiers récits de voyage (rilha) écrits en arabe et en hébreu. Notre rencontre propose de mettre en œuvre une approche croisée de ces différentes littératures de voyage, arabes, hébraïques et latines, afin d’étudier les processus d’hybridation voire de métissage des formes littéraires, dans un espace ibérique marqué par les confrontations politico-religieuses et les échanges culturels.

Annonce

Argumentaire

Bien avant les « Grandes Découvertes », la péninsule Ibérique fut un haut lieu de la production de récits de voyage. Si la littérature de voyage hispanique chrétienne ne prit son essor qu’à la fin du XIVsiècle, c’est dès le XIIsiècle, qu’en al-Andalus apparurent les premiers récits de voyage (rilha) écrits en arabe et en hébreux. Longtemps focalisée sur la question de la délimitation des genres, l’historiographie traditionnelle a eut tendance soit à ranger sous le terme « récit de voyage » des textes en réalité bien différents (récit de pèlerinage, itinéraires savants, rapports d’ambassades, lettres de missionnaires,manuels de marchands), soit, au contraire, à proposer des typologies complexes, variables et parfois contradictoires, établies en fonction de conceptions modernes du récit de voyage.

A rebours de cette entreprise classifficatoire, notre rencontre propose de mettre en oeuvre une approche croisée de ces différentes littératures de voyage, arabes, hébraïques et latines, afin d’étudier les processus d’hybridation voire de métissage des formes littéraires, dans un espace ibérique marqué par les confrontations politico-religieuses et les échanges culturels. Cette approche exige, au préalable, d’identifier de manière plus précise les modèles sur lesquels elles furent construites, en accordant une attention toute particulière à la littérature de fiction, notamment le roman d’aventure, dans le contexte latin, ou la maqâma (« séance »), dans l’univers arabe ou hébraïque. L’étude de l’imaginaire du voyage devrait ainsi permettre de s’interroger sur les figures du voyageur et sur le mélange des discours sur le voyage chez un même voyageur.

Coordination

  • Julia Roumier (Université Bordeaux Montaigne),
  • Yann Dejugnat (Université Bordeaux Montaigne)

Programme

Lundi 16 février

MSHA, salle 2, Campus universitaire Pessac

14h : accueil des participants

  • 14h30 : Yann Dejugnat (U. Bordeaux Montaigne): « La rihla : les fondations d'une écriture du voyage »
  • 15h : Maria José Cano Perez (U. de Grenade), « La literatura hispano-hebrea de viaje y su relación con la rihla arabe y la literatura de viajes hispano-cristiana »

15h30 : discussion puis pause 

  • 16h: Julia Roumier (U. Bordeaux Montaigne) « Le centre et les marges : récit de voyage et construction de l’identité entre islam et chrétienté ».
  • 16h30 : Rafael Beltrán Llavador (U. de Valencia), « Diplomatie et symboles de l’union des églises oriental et occidental (1438-1439): Marie de Trébizonde et Jean VIII le Paléologue dépeints par Pisanello et par des voyageurs Bertrandon de la Broquière et Pero Tafur ».

17h00 : discussion

Mardi 17 février

Instituto Cervantes, 57 Cours de l'intendance, Bordeaux

  • 9h30. Victoria Béguelin-Argimón (U. Lausanne) « Discursos sin cuento en un mar de textos: los relatos de viajes medievales peninsulares de tradición latina, árabe y hebrea en el tablero »
  • 10h Oscar Perea Rodríguez (Lancaster University, U.K.), « Muy luenga distancia seguí su viaje: partidas, dispartidas e hibridación cultural del viaje en la lírica cancioneril castellana cuatrocentista »

 10h30 : café et discussion

  • 11h00 : Christine Gadrat-Ouerfelli (LA3M-MMS CNRS), « Voyages et parentés éloignées »
  • 11h30 Sophie Coussemacker (U. Bordeaux Montaigne):"Voyager avec des enfants en Espagne au Moyen Âge : l'apport des sources littéraires et iconographiques".

11h30 : discussion

Lieux

  • Salle 2 | - MSHA, Université Bordeaux Montaigne
    Pessac, France (33)
  • Instituto Cervantes, 57 Cours de l'intendance
    Bordeaux, France (33)

Dates

  • lundi 16 février 2015
  • mardi 17 février 2015

Mots-clés

  • récits de voyages, littérature de voyages, arabe, hébreu

Contacts

  • Julia Roumier
    courriel : jroumier [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Source de l'information

  • Julia Roumier
    courriel : jroumier [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'écriture du voyage en péninsule Ibérique (XII-XVe siècle) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 février 2015, http://calenda.org/316971