AccueilAviateurs-écrivains, écrivains-aviateurs

Aviateurs-écrivains, écrivains-aviateurs

Témoins et écrivains de l’Histoire

*  *  *

Publié le mercredi 18 février 2015 par João Fernandes

Résumé

L’aviation a joué un rôle majeur dans l’histoire du XXe siècle, de la conquête de l’air, lors des vols pionniers des frères Wright, aux débuts de l’aviation civile, en passant par les moments marquants des deux guerres mondiales, où l’avion devient instrument de guerre. Soudain, non seulement il devient possible de survoler le monde, de l’observer d’en-haut, de changer de perspective, mais aussi de se rendre rapidement ailleurs, introduisant par là dans l’espace européen une double conséquence de mobilité et d’interaction / intégration dont les témoignages méritent d’être creusés. Qu’ils soient donc écrivains-aviateurs ou aviateurs de métier devenus écrivains occasionnels, ils nous ont légué un patrimoine inestimable – en prise directe avec l’actualité, souvent entre témoignage historique et fiction – et dont les enjeux sont encore à étudier.

Annonce

Argumentaire 

L’aviation a joué un rôle majeur dans l’Histoire du XXe siècle, de la conquête de l’air, lors des vols pionniers des frères Wright, aux débuts de l’aviation civile, en passant par les moments marquants des deux guerres mondiales, où l’avion devient instrument de guerre.

Soudain, non seulement il devient possible de survoler le monde, de l’observer d’en-haut, de changer de perspective, mais aussi de se rendre rapidement ailleurs, introduisant par là dans l’espace européen une double conséquence de mobilité et d’interaction/intégration dont les témoignages méritent d’être creusés.

L’aviation - fait éminemment transatlantique dès le départ, puisque aux apports technologiques et aux implications sociales et représentations littéraires  tant nord-américains qu’européens -, change dès lors radicalement aussi bien la perception de l’espace-temps, - source d’un nouvel imaginaire et d’une féconde inspiration fictionnelle -, que l’approche mobile transatlantique et intra-européenne.

Maints ont été les auteurs qui ont pris la navigation aérienne pour sujet. Moins nombreux sont ceux qui ont été simultanément aviateurs et écrivains. Outre l’incontournable Antoine de Saint-Exupéry, - pour qui « voler ou écrire, c’est un tout » -, en France, Joseph Kessel, Jules Roy (peu connus du grand public, ayant reçu pourtant le Grand Prix de l’Académie Française), mais aussi Romain Gary et André Malraux, combinent ces deux qualités. Ailleurs, on soulignera le rôle et l’apport des Américains Amélia Earhart et Richard Bach, et des Britanniques Roald Dahl, William Ash et Nevil Shute.

À côté de ces auteurs, plus ou moins connus et reconnus, des professionnels de l’air sans ambition littéraire qui ont fini par laisser leur témoignage historique par écrit, n’ayant souvent publié qu’un ou deux livres, ont aussi une place assurée dans ce corpus. C’est le cas des pionnières françaises Valérie André, Jacqueline Auriol et Élisabeth Boselli, mais aussi des aviateurs André Turcat et Henri Fabre. Pionniers de l’aviation, pilotes d’essai, pilotes de guerre, ils ont en commun d’avoir consacré leur vie à l’aviation et voulu en laisser un témoignage pour les générations futures. Leurs textes – ceux des écrivains-aviateurs tout comme ceux des aviateurs-écrivains –, relèvent d’une passion pour l’aviation, que Jules Roy décrit à merveille : « Mais notre amour à nous, c’est l’aviation. Nous quitterons tout. L’avion remplacera pour nous tout autre amour. Malheur à celui qui n’a pas compris cela ».

Qu’ils soient donc écrivains-aviateurs ou aviateurs de métier devenus écrivains occasionnels, ils nous ont légué un patrimoine inestimable – en prise directe avec l’actualité, souvent entre témoignage historique et fiction – et dont les enjeux sont encore à étudier.

Axes thématiques

L’Université des Açores, l’Institut de Littérature Comparée Margarida Losa, la LPAZ et l’APEF invitent les chercheurs que cette thématique intéresse à se rendre sur l’île de Santa Maria, aux Açores – endroit emblématique pour son rôle essentiel dans l’Histoire de l’aviation transatlantique et pour son emplacement géographique privilégié – en vue d’une réflexion sur cette littérature inspirée par l’aéronautique, autour des axes suivants : 

  1. Écrivain-aviateur, témoin et écrivain de l’Histoire ;
  2. Contributions aux représentations de l’espace et du voyage ;
  3. Valeur documentaire vs valeur esthétique de la littérature sur l’aviation ;
  4. Figure de l’aviateur-écrivain et de l’écrivain-aviateur ;
  5. Enjeux fiction et réel ;
  6. Apports pour l’histoire de l’aviation ;
  7. Apports pour (re)penser l’Europe et les relations / communautés transatlantiques. 

Langues des communications 

Les langues de présentation des communications sont le français, le portugais, l’anglais et l’espagnol. 

Calendrier

  • 15 mai 2015: date limite pour présenter des propositions de communication (20 minutes maximum) (résumé de 200 mots).

  • 15  juin 2015: date limite pour la réponse du comité scientifique.
  • 30  juillet 2015 : programme définitif.
  • 10 et 11 septembre 2015Colloque International -  Bibliothèque de Santa-Maria – Açores

Organisation

  • Álvaro Antunes (LPAZ)
  • António Sousa Monteiro (LPAZ)
  • Dominique Faria (Un. Açores - APEF)
  • José Domingues de Almeida (Un. Porto – ILCML - APEF)
  • Maria de Fátima Outeirinho (Un. Porto – ILCML)
  • Ricardo Batista (LPAZ) 

Comité scientifique

  • Alan Dobson
  • Ana Clara Santos
  • Ana Paula Coutinho
  • Carlos Rilley
  • Gonçalo Vilas-Boas
  • Luís Nuno Rodrigues
  • Maria de Jesus Cabral
  • Paulo Jorge de Sousa Meneses 

Envoi des propositions de communication

Les communications admises ne dépasseront pas les 20 minutes.

Afin de soumettre votre proposition de communication, sous forme d’un résumé de 200 mots accompagné d’un court CV, on vous prie de nous contacter à l’adresse électronique suivante : aviateurs.ecrivains@gmail.com 

Inscription

 Frais : 80,00€ 

Modalités de paiement 

(pour le Portugal) Virement bancaire : NIB: 0010 0000 34138130001 44

(pour l’étranger) Virement bancaire : IBAN: PT50 0010 0000 3413 8130 0014 4

BIC: BBPIPTPL

(Photocopie du virement ATM envoyée en version numérisée au courriel aviateurs.ecrivains@gmail.com, faisant foi) 

Liens

Catégories

Lieux

  • Bibliothèque Municipale de Vila do Porto
    Vila do Porto, Portugal

Dates

  • vendredi 15 mai 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • aviation, littérature, pilotes

Contacts

  • Dominique Faria
    courriel : carnetsapef [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Dominique Faria
    courriel : carnetsapef [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Aviateurs-écrivains, écrivains-aviateurs », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 18 février 2015, http://calenda.org/317791