AccueilMalelingue 2 : mauvaises langues, male lingue, bad language / tongues, slechte taal / kwaadspreken, böse Sprachen

Malelingue 2 : mauvaises langues, male lingue, bad language / tongues, slechte taal / kwaadspreken, böse Sprachen

Migrations et mobilités au cœur des politiques, des institutions et des discours

*  *  *

Publié le mercredi 25 février 2015 par João Fernandes

Résumé

D’un point de vue sociolinguistique, une-les langue-s relève-nt non seulement d’un ensemble de pratiques discursives (des pratiques situées, dialogiques du discours), mais encore des pratiques discursives sur ce discours (un discours situé sur les pratiques) , ce que pose centralement le caractère polysémique et polyphonique de l’expression-titre de notre colloque : mauvaises langues. Nous nous pencherons sur la perception des mauvaises langues, par le sujet même ou par les autres, dans les discours courants et dans les discours officiels, comme inadéquates ou nocives pour la communication ou l’échange. C’est dans cette mesure que les travaux, sur des terrains et situations langagières divers, initiés au PREFics - EA 4246 à propos les discriminations langagières et les différentes formes de linguicismes prennent leur place dans la présente session, travaux qui ont pour vocation de complexifier encore la construction-même de l’objet male lingue.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque développe trois axes d'investigation:

Un premier axe "glottopolitique, plurilinguisme et migrances", portant sur les Mauvaises langues dans le cadre d’analyses glottopolitiques du plurilinguisme et de la migrance, qui réunira des contributions ayant trait aux discours officiels (discours linguistiques, statuts des langues), aux politiques linguistiques scolaires et universitaires, ou encore à la problématique du plurilinguisme prôné face à la langue académique imposée, l'anglais.

Un second axe "discours et émergence de langues et institutions" qui se concentrera sur l’évaluation de l’éducation, de l’institution, mais fera aussi une place à l’analyse de discours dans l’analyse de l’émergence linguistique et pragmatique dans la construction des Mauvaises langues (entre autres, au sens ‘commérage’, « gossiping » (Morin 1969)). Il s’agit de s’interroger sur la dévalorisation du statut d’une langue et de ses locuteurs (ainsi que de ceux qui l’apprennent ou l’enseignent) au sein de l’institution.

Un troisième axe "Interaction et difficultés à dire / à se dire" qui regroupera les aspects identitaires dans les auto-représentations, les discours ordinaires, les stéréotypes, axés sur la parole en difficultés, à dire et à se dire, à raconter et à se raconter (aspects psycholinguistiques, cognitifs, physiques, socio-psychologiques, sociaux, interculturels, etc.). 

Programme

Le 04 juin 2015

09h00 Accueil

  • Introduction : Malelingue : un projet européen ? - Président(e) de séance (Thierry Bulot – Rennes 2)

09h30 Intervention d’un élu de Rennes Métropole

  • 09h45-10h15 : Le projet ANR Open Research Area, spécificités et modalités (Marie Grosset)

10h15-11h00 : Table Ronde : Mutualisation des méthodologies et des conceptualisations, quels enjeux européens (institutionnels, scientifiques et sociaux) pour le projet ? (Débat avec la participation de Thierry Bulot, Sabine Diao-Klaeger et Aline Gohard-Radenkovic)

  • 11h00-11h15 : « ‘Malelingue’, mise en perspective de la conceptualisation de ses axes, raisons et enjeux » Danielle Levy (Macerata)
  • 11h15-11h45 : « Discriminations et linguicismes : les mauvaises langues en sociolinguistique » Thierry Bulot & Gudrun Ledegen (Rennes 2)

Pause déjeuner

Session 1 : Glottopolitique, plurilinguisme et migrances -Président(e) de séance : Aline Gohard-Radenkovic (Fribourg)

  • 13h45-14h30 : « Entre la bonne et la mauvaise "langue" : dynamiques familiales intergénérationnelles et rôle du dialecte dans la co-costruction de la compétence en Italien des migrant-e-s » Edith Cognigni (Macerata)
  • 14h30-15h15 : « Les mauvaises langues des migrant-e-s : citoyenneté et migrance en région Romagne » Valeria Villa (Bordeaux 3)
  • 15h15-16h00 : « Le ‘variamanana’ la mauvaise langue de la migrance ? questionnements glottopolitiques » Brigitte Rasoloniaina (Inalco Paris)

Discutant-es : Elatiana Razafimandimanana & Thomas Vetier

  • 16h30-17h15 : « Espace plurilingue et affichage des mauvaises langues à Alger » Aissa Boussiga (Alger)
  • 17h15-18h00 : « Mise en mots de la mauvaise langue : dire les pratiques des jeunes migrants mineurs isolés à Rennes » Thomas Vetier (Rennes)
  • 18h00-18h45 : « L’émergence glottonomique d’une ‘mauvaise langue’ : le camfranglais et ses enjeux identitaires » Jean-Benoit Tsofack et Venant Eloundou Eloundou (Dschang et Yaoundé)
  • 18h45-19h30 : « Séjour de mobilité étudiante imposé à la PHBern : entre langue honnie et mauvaises compétences, quel dispositif d’accompagement ? » Jésabel Robin (Bern)

Discutant-es : Josianne Veillette, Hyacinthe Khodja & Pauline Rannou

Le 05 juin 2015

Suite Session 1 : Glottopolitique, plurilinguisme et migrances -Président(e) de séance : Sabine Diao-Klaeger (Landau-Koblenz)

  • 09h00-09h45 : « Discriminations sociolangagières et accès tendu à l’espace public : Catégorisation sociale, Accent, Identité, Altérité » Jeanne Meyer (Cergy-Pontoise)
  • 09h45-10h30 : « Analyser les pratiques régionales en Alsace : une ou des mauvaises langues » Dominique Huck (Strasbourg)

Discutant-es : Jésabel Robin, Thierry Deshayes

Session 2 : Discours et émergence de langues et institutions - Président(e) de séance : Mathilde Anquetil (Macerata)

  • 11h00-11h45 : « Langues d’intégration, langues de cohabitation. Plurilinguisme et mauvaises langues dans des communes bilingues fribourgeoises » Josianne Veillette (Fribourg)
  • 11h45-12h30 : « LSF, langue de France émergente : discours identitaires et médicaux » Pauline Rannou (Rennes)

Discutant-es : Mathieu Marchadour, Spomenka Alvir

Pause déjeuner

Session 3 : Interaction et difficultés à dire / à se dire - Président(e) de séance : Elatiana Razafimandimanana (Tours)

  • 14h00-14h45 : « Enseigner/Apprendre les parlers jeunes ? Des pratiques de « langue urbaine » à l’épreuve de la traduction chez les étudiants italiens en contexte d’apprentissage du FLE » Silvia Vecchi (Macerata)
  • 14h45-15h30 : « Dire et se dire : les mauvaises langues des migrants en Suisse » Spomenka Alvir (Fribourg)
  • 15h30-16h15 : « Identités tendues et pratiques langagières : entre mauvaises langues et normes » Sabine Diao-Klaeger (Landau-Koblenz)
  • 16h15-17h00 : « ISIS, ISIL, Etat Islamique, DAESH, variations stratégiques dans la mise en scène énonciative d’un ennemi émergent » Mathilde Anquetil (Macerata)

Discutant-es : Gudrun Ledegen & Sylvia Vecchi

17h30-18h30 : Table ronde finale présidée par Gudrun Ledegen, avec Aline Gohard-Radenkovic – Fribourg, Elatiana Razafimandimanana – Tours, Philippe Blanchet – Rennes, Danielle Levy - Macerata : « La/les mauvaise-s langue-s de la recherche : pour une approche politique de la recherche en SHS »

18h30 fin des travaux

Lieux

  • Campus Villejean - Place du recteur Henri Le Moal
    Rennes, France (35000)

Dates

  • jeudi 04 juin 2015
  • vendredi 05 juin 2015

Mots-clés

  • glottopolitique, plurilinguisme, migrances, migration, discours, émergence de langues, institution, sociolinguistique

Contacts

  • Thierry Bulot
    courriel : thierry [dot] bulot [at] univ-rennes2 [dot] fr
  • Thomas Vetier
    courriel : thomas [dot] vetier [at] etudiant [dot] uhb [dot] fr
  • Pauline Rannou
    courriel : pauline-rannou [at] hotmail [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Thomas Vetier
    courriel : thomas [dot] vetier [at] etudiant [dot] uhb [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Malelingue 2 : mauvaises langues, male lingue, bad language / tongues, slechte taal / kwaadspreken, böse Sprachen », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 25 février 2015, http://calenda.org/319017