AccueilCohabiter les nuits urbaines

Cohabiter les nuits urbaines

Penser, sentir et narrer la vie nocturne

*  *  *

Publié le mercredi 25 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Depuis quelques années, la qualité de la vie nocturne des métropoles européennes est devenue un enjeu politique. Les états généraux de la nuit de Paris (2010) et de Genève (2011) ont marqué un tournant dans la volonté de certaines municipalités de réguler les temporalités urbaines. Quelles sont les manières, aujourd’hui, d’occuper l’espace urbain nocturne, dans les quartiers centraux comme dans les marges des grandes villes ? Que signifie cette conquête progressive de l’espace nocturne ? Peut-on parler d’une banalisation et massification de l’accès à ces nuits ? Comment permettre une vie / ville nocturne apaisée ? En quoi l'étude de la ville nocturne est susceptible de nous apporter des outils méthodologiques et des catégories d'analyse pertinentes pour mieux comprendre et gérer la ville diurne ?

Annonce

Argumentaire

Depuis quelques années, la qualité de la vie nocturne des métropoles européennes est devenue un enjeu politique. Les Etats généraux de la nuit de Paris (2010) et de Genève (2011) ont marqué un tournant dans la volonté de certaines municipalités de réguler les temporalités urbaines. Cette nouvelle manière d’appréhender la ville peut s’expliquer, entre autres, par l’évolution des modes de vie, la désynchronisation des temps sociaux entre-eux et avec les rythmes individuels, la perturbation du couple traditionnel travail/loisirs dans la réalisation de soi et la compétitivité entre gouverneurs pour l’image et l’attractivité urbaines. 

Ainsi, le découpage linéaire des activités (travail, loisirs, sommeil) articulé au cycle de vie (enfance, vie active, retraite), est en cours de bouleversement. Ces mutations amènent à une expansion des mobilités et à une diversification des pratiques du temps et de l’espace. Il en résulte de nouvelles attentes de la part des « sortants nocturnes » (en termes d’équipements et de services, d’animation, de sécurité ...) et des formes spécifiques de tensions et/ou solidarités par rapport à l’occupation de l’espace public.

On peut se demander en quoi l’émergence de l’urbanisme temporel a permis de concilier la diversité des usages et de mettre en adéquation les rythmes urbains collectifs. Comment le matériau lumineux et la mise en place d’événements urbains festifs permettent de créer des ambiances urbaines ? Comment intensifier la vie nocturne ? Comment maîtriser l’usage via un urbanisme des modes de vie ?, alors que le passager des nuits urbaines semble exclut du processus de décisions politiques, d’où la cristallisation de conflits sociaux. Ainsi, aménager les nuits urbaines ne semble pas aller de soi.

Quelles sont les manières, aujourd’hui, d’occuper l’espace urbain nocturne, dans les quartiers centraux comme dans les marges des grandes villes ? Que signifie cette conquête progressive de l’espace nocturne ? Peut-on parler d’une banalisation et massification de l’accès à ces nuits ? Comment permettre une vie/ville nocturne apaisée ? En quoi l'étude de la ville nocturne est susceptible de nous apporter des outils méthodologiques et des catégories d'analyse pertinentes pour mieux comprendre et gérer la ville diurne ?, sont autant de questionnements qui se posent. 

L'objectif de ce colloque est de regrouper des chercheurs internationaux de diverses disciplines, de façon à échanger sur leur manière d'intégrer la dimension nocturne dans leur objet de recherche lié à l'espace urbain, ainsi que d'ouvrir le dialogue avec le monde professionnel et de l'action publique. Les axes d'analyse sont :

  • La production institutionnelle des espaces urbains nocturnes ;
  • La production informelle des espaces urbains nocturnes ;
  • Les négociations entre régulations institutionnelles et régulations pratiques la nuit.

Programme

Jeudi 05 mars 2015

  • 08h30-09h15 :  Accueil des participants - Nocturne musical
  • 09h15-09h30 : Introduction aux journées d’étude
  • 09h30-10h15 : Conférence d’ouverture de : A. Cabantous, « Le règne de la nuit va désormais finir. Ombres et lumières de l'éclairage urbain XVIIe-XVIIIe siècles »

10h15-11h30

Atelier A : « Lumière sur la ville, dans la ville »

  • S. Bertin : « Imaginaires de la nuit et construction sensible de la ville à travers l’ombre et la lumière »
  • F. Guerard, L. Cabaret : « L’introduction de l’obscurité en zone urbaine, un travail d’équilibriste »
  • E. Giordano : « La dimension politique de la mise en lumière des espaces touristiques nocturnes : le cas de Valladolid »

Discutante : E. Hernández

Modérateur : F. Guérin

  • 11h30-11h50 : Intervention de S. Challéat et R. Bénos, « Le projet Renoir »
  • 12h00-13h30 : Déjeuner (buffet sur place pour les intervenants)

13h30-14h45

Table ronde 1 : « L’urbanisme lumière »

Orateurs :

  • J.M. Deleuil 
  • R. Narboni 
  • G. Chelkoff

Meneur du débat : S. Fiori

  • 14h45-15h15 : Pause - Session : posters scientifiques
  • 15h15-15h40 : Intervention de A. Perraut Soliveres, « La nuit du savoir… Les savoirs de la nuit »
  • 15h45-16h30 : Conférence de A. Mouchtouris, « La nuit : entre temps mythique et réel »
  • 16h30-17h00 : Pause

17h00-18h15 : 

Atelier B : « La nuit lilloise »

  • C. Guenebeau : « “Y’a de la chatte ici !” Interactions nocturnes et mise en ordre genrée de la rue »
  • CANDELA : « Lille, ses bars et leurs clients. Enquête sur des usages de la vie nocturne »
  • CANDELA : « « Rapatrier » la vie nocturne pour mieux la contrôler ? Une analyse des politiques de la nuit lilloise »

Discutant : Intervenant à confirmer

Modérateur : R. Chibane

  • 18h15-19h00 : Conférence de L. Gwiazdzinski, « Géographies nocturnes : traverser et habiter les nuits urbaines »
  • 19h00-19h15 : Briefing pour la balade nocturne
  • 21h00-04h00 : Balade nocturne : Une expérience sensible des nuits parisiennes

Vendredi 06 mars 2015

11h30-12h00 : Restitution de la balade

12h00-13h15 :

Table ronde 2 : « Les dispositifs d’encadrement des jeunes et des pratiques festives dans l’espace public de nuit »

Orateurs :

  • J. Frelier (FêtezClairs)
  • M. Schaer (Lausanne, dispositifs de sécurité)
  • N. Matenot (trajectoires d’alcoolisation)
  • Clément Léon R. ("Maire de la nuit" de Paris)

Meneur du débat : P. Buhagiar

13h15-14h15 : Déjeuner (buffet sur place pour les intervenants)

14h15-16h00

Atelier C : « Les négociations entre régulations institutionnelles et régulations pratiques dans les conflits festifs »

  • E. Walker : « La fête en question dans les hypercentres nocturnes : du conflit d'usage aux tentatives d'appropriation. Études de cas à Caen et Rennes »
  • C. Comelli : « Bordeaux ou l'impensé nocturne »
  • D. Mourgues : « Nuit urbaine : pour un contrat social de la nuit »
  • C. Preiser : “Bouncers negotiating rules in night-time urban playgrounds”

Discutant : C. Moreau

Modérateur : F. Guérin

  • 16h00-16h15 : Pause café
  • 16h15-17h00 : Conférence de C. Deschamps, « La nuit, un objet de recherche en construction »
  • 17h00-17h45

Atelier D : « La production informelle des espaces urbains nocturnes »

  • M. Champy : « La ville en négatif. Ethnographie de l’espace public urbain par les marges (Ouagadougou, Burkina Faso) »
  • M. Bonte: «Beirut, the only way it should be? La nuit à Beyrouth: mode de vie, mode de ville »

Discutant : J. Tadié

Modératrice : S. Fer

  • 17h45-18h15 :Film « Les deux-sous de Mini-Ferme », S. Fer (30 min.)
  • 18h15-18h45 : Pause salée
  • 18h45-19h30 : Conférence de clôture de : A. Montandon, « Représentations picturales des nuits urbaines »
  • 19h30-21h00 : Visionnage du film « After hours » de M. Scorsese
  • 22h30-01h00 :Balade nocturne dans Paris XIIIème avec la compagnie artistique KMK

Informations pratiques

Le colloque aura lieu à l'Université Paris-est Marne-la-Vallée, bâtiment Bienvenüe (salle 107 le 05/03/2015 et amphithéâtre le 06/03/2015). Pour venir de Paris, vous devez prendre le RER A direction Marne-la-Vallée Chessy (Disney) et vous arrêter à "Noisy-Champs" (zone 4). Veuillez sortir à gauche de la gare RER. Le bâtiment se trouve en face de l'Ecole des Ponts et Chaussées (voir plan).

Merci de vous préinscrire. Si vous souhaitez effectuer la balade nocturne du jeudi, merci de remplir ce questionnaire au préalable.

Lieux

  • Université Paris-est Marne-la-Vallée, Cité Descartes - bâtiment Bienvenüe - 14-20, boulevard Newton
    Champs-sur-Marne, France (77420)

Dates

  • jeudi 05 mars 2015
  • vendredi 06 mars 2015

Mots-clés

  • nuit, espace public, cohabiter, urbain, urbanisme lumière, traversée nocturne, alcoolisation, fête, informel

Contacts

  • Florian Guérin
    courriel : guerinflo [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Florian Guérin
    courriel : guerinflo [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Cohabiter les nuits urbaines », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 25 février 2015, http://calenda.org/319047