AccueilRecherche en urbanisme : Moyen-Orient – Europe

*  *  *

Publié le jeudi 26 février 2015 par João Fernandes

Résumé

Cet atelier a le double objectif de mettre au premier plan des questions qui intéressent les villes et l'urbanisme du Moyen-Orient et de l'Europe et de constituter un atelier international de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés pour aider à la préparation des thèses liées à l'urbanisme dans différents pays.

Annonce

Argumentaire

Des doctorants et des enseignants de l’Institut d’urbanisme de l’Alba, du Politecnico de Milan, de l’Université de Paris Est, de l’Université Libanaise, de l’Université de Nantes, auxquels se joindra une équipe de Turquie, organisent les 21, 22, 23 Mai 2015 à Beyrouth un atelier de doctorants. Cet atelier a le double objectif de mettre au premier plan des questions qui intéressent particulièrement les villes et l’urbanisme du Moyen-Orient et de constituer un atelier international entre jeunes chercheurs et chercheurs confirmés pour aider à la préparation des thèses liées à l’urbanisme dans différents pays.

L’atelier  est organisé autour d’une double approche: thématique et méthodologique.

Axes thématiques

Trois thèmes de recherche sont privilégiés, mais des communications sur d’autres thèmes peuvent être acceptées si elles concernent l’urbanisme et si l’on peut les rattacher aux thèmes privilégiés. Ces trois thèmes sont :

1- Le planning stratégique et ses acteurs : il s’agit de réfléchir sur les définitions actuelles  de la planification stratégique, ses outils et ses acteurs. A cette occasion  on voudrait en particulier analyser les différences entre les définitions qui prévalent dans différents pays, en particulier dans une perspective de tradition anglo-saxonne et de tradition française et en particulier dans des situations urbaines telles que celle de Beyrouth ou d’Istanbul. On s’interroge également  sur ses usages, les outils effectivement mis en œuvre et les expertises qu’ils mobilisent, leur efficacité ou leur efficience. D’un autre côté, on s’interroge sur les jeux d’acteurs qui interviennent dans ce type de de marches et sur les caractéristiques des acteurs qui y sont impliqués.

2- Les usages de la ville : On privilégie ici les approches qui interrogent les usages qui posent de nouvelles questions à l’urbanisme ou qui sont induits par les caractéristiques de la production urbaine contemporaine. On pense par exemple aux espaces publics créés dans la période récente, notamment dans des villes qui avaient peu de tradition en ce domaine, aux espaces de co working liés aux développements de l’économie de la connaissance, à l’évolution des pratiques de la ville en matière d’achats et aux 

conséquences que cela entraine pour l’urbanisme commercial, à l’évolution des mobilités et a ses conséquences urbanistiques etc…

3- Les centralités métropolitaines : La stratégie du polycentrisme connaît aujourd’hui un grand succès dans différentes métropoles (c’est aussi bien le cas à Milan qu’à Beyrouth ou à Paris). Mais les contenus de la centralité, tout comme la hiérarchie entre les lieux de centralité paraissent moins clairement définis, parfois très flous et, en tout cas, en forte mutation. Différentes approches permettent de réfléchir sur cette évolution, qu’elles portent sur des questions de composition, de fonctionnement, d’accès, d’implication des acteurs, de symbolique etc. Toutes sont bienvenues. 

Les interrogations méthodologiques  se rassemblent dans une même question : quelles sont les spécificités et les questions méthodologiques d’une thèse en urbanisme ?

Le comité d’organisation orientera les propositions retenues soit vers un exposé thématique soit vers un exposé méthodologique. Pour que cela puisse se faire, les auteurs sont invités à indiquer  vers quelles questions de méthode leur proposition peut entraîner.

L’organisation sera la suivante :

Chaque Matinée sera consacrée aux approches thématiques, en mêlant des interventions de doctorants et de chercheurs confirmés. L’après-midi sera consacrée aux questions de méthodes, chaque présentation de doctorant étant suivie d’un échange  sur les questions de méthodes posées. Enfin la fin de l’atelier sera consacrée à une table ronde-débat sur les relations entre recherche et action, chercheurs et acteurs de l’urbanisme.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

L’atelier sera bilingue : Anglais, Français. Les participants s’expriment dans l’une de ces deux langues et doivent comprendre l’autre.

Il s’adresse en priorité aux doctorants des institutions présentes dans l’équipe d’organisation, mais est ouvert à d’autres jeunes chercheurs, en particulier ceux des laboratoires liés à l’APERAU.

Les propositions de communication (entre 1.500 et 3.000 signes)  doivent être envoyées

pour le 10 Mars 

aux deux adresses mail suivantes :

(Un délai supplémentaire de 10 jours (jusqu'au 10 Mars) a été accordé pour recevoir les communications)

Elles peuvent être rédigées en français ou en anglais. La sélection sera opérée par les membres du comité scientifique et les réponses données au plus tard le 1er Avril 2015.

Comité scientifique

  • Ziad  Akl Directeur de l’Institut d’urbanisme de l’ALBA. Liban
  • Alessandro Balducci Professeur de politiques urbaines au Politecnico de Milano. Italie
  • Hassãn Bitar Professeur environnement-paysage à l’Alba. Liban
  • Alain Bourdin Professeur  d’urbanisme à  l’Université de Paris-Est  (Institut Français d’Urbanisme). France.
  • Hélène Dang Vu Maître de Conférences d’urbanisme à l’université de Nantes. France
  • Youssef Diab Professeur de génie urbain à l’université de Paris-Est. France
  • Jérôme Dubois Professeur d’urbanisme à l’Université de Marseille (Institut d’urbanisme et d’aménagement régional d’Aix). France
  • Gunzin Kaya professeure, Université Minar Sinan. Turquie
  • Corinna Morandi Professeure de géographie au Politecnico de Milano. Italie
  • Burcu Ozdirlik , chargée d’enseignement à l’université de Paris-Est (institut Français d’Urbanisme) . France et Turquie
  • Mousbah Rajab   Professeur d’urbanisme, Université Libanaise, Beyrouth. Liban.

Comité d’organisation

  •  Alessandro Balducci 
  •  Alain Bourdin
  •  Rita Chedid, enseignante à l’ALBA, doctorante (Paris Est –ALBA)
  •  Hélène Dang Vu 
  •  Pedro Gomes, doctorant Lab ‘urba (université ParisEst)
  •  Mousbah Rajab
  •  Paula Samaha, Responsable administrative de l’Institut d’Urbanisme de l’ALBA
  •  Nabil Menhem, doctorant, Politecnico de Milan.

Lieux

  • Petite Salle polyvalente, Académie Libanaise des Beaux-Arts, Sin el fil - avenue Emile Eddé
    Beyrouth, Liban (55-251)

Dates

  • mardi 10 mars 2015

Mots-clés

  • plannification stratégique, usages de la ville, production de l'espace, gouvernance, centralité, système de plannification

Contacts

  • paula samaha
    courriel : iua [at] alba [dot] edu [dot] lb

Source de l'information

  • paula samaha
    courriel : iua [at] alba [dot] edu [dot] lb

Pour citer cette annonce

« Recherche en urbanisme : Moyen-Orient – Europe », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 26 février 2015, http://calenda.org/319138