AccueilTerritoires numériques de marques

Territoires numériques de marques

The digital territories of brands

Transposition et / ou autorité sur le web

Transposition and / or authority on the web

*  *  *

Publié le mercredi 04 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

Cette journée se centrera sur la question des « territoires numériques de marques », à savoir les stratégies informationnelles, communicationnelles ou marketing développées par les institutions et les organisations pour animer, délimiter leur présence numérique, ainsi que les processus algorithmiques inhérents aux dispositifs sociotechniques qui régissent leurs actions.

Annonce

Programme de travail 

Les chercheurs en Sciences de l’Information et de la Communication de l’axe Outils de gestion et dynamiques organisationnelles (OGDO) du Centre de Recherche en Gestion (CEREGE, EA 1722) proposent une journée d’étude autour des questions de territoire, de marque et de numérique le jeudi 16 avril 2015.

Argument scientifique

Les politiques territoriales, au niveau local ou national, en lien avec les TIC ou technologies numériques sont définies majoritairement comme la mise en œuvre d’un territoire numérique « à très haut débit ». Or, des services à valeur ajoutée se basant sur les usages et les pratiques info-communicationnelles des acteurs ne seraient-ils pas également à valoriser ? Cette thématique est abordée par exemple à travers des recherches autour de données en lien avec les villes, telle que la question des soft data et des villes dites 2.0. Un ensemble de données en lien avec le territoire « physique » existe sur le web, comment ces données circulant sur le web peuvent permettre alors de guider les politiques publiques ? Au-delà de ce périmètre délimité qu’est une ville et des études urbaines, nous proposons donc de nous interroger durant cette journée d’étude à des ensembles plus vastes, plus hétéroclites moins stables que sont les territoires et les « terre-histoires » (Musso).

D’un point de vue théorique, nous souhaitons nous interroger sur les différentes transpositions envisageables d’un « territoire » aux « territoires numériques » (Le Béchec) et de mettre en relief les possibles d’une « territoire de marques » autour de multiples notions telles que transposition, autorité, convention, communauté, identité, attachement, signes, mémoire, biens communs, données, algorithmes. De nombreux questionnements autant théoriques qu’empiriques restent encore à développer. Peut-on transposer la notion de territoire au numérique et plus spécifiquement au web ? Comment définir des territoires dits « numériques » ? Quelle est la place des institutions dans ces territoires ? Quels sont les acteurs de ces territoires « numériques » ? Quelles sont les formes d’autorités qui dessinent ces territoires ? Quelles sont les pratiques des individus pour construire leur territoire ? Comment et quelles données devenons-nous en tant que chercheur collecter ? Les concepts et les multiples approches en Sciences Humaines et Sociales nous aideront à interroger ce lien supposé entre territoire et numérique.

Cette journée se centrera plus précisément sur la question des « territoires numériques de marques », à savoir les stratégies informationnelles, communicationnelles ou marketing développées par les institutions et les organisations pour animer, délimiter leur présence numérique, ainsi que les processus algorithmiques inhérents aux dispositifs sociotechniques qui régissent leurs actions. D’un point de vue managérial, les pratiques de « community management » seront évoquées, tout comme les processus de veille participant au déploiement d’une e-réputation des marques. Les pratiques et usages des utilisateurs des plateformes web seront mis en perspective avec les stratégies d’orientation de l’attention y compris la circulation d’attributs liés aux marques mises en place via ces plateformes web. La possible « territorialisation numérique » des marques amène d’autres interrogations quant aux modes de gouvernance algorithmique et affective des plateformes web, à l’accaparement des contenus produits par les usagers vus comme profils, « des biens communs de la connaissance » ou aux objets connectés. 

Programme

9h30 Accueil café

10h Ouverture et discours d’accueil IAE 

  • 10h15-10h35 Territoires et communautés de marques : transposition et/ou autorités sur le web ? Camille Alloing, Mariannig Le Béchec, IAE – Université de Poitiers – CEREGE 
  • 10H40-11h25 Marques en conversation ou en territoires ? Pour une théorie des répliques, Dominique Boullier, IEP de Paris – CEE – Medialab 
  • 11h30-12h15 Le profil : un nouveau territoire imaginaire ? Louise Merzeau, Université Paris Ouest – DICEN

12h15-13h45 Déjeuner

  • 14h-14h45 Mobilité et remixabilité, Laurence Allard, Université Paris 3 – IRCAV
  • 14h50-15h35 Identités et territoires numériques des organisations : (re)compositions entre stratégie et usages, Nathalie Pinède, Université Michel de Montaigne – IUT – MICA – IMS 
  • 15h40-16h25 Digital Natives et résistance à la consommation, André Le Roux, Marinette Thébault, Thomas Stenger, IAE – Université de Poitiers – CEREGE

16h30-17h

Synthèse

  • Territoires et communautés de marques : transposition et/ou autorités sur le web ? Camille Alloing, Mariannig Le Béchec

Discussion sur les rôles des politiques publiques d’innovation

 

Lieux

  • Institut d'Administration des Entreprises de Poitiers - 20 rue Guillaume VII le Troubadour
    Poitiers, France (86)

Dates

  • jeudi 16 avril 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • territoire, numérique, marques, autorité, transposition

Contacts

  • Camille Alloing
    courriel : alloingcamille [at] gmail [dot] com
  • Mariannig Le Béchec
    courriel : MLebechec [at] iae [dot] univ-poitiers [dot] fr

Source de l'information

  • Camille Alloing
    courriel : alloingcamille [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Territoires numériques de marques », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 mars 2015, http://calenda.org/320138