AccueilLes journalistes sont-ils les historiens du temps présent ?

Les journalistes sont-ils les historiens du temps présent ?

Are Journalists the historians of the present day ?

Enquête sur une ambition des Lumières à nos jours

An investigation of an ambition, from the Englightenment to the present day

*  *  *

Publié le jeudi 05 mars 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Depuis la fin du XVIIIe siècle en Europe, les journalistes ont aspiré à dépasser les contraintes d’immédiateté et de périodicité pour prendre leurs distances à l’égard de l’actualité. Ils ont manifesté l’intention de mettre en perspective les événements dans le cadre d’un discours à vocation historique.

Annonce

Argumentaire

Depuis la fin du XVIIIe siècle en Europe, les journalistes ont aspiré à dépasser les contraintes d’immédiateté et de périodicité pour prendre leurs distances à l’égard de l’actualité. Ils ont manifesté l’intention de mettre en perspective les événements dans le cadre d’un discours à vocation historique.

Ce colloque international, organisé à l'université Bordeaux Montaigne en coopération avec l'université de Potsdam, se propose d’examiner les modalités de cette ambition, notamment par rapport à la démarche de ceux qui se définissent comme historiens du temps présent (Zeithistoriker) et qui s’approprient à leur tour certains outils propres au journaliste et à son mode d’investigation.

Organisation

  • Tristan Coignard (université Bordeaux Montaigne)
  • Iwan-Michelangelo D'Aprile (université de Potsdam)

Programme

24 mars 2015

Université Bordeaux Montaigne, MSHA (salle Jean Borde, Pessac)

9h30 Accueil des participants

  • Ouverture du colloque par Michel Pernot, vice-président de l’université Bordeaux Montaigne chargé de la recherche, et Valéry Laurand, directeur de SPH

La temporalité de l’historien, la temporalité du journaliste

Présidence de séance : Hélène Camarade (CLARE/Bordeaux Montaigne/IUF)

10h-12h

  • Iwan-Michelangelo D’Aprile et Tristan Coignard, En guise d’introduction / Zur Einleitung
  • Horst Möller (Institut für Zeitgeschichte, Universität München), Zeitgeschichte ou histoire contemporaine : concepts et évolution
  • Christian Delporte (Université de Versailles/Saint-Quentin en Yvelines), Quand les journalistes se font historiens

L’accélération du temps à l’âge des révolutions

Présidence de séance : Christophe Bouton (SPH/Bordeaux Montaigne)

13h30-15h

  • Jennifer Blanke (Universität Göttingen), Matthias Christian Sprengel entre carrière universitaire et vocation journalistique
  • Jean Mondot (SPH/Bordeaux Montaigne), Réflexions sur la notion de chronolecte (Zeitsprache). Actualité et obsolescence des éléments de discours dans une époque donnée

15h15-16h45

  • Hans-Jürgen Lüsebrink (Universität des Saarlandes), Écriture journalistique et histoire immédiate. Faiseurs d’almanachs et journalistes-historiens face à la Révolution française (1789-1792)
  • Iwan-Michelangelo D’Aprile (Universität Potsdam), Histoire du temps présent et réflexion sur l’époque contemporaine dans la presse allemande autour de 1800 / Zeitgeschichtsschreibung und Gegenwartsreflexion in der deutschsprachigen Presse um 1800

à partir de 18h, table ronde aux Archives départementales de Gironde

72-78 cours Balguerie Stuttenberg, Bordeaux

Les journalistes écrivent l’histoire / Journalisten schreiben Geschichte

Modération : Tristan Coignard (SPH/Bordeaux Montaigne)

Animation : Judith Syga (EHESS/Universität Bielefeld/Bordeaux Montaigne),

  • Kevin Dagneau,
  • Jordan Goursat,
  • Yann Monplaisir,
  • Emmanuel Saint-Christophe (Bordeaux Montaigne)

Intervenants :

  • Benoît Bréville (Le Monde diplomatique)
  • Héloïse Kolebka (L’Histoire)
  • Lothar Müller (Süddeutsche Zeitung)

25 mars 2015

Université Bordeaux Montaigne, MSHA (salle Jean Borde, Pessac) 

Lectures de l’histoire par les journalistes

Présidence de séance : Nicole Pelletier (CLARE/Bordeaux Montaigne)

9h30-11h

  • Alix Winter (Universität Potsdam), Considérations sur le commerce mondial dans la presse française, allemande et britannique à l’époque du blocus continental
  • Hakon Harket (Oslo), Transferts de concepts, médias en interaction et la constitution norvégienne de 1814 / Transfers of concepts, entangled media, and the 1814 Norwegian Constitution

11h15-12h45

  • Philippe Alexandre (Université de Lorraine – Nancy), 1789, 1813, 1848 : commémoration et construction de l’histoire dans la grande presse allemande à l’époque de Guillaume II
  • Frank Bösch (Zentrum für Zeithistorische Forschung, Universität Potsdam), Les journalistes et le développement de l’histoire du temps présent après 1945 / Journalisten und die Ausbildung der Zeitgeschichte nach 1945

Historiens et journalistes : deux démarches complémentaires ?

Présidence de séance : Marie-Christine Lipani-Vaissade (MICA/IJBA-Bordeaux Montaigne)

14h-15h30

  • Dominique Pinsolle (CEMMC/Bordeaux Montaigne) L’histoire au service du présent : les usages du passé dans les écrits et les conférences de Stéphane Lauzanne, du premier au second conflit mondial
  • Charles Mercier (LACES/ESPE d’Aquitaine - Université de Bordeaux) René Rémond, un historien à la frontière du journalisme

15h45-17h

  • Tristan Coignard (SPH/Bordeaux Montaigne), Les femmes journalistes et le poids du passé : Marion Dönhoff et Françoise Giroud
  • Mathilde Lerenard (SPH/Bordeaux Montaigne) et Hugo Remark (CLARE/Bordeaux Montaigne), Synthèse des interventions et perspectives de recherche

Lieux

  • Archives départementales de Gironde, 72-78 cours Balguerie Stuttenberg
    Bordeaux, France (33)
  • Université Bordeaux Montaigne, Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, Domaine universitaire
    Pessac, France (33607)

Dates

  • mardi 24 mars 2015
  • mercredi 25 mars 2015

Mots-clés

  • journalisme, temps présent

Contacts

  • Tristan Coignard
    courriel : Tristan [dot] Coignard [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Source de l'information

  • Tristan Coignard
    courriel : Tristan [dot] Coignard [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les journalistes sont-ils les historiens du temps présent ? », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 05 mars 2015, http://calenda.org/320511