AccueilChangements et continuités. Espaces frontaliers et mentalités de frontière

Changements et continuités. Espaces frontaliers et mentalités de frontière

Mudanças e Continuidades. Espaços fronteiriços e mentalidades de fronteira

Changes and continuities. Border spaces and border mentalities

*  *  *

Publié le lundi 30 mars 2015 par Céline Guilleux

Résumé

À la suite du premier workshop international « Changements et continuités. Le passage du Moyen Âge à l'Époque moderne dans le monde ibérique » réalisé en 2014, l'Institut des études médiévales (IEM), le Centre d'histoire globale (CHAM) et l'Institut d'histoire contemporaine (IHC) organiseront un deuxième workshop intitulé « Changements et continuités. Espaces frontaliers et mentalités de frontière » qui se tiendra à la FCSH-UNL (Lisbonne), le 20 et le 21 Juillet 2015.

Annonce

Argumentaire

À la suite du I Workshop International  « Changements et continuités. Le passage du Moyen Âge à l'Époque moderne dans le monde Ibérique » réalisé en 2014, l'Institut des Études Médiévales (IEM), le Centre d'Histoire Globale (CHAM) et l'Institut d'Histoire Contemporaine (IHC) organiseront un deuxième workshop intitulé  « Changements et continuités. Espaces frontaliers et mentalités de frontière » qui se tiendra à la FCSH-UNL (Lisbonne), le 20 et le 21 Juillet 2015.

Au cours de ce workshop seront traitées quatre thématiques:

  1. Frontière et territoire - La frontière a sa propre délimitation naturelle: fleuves, côtes, montagnes, déserts, barrières naturelles sont par exemple des éléments topographiques qui offrent l'image de la frontière associée à un territoire. Cependant, l'homme n'a pas toujours clairement défini ces territoires. L'impact que la conception du territoire – réel ou imaginaire – a eut au cours de l'Histoire, a produit différentes formes de représentation dans les sources. Dans cet axe, les interventions pourront traiter: des territoires disputés ou ignorés; de la documentation sur la délimitation frontalière (traité de paix, revendications), cartes ou autre genre de représentation cartographique;
  2. Imaginaire de frontière - Comme l'espace limitrophe entre ce qui est connu et ce qui ne l'est pas encore, la frontière fait partie de la conscience collective et de l'imaginaire de diverses sociétés. Ainsi, la frontière est un territoire en constante construction, une ligne en mouvement tout au long de l'Histoire, étant représentée selon différentes sources comme les cartes, les comptes-rendus et les récits, à la limite du réel et de l'imaginaire. Dans ce contexte, les interventions aborderont la question de la construction de l'image de frontière, les récits sur les frontières, les découvertes et les nouveaux espaces, et les frontières imaginées;
  3. Frontières politiques et identités - Le concept de frontière politique est dynamique, il a évolué au cours des époques en fonction de divers enjeux. Par exemple dans le cadre de l'Union Européenne, au sein de laquelle la majeur partie des frontières internes ont été abolies et où l'on a vu émerger les prémisses de la liberté de circulation, ce concept a été remis en question de même que la perméabilité des frontières (physiques, économiques, politiques et même culturelles). De fait, le propre concept d'identité en termes d'appartenance à un territoire démarqué a été relativisé. Cet axe prendra en compte les interventions centrées sur les frontières selon différents points de vue, politique et identitaire (échelle nationale ou locale).
  4. Frontières économiques e technologiques - La proposition générale de cet axe traite des enjeux économiques des frontières ainsi que du rapport entre technologie et frontière. Particulièrement, on soulignera les effets de l'intégration, de l'articulation et de l'exclusion des différents marchés en termes économiques et à travers l'étude des frontières. Il faudra analyser le rôle des ports au sein d'une économie globale, des réseaux mercantiles avec l'intervention d'autres agents transnationaux dans la configuration de l'économie mondiale au-delà des frontières. Un des objectifs principaux considérera également les agents économiques et/ou technologiques qui ont contribué à la création ou la transparence des frontières, en utilisant les traités de commerce, de guerre, de neutralité et des frontières; les innovations technologiques; les agents économiques et la globalisation; et les activités au-delà des frontières (fraudes, contrebande).

Modalités de soumission

les langues de travail de la conférence sont le portuguais, l'espagnol, l'englais, le français et l'italien. Pour soumettre une proposition, completez le formulaire disponible à l'adresse http://iiwimec.blogspot.pt/ 

avant le 15 avril.

Calendrier

  • Abstract submissions deadline: April 15, 2015
  • Abstract acceptance notification: April 30, 2015
  • Full paper submissions deadline: July 5, 2015
  • Final submission deadline for publication: November 30, 2015

Tarifs

The workshop has a fee for presenting authors

  • 15€ for students (including PhD)
  • 20€ for PhDʼs and other researchers.

Comité scientifique

  • Carlos Medeiros (CIEJD-MNE)
  • Hermenegildo Fernandes (CH-FLUL)
  • Isabel Estrada Carvalhais (EEG-UM)
  • Isabel Maria Freitas Valente (CEIS20-UC)
  • João de Figueiroa-Rego (CHAM, FCSH-UNL)
  • João Teles e Cunha (CHAM, FCSH-UNL)
  • José Miguel López Villalba (UNED)
  • Luís Carlos Amaral (FL-UP)
  • María Antonia Carmona Ruiz (U. de Sevilla)
  • Maria Fernanda Rollo (IHC, FCSH-UNL)
  • Maria João Branco (IEM, FCSH-UNL)
  • Pedro Cardim (CHAM, FCSH-UNL)

Dates

  • mercredi 15 avril 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • espace, frontière, mentalité

Contacts

  • Zamora Rodríguez Francisco
    courriel : fjzamorarodriguez [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Francisco Zamora Rodríguez
    courriel : anais [dot] cham [at] fcsh [dot] unl [dot] pt

Pour citer cette annonce

« Changements et continuités. Espaces frontaliers et mentalités de frontière », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 30 mars 2015, http://calenda.org/322262