AccueilQuestion sociale et citoyenneté

Question sociale et citoyenneté

Social issues and citizenship

Colloque international à la mémoire de Jean-Marie Fecteau (1949-2012)

International conference to the memory of Jean-Marie Fecteau (1949-2012)

*  *  *

Publié le mardi 09 juin 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque international, organisé par le Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS), sera consacré aux analyses historiques de la question sociale sous l’angle de la citoyenneté. Dans Les métamorphoses de la question sociale, Robert Castel rappelait l’importance de réfléchir à cette « aporie fondamentale sur laquelle une société expérimente l’énigme de sa cohésion et tente de conjurer le risque de sa fracture ». Au cœur d’importants débats historiographiques dans les années 1980 et 1990, la question sociale a toutefois été quelque peu délaissée par la suite. S’il fait encore l’objet de recherches, ce champ de réflexion est aujourd’hui marqué par la fragmentation des thématiques, des angles d’approche et des réseaux scientifiques. Dans le contexte d’un renouveau des réflexions critiques et des conflits politiques entourant les pratiques d’austérité, ce colloque international a pour objectif de renouveler les problématiques de recherche et de structurer de nouveaux réseaux scientifiques.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque international, organisé par le Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS), sera consacré aux analyses historiques de la question sociale sous l’angle de la citoyenneté. Dans Les métamorphoses de la question sociale, Robert Castel rappelait l’importance de réfléchir à cette « aporie fondamentale sur laquelle une société expérimente l’énigme de sa cohésion et tente de conjurer le risque de sa fracture ». Au cœur d’importants débats historiographiques dans les années 1980 et 1990, la question sociale a toutefois été quelque peu délaissée par la suite. S’il fait encore l’objet de recherches, ce champ de réflexion est aujourd’hui marqué par la fragmentation des thématiques, des angles d’approche et des réseaux scientifiques. Dans le contexte d’un renouveau des réflexions critiques et des conflits politiques entourant les pratiques d’austérité, ce colloque international a pour objectif de renouveler les problématiques de recherche et de structurer de nouveaux réseaux scientifiques.

Pour atteindre ces objectifs, nous proposons d’interroger la question sociale sous l’angle de la citoyenneté, qui a fait l’objet de plusieurs réflexions historiographiques au cours des dernières décennies. Davantage qu’un simple statut juridique conféré par l’État ou découlant d’un « contrat social », la citoyenneté doit être envisagée comme « un ensemble de pratiques – juridiques, politiques, économiques et culturelles – qui définissent les personnes ou à travers lesquelles celles-ci se définissent comme des membres compétents de la société » (Turner, Citizenship and Social Theory, 1993, p.2 – notre traduction). Cette analyse nous permet ainsi de revenir à ce qui forme le cœur de la question sociale : les conflits concernant l’élargissement de la citoyenneté, et des compétences qu’elle confère, des domaines juridique et politique au domaine du « social ».

Il s’agira en somme, par ce colloque, de redynamiser un réseau de recherche autour de la question sociale et de ses liens avec la compétence citoyenne, question qui a été au cœur des travaux de notre regretté collègue, l’historien Jean-Marie Fecteau. L’effort intellectuel de ce dernier a toujours consisté à penser ensemble les divers problèmes sociaux (le crime, la pauvreté, la maladie mentale ou physique, etc.) comme autant de manifestations de cette aporie fondamentale qu’est la question sociale. Ses réflexions historiennes furent d’ailleurs au cœur de son engagement dans les débats contemporains de la Cité.

Conditions de soumission

Le comité d’organisation sollicite des contributions provenant de disciplines variées (histoire, sociologie, criminologie, droit, sciences politiques, etc.) comportant une réflexion diachronique, en vue d’un colloque international qui se tiendra du 31 août au 2 septembre 2016 à Montréal (les dates et le lieu précis sous réserve de confirmation ultérieure).

Les communications, d’environ 20 minutes, pourront être données en français ou en anglais.

Toutefois, il n’y aura pas de traduction simultanée. Les personnes intéressées sont invitées à soumettre une proposition, en français ou en anglais, comprenant un titre, un résumé de 250 mots, ainsi qu’un court curriculum vitae à l’adresse suivante : petitclerc.martin@uqam.ca,

avant le 15 septembre 2015.

Comité d’organisation

  • Martin Petitclerc
  • Louise Bienvenue
  • David Niget
  • Stéphane Savard
  • Martin Robert
  • Cory Verbauwhede

Le Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS; http://www.chrs.uqam.ca/), fondé en 1990, est une équipe pluridisciplinaire regroupant dix chercheurs provenant des disciplines de l’histoire, de la criminologie et de la sociologie. Depuis ses débuts, notre équipe documente et interroge l’histoire des problèmes sociaux (crime, pauvreté, folie, déviance, etc.) au Québec sous l’angle des régulations sociales, en privilégiant l’étude de la dynamique conflictuelle de construction et d’imposition des normes qui structurent la vie en société.

Toutes les propositions de communications seront évaluées par un comité scientifique formé de l’ensemble des chercheurs membres du Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) :

Comité scientifique

  • Louise Bienvenue, Professeure titulaire, Département d’histoire, Université de Sherbrooke
  • Guy Cucumel, Professeur titulaire, Département des sciences comptables, Université du Québec à Montréal
  • François Fenchel, Professeur adjoint, École de service social, Université Laval
  • Donald Fyson, Professeur titulaire, Département des sciences historiques, Université Laval
  • François Guérard, Professeur titulaire, Département des sciences humaines, Université du Québec à Chicoutimi
  • Janice Harvey, Professeure, Département d’histoire, Collège Dawson
  • Isabelle Perreault, Professeure adjointe, Département de criminologie, Université d’Ottawa
  • Martin Petitclerc, Directeur du CHRS, Professeur, Département d’histoire Université du Québec à Montréal
  • Yvan Rousseau, Professeur titulaire, Département des sciences humaines, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Véronique Strimelle, Professeure agrégée, Département de criminologie, Université d’Ottawa
  • Marie-Claude Thifault, Professeure agrégée, École des sciences infirmières, Université d’Ottawa
  • Jean Trépanier, Professeur titulaire, École de criminologie, Université de Montréal

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • mardi 15 septembre 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • citoyenneté, question sociale, crime, pauvreté, maladie

Contacts

  • Martin Petitclerc
    courriel : petitclerc [dot] martin [at] uqam [dot] ca

Source de l'information

  • Martin Robert
    courriel : robert [dot] martin [dot] 5 [at] courrier [dot] uqam [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Question sociale et citoyenneté », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 09 juin 2015, http://calenda.org/330141