AccueilLes nouvelles approches de recherche et formation dans les arts du spectacle vivant

Les nouvelles approches de recherche et formation dans les arts du spectacle vivant

New approaches to research and training in the performance arts

*  *  *

Publié le lundi 22 juin 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Dans le domaine des arts du spectacle vivant, on est forcé de constater aujourd’hui qu’aussi bien au niveau de la recherche théorique qu’au niveau de la formation pratique, les efforts se multiplient pour mettre en évidence les limites des méthodes traditionnelles. Au-delà des nouveaux concepts adoptés et qui sont à même de mieux cerner la multiplicité des arts performatifs au sein des différentes cultures, les efforts convergent vers l’établissement de liens directs entre recherche théorique et expérience pratique dans la formation. Il s’agit en l’occurrence de privilégier une approche novatrice et créative.

Annonce

Argumentaire

Ce prochain événement se propose de questionner les problématiques engendrées par les nouvelles approches de recherche, d’apprentissage, et de création dans les arts du spectacle vivant, et d’analyser les articulations. Dans l’art du spectacle, création et apprentissage sont intimement liés à la recherche, un va-et-vient entre la pratique et la théorie  devenu le moteur même de l’expérience théâtrale. Les transferts entre la pratique et la théorie, la formation et la création impliquent un changement radical de perspective sur la philosophie de l’art scénique. De nouvelles approches sont mises à l’épreuve, de nouveaux concepts suggérés, des réflexions originales amorcées. Bref, un art en pleine effervescence prospecte mille issues en quête de rivages inexplorés aspirant à créer des langages théâtraux inouïs.

Dans notre ère numérique, on connait l’ascension la postmodernité qui rend le théâtre postdramatique, les acteurs parfois virtuels, et la scène envahie par les technologies. L’époque postmoderne coïncide avec la chute des croyances et des idéologies, notamment l’égocentrisme occidental. On parle de plus en plus de l’art total, une expression qui marque l’abolition des frontières entre les genres artistiques après le déclin des hiérarchies. Tous ces changements ne peuvent émerger sans influencer profondément les arts du spectacle et les domaines de recherche qui les prennent  pour objet. La théorisation se nourrit des nouvelles pratiques artistiques, fréquemment la théorie est le fruit d’un travail empirique. Il est également remarquable ce croisement entre études théâtrales et sciences humaines, ainsi que les sciences expérimentales. Ces dernières décennies, des groupes interdisciplinaire ; y compris des spécialistes en sciences expérimentales divers, mettent en œuvres des projets de recherches très prometteuses, notamment en anthropologie de théâtre et ethnoscénologie. L’esthétique de la perception, quant à elle, connait davantage divers visions allant de la valorisation de rôle du spectateur jusqu’a l’avènement de la notion de la poïétique.

Aujourd’hui, les sociétés modernes, en particulier occidentales, sont des sociétés de spectacle où les arts du spectacle vivant sont partout (rues, places publiques, écoles, jardins d’enfants, hôpitaux, foyers universitaires, prisons, centres de thérapie spécialisés…). C’est un outil d’intervention pour différentes catégories sociales visant des objectifs éducatifs, thérapeutiques, et culturels divers.

On propose de voir les orientations de la rénovation en matière de formation dans une description sommaire :

  • La mise au point de stratégies nationalespour l’enseignement des arts du spectacle qui prend en considération la création des instituts spécialisés avec le marché du travail, et généralisation de l’éducation artistique dans tous les niveaux de l’enseignement
  • Adapter des méthodes qui renforcent l’apprentissage pratique (pédagogie du projet, ateliers, stages…) et associer plusieurs processus éducatifs dans chaque spécialité (jeu d’acteur, danse, théâtre d'ombres, art de la marionnette, théâtre d’objets…).
  • Introduire les nouvelles technologies et les programmes informatisés dans la formation théâtrale, afin d’investir la technonologie au profit des objectifs esthétiques.

Pour alimenter le débat scientifique à ces propos, l’Institut supérieur de Théâtre et Musique du kef et l’unité de recherche «  Etnoscénologie » de l’Institut Supérieur d’Art Dramatique de Tunis, proposent un colloque sur « Les nouvelles approches de la recherche et de la formation dans les arts du spectacle vivant » et invite à repérer le nouveautés dans le champs des arts du spectacle vivant et en discuter les problématiques, les méthodes, les résultats et les pertinences dans une démarche méthodique, tout en se basant sur des références récentes. En effet, étendre les approches nouvelles et les concepts émergents sur la table du débat est l'occasion pour poser des questions, pour s’instruire, et s’enrichir. Les nouvelles approches en matière de recherche et de formation, acquiert une importance croissante, et leur rythme de développement s’accélère de jour en jour. On peut penser enfin à des études comparatives, et analytiques qui met l’accent sur notre part de création et d’innovation, dans nos établissements formation et de la recherche.

Axes d’intérêt

  • L’impact des nouvelles pratiques spectaculaires sur la formation des acteurs.
  • L’importance accordée à la notion de « l’interdisciplinarité » et ses méthodes et son fonctionnement.
  • La notion de « performance » : significations et problématiques.
  • Relation dialectique entre les nouvelles pratiques spectaculaires et les nouvelles approches de recherches et de formation.
  • L’apprentissage et la formation : perspectives et enjeux.
  • L'impact des sciences humaines sur l’essor des approches dédiées à la recherche dans les arts vivants.
  • Se demander sur la  pertinence de trouver ce qui nous sépare du renouveau en matière d’art de spectacle occidental similaire à la célèbre fracture dite numérique, et la nécessité d’en adapter les résultats adéquatement à nos réalités socioculturels.

Conditions de soumission

Les propositions de communication sont à envoyer au format word et pdf à benabdeljelil.mahfoudh@yahoo.fr

avant le 10 juillet 2015

Elles comprendront une dizaine de lignes (max.) où seront indiqués la problématique, les principales questions, les modalités d’analyse (repères épistémologiques et méthodologiques), l’état de l’exploration de l’objet, les résultats attendus et cinq mots-clés. 

Comité scientifique

  • Mohamed Masoud Driss, Professeur à l’institut d’art Dramatique et scénique de Tunis
  • Mahfoudh Ben Abdeljélil, Directeur de l’institut de musique et de théâtre du Kef
  • Ayemen Al-Alainn, Enseignant-chercheur à l’institut de musique et de théâtre du Kef
  • Souad Matoussi, Enseignant(e)chercheur à l’institut de musique de Sousse
  • Mouna Tayechi, Enseignant(e)chercheur à l’institut de musique et de théâtre du Kef
  • Sami Anasri, Directeur de Centre d’art scénique et dramatique du Kef
  • Anis Hamdi,  Enseignant-chercheur t à l’institut de musique et de théâtre du Kef
  • Riadh Hamdi, Enseignant-chercheur à l’institut de musique et de théâtre du Kef

Contact

Ben Abdeljélil Mahfoudh : Responsable et coordinateur du colloque,
Mail : himdaine@yahoo.fr

Tél : (00216)96507270

Fax : (00216)78200035

Anis Hamdi, Responsable et coordinateur du colloque
Mail : hamdianis24@yahoo.fr

Tél : (00216)95546227

Lieux

  • Institut Supérieur de Musique et de Théâtre du Kef - Cité Al-Dir
    El Kef, Tunisie (7100)

Dates

  • vendredi 10 juillet 2015

Mots-clés

  • corps, esthétique, ethnoscénologie, incarnations de l'imaginaire, arts du spectacle vivant, formation pédagogique

Contacts

  • Mahfoudh Ben Abdeljélil
    courriel : himdaine [at] yahoo [dot] fr
  • Anis Hamdi
    courriel : hamdianis24 [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre Philippe-Meden
    courriel : pierre [dot] philippe-meden [at] mshparisnord [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les nouvelles approches de recherche et formation dans les arts du spectacle vivant », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 22 juin 2015, http://calenda.org/331946