AccueilVisibilité et présence de l'image dans l'espace ecclésial

Visibilité et présence de l'image dans l'espace ecclésial

Visibility and presence of imagery in the ecclesial space - Byzantium and Western Middle Ages

Byzance et Moyen Âge occidental

*  *  *

Publié le lundi 15 juin 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Cette journée d’étude s’attache à une double interrogation concernant la présence des images et leur visibilité dans l’espace ecclésial, à travers le croisement des sources textuelles et des œuvres. Deux critères sont retenus pour penser ces notions : la mobilité (le mouvement en général) et la fixité. Ils permettent de prendre en compte les multiples jeux d’échelles à l’œuvre dans ce lieu rituel qu’est l’église, impliquant des objets, des manuscrits, des dispositifs liturgiques, des gestes, des déplacements physiques, dialoguant avec un décor appliqué au corps même du monument, épousant le caractère immobile de l’architecture. L’interprétation de la visibilité de l’image et des dynamiques qui animent et structurent le lieu de culte ne peut se passer d’interroger parallèlement les textes liturgiques, monastiques, théologiques ou hagiographiques, afin de tenter de mettre en rapport le discours des sources avec le témoignage des œuvres.

Annonce

Argumentaire

L’analyse des images dans l’espace ecclésial au Moyen Âge implique une large prise en compte du contexte monumental et rituel. Depuis les années 1980, la recherche a bénéficié de l’apport des études sur la liturgie pour en faire un aspect prééminent dans l’analyse et l’interprétation du décor. Les recherches se tournent aujourd’hui davantage vers la réception du figuré, suscitant des interrogations sur la visibilité des images et leur degré de lecture. Aussi bien pour l’Occident latin que pour Byzance, on tend à considérer la mise en scène du sacré à travers les interactions entre le monument, le rite, les objets, le décor et le récepteur. La question de la visibilité se pose différemment selon le « public » visé (clergé, moines, femmes, donateurs). Elle relève également de l’emplacement de l’image dans l’église, de sa hauteur, de son éclairage et de sa technique, impliquant des questionnements sur sa lisibilité et sa possible (ou impossible) intelligibilité. L’ensemble de ces considérations supposent d’appréhender la notion de « présence » de l’image, articulée à l’idée que celle-ci se justifie par l’économie symbolique du lieu, et non par la réception.

Cette journée d’étude s’attache à une double interrogation concernant la présence des images et leur visibilité dans l’espace ecclésial, à travers le croisement des sources textuelles et des œuvres. Deux critères sont retenus pour penser ces notions : la mobilité (le mouvement en général) et la fixité. Ils permettent de prendre en compte les multiples jeux d’échelles à l’œuvre dans ce lieu rituel qu’est l’église, impliquant des objets, des manuscrits, des dispositifs liturgiques, des gestes, des déplacements physiques, dialoguant avec un décor appliqué au corps même du monument, épousant le caractère immobile de l’architecture. L’interprétation de la visibilité de l’image et des dynamiques qui animent et structurent le lieu de culte ne peut se passer d’interroger parallèlement les textes liturgiques, monastiques, théologiques ou hagiographiques, afin de tenter de mettre en rapport le discours des sources avec le témoignage des œuvres.

C’est dans une perspective comparée entre l’Occident médiéval et l’Orient byzantin, et dans une chronologie longue (de l’Antiquité tardive à la fin du Moyen Âge) que cette première rencontre inaugure le programme de recherche IMAGO-EIKΩN. Regards croisés sur l’image chrétienne médiévale entre Orient et Occident.

Programme

8h45 Accueil des participants

9h00 Introduction

  • Sulamith Brodbeck et Anne-Orange Poilpré (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Bilan historiographique et méthodologique : regards croisés

Objets mobiles et rites dans l’espace ecclésial

Présidence de séance : Dominique Iogna-Prat (CNRS – EHESS)

  • 09h30 Olivier Delouis (CNRS, UMR 8167), “Si le Christ ne se montrait pas en une image d’artiste, il n’aurait ni action ni effet” : expérience de l’image et preuve de l’icône chez Théodore Stoudite
  • 10h00  Alain Rauwel (université de Bourgogne), La croix d’autel : image sainte ou objet de culte ?

Discussion

10h45 Pause café

Présidence de séance : Brigitte Pitarakis (CNRS, UMR 8167)

  • 11h15 Maria Parani (University of Cyprus, Nicosie), Sacred encounters: Experiencing charismatic devotional icons in Byzantium
  • 11h45 Stefania Gerevini (British School, Rome), Reliquaires et objets portatifs byzantins dans l’espace sacré occidental. Venise au XIVe siècle

Discussion

12h30 Pause déjeuner

Images monumentales fixes et dynamiques cultuelles

Présidence de séance : Isabelle Marchesin (INHA)

  • 14h00 Didier Méhu (Université Laval, Québec, Canada), La porte et l’autel. Pour une relecture d’une relation structurelle du locus ecclésial
  • 14h30 Jean-Michel Spieser (université de Fribourg, Suisse), Décor et pratiques cultuelles dans les églises byzantines

Discussion

Présidence de séance : Béatrice Caseau (Université Paris-Sorbonne)

  • 15h15 Georgia Frank (Colgate University, Hamilton, NY), Espace intérieur, espace rituel : la psalmodie à Byzance comme image pratiquée

15h45 Pause café

  • 16h15 Daniel Russo (Université de Bourgogne), Présence et adoration : autour de la figuration dans la Pala de Domenico Ghirlandaio pour l'église de Santa Maria degli Innocenti à Florence

Discussion

Actualité de la recherche doctorale

Présidence de séance : Ioanna Rapti (EPHE)

  • 17h00 Mareva U, Images et passages dans l’espace ecclésial à l’époque médiobyzantine
  • 17h15 Véronique Deur, Images, spatialité et cérémoniel dans le narthex des églises serbes

Conclusions et perspectives

  • Sulamith Brodbeck et Anne-Orange Poilpré

18h00 Cocktail

Lieux

  • Galerie Colbert - Salle VASARI - INHA- Institut National d'Histoire de l'Art - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • vendredi 25 septembre 2015

Mots-clés

  • Moyen Âge, Byzance, images, espace sacré, liturgie, sources textuelles, objets, rite, décor

Contacts

  • Anne-Orange Poilpré
    courriel : anne-orange [dot] poilpre [at] univ-paris1 [dot] fr
  • Sulamith Brodbeck
    courriel : sulamith [dot] brodbeck [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Sulamith Brodbeck
    courriel : sulamith [dot] brodbeck [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Visibilité et présence de l'image dans l'espace ecclésial », Colloque, Calenda, Publié le lundi 15 juin 2015, http://calenda.org/332475