AccueilJustice and Climate Transitions

*  *  *

Publié le jeudi 27 août 2015 par Céline Guilleux

Résumé

L’institut d’études avancées de Paris organise un colloque sur les enjeux éthiques, sociaux et politiques de la transition vers une société faiblement productrice de CO2. L'objectif est d'offrir un éclairage scientifique international de haut niveau avec des chercheurs en philosophie, sociologie et sciences politiques avant la tenue à Paris de la COP 21. Une session réunissant élus, praticiens, experts se tiendra sous l'égide de la Ville de Paris.

Annonce

Colloque international interdisciplinaire proposé par Jeremy Moss, Chaire de philosophie politique, Université New South Wales, Sydney, et Larry Reynolds, résident à l’IEA de Paris, Programme « Transition énergétique ».

Présentation

Dans les semaines qui précèdent la grande réunion internationale autour de la convention cadre sur le changement climatique de l'ONU (COP 21, décembre 2015), l'Institut d'études avancées de Paris accueille un colloque interdisciplinaire international sur les transitions énergétiques et la justice. L'événement réunit des chercheurs de pointe en philosophie, science politique et sociologie dans le but d'examiner les enjeux éthiques, sociaux et politiques de la transition vers une société faiblement productrice de CO2. Les intervenants sont invités à débattre de la façon dont nous pouvons interpréter et évaluer les différents scénarios de transition en termes de justice sociale. L'objectif est de présenter des perspectives philosophiques et critiques sur ces questions, et de confronter les différentes approches. Le séminaire sera divisé en deux grandes thématiques exposées ci-dessous.

Le colloque comportera une session ouverte au public, sous l'égide de la Ville de Paris, le jeudi 24 septembre.

1) Transitions énergétiques et philosophie morale et politique

Cette thématique est centrée sur les enjeux spécifiquement éthiques liés à la transition vers une société faiblement productrice de CO2. La dimension morale de la réponse au changement climatique est d’importance si l’on souhaite éviter de créer de nouvelles injustices. L’éthique, et en particulier les questions de justice, joue un rôle crucial dans la définition des réponses que nous devons apporter au changement climatiques et dans leur évaluation. Les communications portant sur cette thématique se concentreront sur l’importance centrale de la philosophie morale et politique dans notre approche de la manière de faire face aux bouleversements climatiques et sur son apport pour les autres disciplines dans une perspective de transformation sociétale. Parmi les questions traitées, on peut citer les suivantes :

  • Quelles sont les questions morales posées par différents modèles de propriété (public/privé) des nouvelles infrastructures d’énergie renouvelable ? Le développement de certaines de ces infrastructures (les panneaux solaires domestiques) apportent-ils des avantages tels qu’une autonomie accrue des ménages ?
  • Dans quelle mesure la transition vers une économie faiblement génératrice de carbone peut-elle inclure des considérations morales telles que l’objectif de renforcer l’égalité ou de réduire la pauvreté ?
  • Quelle incidence l’approbation collective ou individuelle a-t-elle et doit-elle avoir sur les décisions de développer et mettre en place de nouvelles technologies ?
  • A-t-on des obligations de compensation vis-à-vis des industries affectées par la transition énergétique ?

2) Climat, justice et transition énergétique. Analyses sociopolitiques

La transition vers des sources d’énergie renouvelables et moins polluantes représente un défi social, environnemental et global. Les marchés, la technologie, le gouvernement, les mouvements sociaux ou les consommateurs (ou une combinaison de ces acteurs) ont tous été consacrés comme acteurs de changement social dans différents scénarios et discours portant sur la transition énergétique. Ces divers scénarios ont chacun une implication différente sur le rythme et la trajectoire, mais aussi sur les possibles résultats de cette transition, y compris les questions de propriété (des moyens de production de l’énergie) et de pouvoir. Il s’agira donc de procéder à une analyse critique des politiques publiques en matière de transition énergétique et de justice environnementale.

Plusieurs problématiques spécifiques peuvent être évoquées :

  • Quelles sont les conceptions et raisonnements qui guident les politiques en matière de transition énergétique ? Quelles constellations de forces ou d’acteurs sont susceptibles de faire advenir un nouveau système énergétique ?
  • Quels sont les différents modèles de propriété (publics/privés) des nouvelles infrastrutures de propriété énergétique ? En quoi certains modèles de déploiement de ces infrastructures (énergie solaire domestique, « smart grids ») impliquent-ils de nouvelles formes d’association et de nouvelles distributions du pouvoir de la richesse ou des risques ?
  • Alors qu’il est maintenant question de « démocratie énergétique », que cela peut-il signifier de démocratiser l’énergie, d’autres systèmes technologiques ou la transition en elle-même ? Comment la transition énergétique influence-t-elle les dynamiques des inégalités, qu’elles soient sociales, de genre, raciales, et la question des rapports Nord-Sud ?
  • Qu’est-ce que « la transition » signifie pour des acteurs sociaux différents et potentiellement inégaux ? Comment certains « cadrages » de la transition deviennent-ils dominants alors que d’autres sont marginalisés ? Quelle conséquence cela a-t-il sur la possibilité d’une transition socialement juste ?

Programme

Jeudi 24 septembre 2015

Matin : IEA de Paris, Hôtel de Lauzun

(In English)

  • 9:00 - 9:30  Accueil des participants
  • 9:30 - 10:00  Jeremy Moss (University of New South Wales, Sydney) Introduction: "Justice and Climate Transitions"
  • 10:00 - 11:15  John O'Neill (University of Manchester)"Mapping climate disadvantage"
  • 11:15 - 11:30  Pause
  • 11:30 - 12:45  Darryl Moellendorf (University of Frankfurt) "Can Dangerous Climate Change be Avoided?"

Après-midi : Hôtel de Ville, Auditorium

(En français et anglais avec traduction simultanée - In French and English with simultaneous translation)

  • 14:00 - 14:30  Accueil du public
  • 14:30 - 15:00 Marie-Christine Lemardeley, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’enseignement supérieur, la vie étudiante et la recherche : Intervention inaugurale
  • 15:00 - 15:10 Dominique Schnapper, Présidente de l'IEA de Paris : Présentation du colloque et de ses enjeux
  • 15:10 - 15:20 Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’environnement, du développement durable, de l’eau, de la politique des canaux et du plan climat énergie territorial: Présentation des thématiques de réflexion soumises aux chercheurs
  • 15:20 - 17:00 Table ronde autour des thématiques « inégalités sociales », « réactions face au changement », « gouvernance et démocratie ».

Avec Simon Caney (Oxford University), Conrad Kunze (UFZ Leipzig), Catherine Larrère (Université Paris 1), John O’Neill (Manchester University), Darrel Moellendorf (Goethe Universität, Francfort), Jeremy Moss (UNSW Sydney), Larry Reynolds (IEA de Paris), Fabian Schuppert (Queen’s University Belfast) et Gordon Walker (Lancaster University)

  • 16:30 - 17:00 Questions de la salle
  • 17:00 - 17:10 Célia Blauel : Conclusions
  • 17:10 Cocktail

Vendredi 25 septembre 2015

IEA de Paris, Hôtel de Lauzun

(In English)

  • 09:10 - 10:25  Simon Caney (Oxford University) "Justice, Trusteeship and the Transition to a Low Carbon Economy: An integrated Approach"
  • 10:25 - 11:40  Fabien Schuppert (Queen's University Belfast) "Risk avoidance through transition, legitimate expectations and issues of justice"
  • 11:40 - 11:50  Pause
  • 11:50 - 13:00  Larry Reynolds (Paris Institute for Advanced Studies)"Cities, Citizens and Social Justice in the Energy Transition"
  • 13:00 - 14:15  Déjeuner
  • 14:15 - 15:30  Gordon Walker (University of Lancaster) "Climate justice, energy demand and the right to energy"
  • 15:30 - 15:45  Pause
  • 15:45 - 17:00  Conrad Kunze (Helmholtz-Zentrum für Umweltforschung, Leipzig) "Renewable Energy and new Public Ownership"

Inscription

Formulaire d'inscription disponible sur le site de l'Institut d'études avancées de Paris.

Lieux

  • Auditorium de l'Hôtel de Ville, 5 rue Lobau | Institut d'études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun, 17 quai d'Anjou
    Paris, France (75004)

Dates

  • jeudi 24 septembre 2015
  • vendredi 25 septembre 2015

Mots-clés

  • justice, climate, transition, éthique, climat, écologie, COP21, CO2, science, recherche, chercheur, scientifique, expert

Contacts

  • IEA de Paris
    courriel : information [at] paris-iea [dot] fr

Source de l'information

  • Élodie Saubatte
    courriel : elodie [dot] saubatte [at] paris-iea [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Justice and Climate Transitions », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 27 août 2015, http://calenda.org/337334